AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 INTRIGUE 01 : groupe quatre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Game Master
    he sees everything.

avatar

messages : 154
i'm here since : 22/01/2010
i am this old : 29

baby, that's me!
i am a: vierge ♥
carnet de bord:

MessageSujet: INTRIGUE 01 : groupe quatre.   Lun 5 Avr - 19:28

    Chers cobayes, bonjour.

    Une question vous taraude sans doute en ce moment même : qu'est ce que je peux bien foutre ici ? Et bien nous prendrons un malin plaisir à vous laisser dans l'ignorance. Vous l'aurez toutefois devinez, vous êtes ici pour servir l'expérience, et sachez que chacun de vos gestes, chacune de vos réactions sera décortiqués, jugés et étudiés de près. De très, très près.
    Votre objectif est simple : sortir de cette forêt. Rien de plus simple, dîtes-vous ? Détrompez-vous. N'allez pas croire que nous vous faciliterons la tache, bien au contraire. Avez-vous déjà la moindre idée de l'endroit où vous vous trouvez ? Sud ? Nord ?... Et êtes-vous seulement certain d'être toujours près de Séoul ? Voire toujours en Corée ? Posez-vous les bonnes questions, et surtout n'oubliez pas que vous êtres trois, inconnus ou non, mais que toujours vous devrez vous déplacez ensemble, unis comme les doigts de vos petites mimines. L'union fait la force, dit-on. Parviendrez-vous à prouver la véracité de ce dicton ?
    Pour vous aider dans votre quête, nous mettons à votre disposition une lampe de poche, une tente , un couteau, et quelques vivres : trois paquets de riz (cru bien sûr, n'allez pas croire qu'on irait cuisiner à votre place !), dix lamelles de viande séchée et trois paquets de fruits secs. Rappelez-vous que vous n'avez aucune idée de quand et comment vous pourrez sortir d'ici, alors les enfants, on ne gaspille pas la nourriture. Je doute que beaucoup d'entre vous soit particulièrement doués à la chasse à mains nues, quand il ne s'agit pas du sexe opposé, hm... Il est bien sûr interdit de se servir d'autres instruments que ceux nommés ici. Rappelez-vous que nous le saurons de toute façon et que cela vous vaudrait sans doute de voir passer un bon nombre de won passer sous votre nez. A bon entendeur...

    Participants et participantes,
    Nous vous souhaitons bon courage.


    Partons du principe que le premier posteur est celui qui a la lettre en main. Le but de cette intrigue est de faire interagir vos personnages dans un cadre oppressant, stressant et qui donne encore davantage de poids aux sentiments et sensations en tout genre. Autrement dit, n'hésitez pas à faire péter les plombs à vos personnages. ♥️ Ah ! Et surtout, évitez de les faire sortir en deux temps trois mouvements. C'est pas très drôle, vous en conviendrez. A la moindre incompréhension, n'hésitez pas à contacter un administrateur. Amusez-vous bien, héhéhé.


Ordre de passage à respecter :

▬ Kim Hyuk Hee
▬ Kang Mi Hwan
▬ Kang Hye Na
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Hyuk Hee

avatar

messages : 311
i'm here since : 30/01/2010
i am this old : 28
where am i : A la fac la plupart du temps.
heart situation : Il se prépare pour le marathon, sauf que moi je veux pas le faire è_é
work place : Un bar où ne viennent que des habitués. ^^

baby, that's me!
i am a: sweet cancer =)
carnet de bord:

MessageSujet: Re: INTRIGUE 01 : groupe quatre.   Mer 7 Avr - 23:29

Une musique qui retentit brutalement, un grognement suivit d’un soupire, puis la musique s’éteint. Le même manège, chaque matin tandis que Hyuk Hee cherche son portable sous son oreiller pour arrêter son réveil. Sauf qu’aujourd’hui nous sommes samedi. Alors pour quelle raison le jeune musicien l’avait il mit ? Pour aller aux répétitions du groupe. Et dieu sait que Jae Won n’aime pas les retards. Alors tout doucement le petit brun ouvrit les yeux avant de s’étirer longuement. Il fixa son plafond, la chambre baignée dans l’obscurité et finit par s’assoir faisant craquer son dos volontairement. Encore un soupire. On n’a pas idée de faire lever les gens à 9 heures du matin ! Ce n’est pas humain ! Certains diront que ce n’est pas tôt. Mais pas Hyuk Hee. Se mordillant légèrement la lèvre inférieure il posa instinctivement sa main sur le bord gauche de son lit, et ne trouva rien si ce n’est son matelas. Rapidement il la déplace plus haut, à droite puis plus bas. Mais toujours rien. Quelque peu inquiet, Hyuk Hee se lève très rapidement cette fois et va jusqu’à l’interrupteur de sa chambre qu’il allume. Aveuglé par cette lumière soudaine, il attend quelques secondes pour s’y habituer puis revient vers son lit pour retourner à sa recherche. Un « Mister Squirtle ?» s’échappe de ses lèvres dans un murmure tandis qu’il sonde le dessus de son lit, puis par terre et enfin dessous… mais rien. Sa peluche n’était nulle part. Depuis qu’il l’avait trouvé par terre, dans la rue à l’âge de 9 ans Hyuk Hee ne la quittait plus. Squirtle était même devenu son pokémon préféré. D’ailleurs plus qu’un simple doudou on pouvait même le considérer comme son objet fétiche… A ce moment là, un idée lui vint en tête.

« Papa ! Maman ! Tae Jong m’a encore volé Mister Squirtle ! …. Papa ! »

Oui, Hyuk hee réagit parfois comme un enfant, mais que voulez vous. Ca ne pouvait être que son frère le responsable. Il est surement venu le lui voler ce matin, tandis que le musicien dormait encore. N’obtenant aucune réponse de ses parents, l’adolescent s’habilla rapidement avant de sortir de sa chambre, pour ensuite se diriger vers la cuisine. Dans le couloir il les appelle encore, mais pas de réponse. C’est à ce moment là qu’il voit un petit papier jaune trôner sur la table de leur cuisine. « Nous sommes partis faire des courses avec ton frère et ta sœur. Ne t’inquiète pas pour Mister Squirtle, Tae Jong dit qu’il est dans un lieu sûr. A tout à l’heure. » Agacé, Hyuk Hee froissa le papier dans sa main avant de le jeter. Jongie, tu ne paies rien pour attendre… D’ailleurs, ce sera tout de suite ! Mais malheureusement pour lui, Hyuk Hee fut coupé dans son élan tandis qu’il se dirigeait vers la chambre de son frère. La sonnette de la porte d’entrée retentit. Qui pouvait bien venir à cette heure ci ? Jae Won ? Curieux, le musicien alla ouvrir et fit fasse à deux hommes vêtus de costumes noirs. Comme les mafieux dans les films. En plus de ça ils étaient vraiment costauds… effrayants.

« Mr Kim, veuillez nous suivre s’il vous plait. Vous n’avez pas le choix. »

Sachant parfaitement qu’il ne pouvait refuser, Hyuk enfila une veste par-dessus son T-shirt et mit ses chaussures avant de suivre les deux hommes devant une voiture. Terrifié il n’avait pas dit un mot. Que pouvait-il dire de toute façon ? Un « d’accord » aurait été totalement inutile. Tandis qu’il se mordillait la lèvre inférieure à cause du stress, un des deux hommes plaça un foulard noir sur ses yeux, l’empêchant de voir quoi que ce soit. Là-dessus ils le poussèrent assez brutalement sur les sièges arrière de la voiture et celle-ci démarra. Les lèvres pincées, Hyuk Hee cherchait à savoir où est-ce qu’ils pouvaient bien l’emmener. Les mains crispées sur ses genoux, la voiture sembla s’arrêter après une dizaine de minutes et ils firent monter une nouvelle personne. Encore dix minutes puis une troisième grimpa. Alors il n’était pas le seul à être recherché par ces … qui étaient ils d’ailleurs ? Et pourquoi ils le cherchaient lui. Il n’avait vraiment rien d’intéressant pour qu’on puisse s’intéresser à lui.

Nouveau soupire. Trop de questions, aucune réponse. Et cette fois la voiture semblait les amener à leur point de chute. Hyuk Hee n’arrivait pas à faire une estimation du temps qui s’écoulait, mais il avait l’impression que cela faisait plusieurs heures que ces gorilles l’avaient emmené lui et ces deux autres personnes. Personnes auxquelles il aurait aimé parler, mais il savait pertinemment qu’il ne valait mieux pas.
Et enfin, après un trajet qui lui semblait si long, si oppressant, la voiture s’arrêta et les deux gorilles les firent descendre avec force, les mettant à genoux. Après cela, il entendit un objet tomber près de lui, mais il ne saurait dire quoi.

« Attendez que nous soyons partis pour retirer vos bandages. »

Silencieux, Hyuk Hee attendit que le bruit du moteur se remette à tourner et que son bruit devienne de plus en plus faible pour retirer brutalement son bandeau, le jetant par terre près d’une lettre. Sans même songer à regarder les deux autres participants, il la saisit, la lu rapidement et sentit les larmes lui monter aux yeux. Sans un mot, il la tendit à la personne qui se trouvait près de lui et eu un hoquet de surprise quand il la vit. Ou reconnu plutôt.

« Hye Na ! »

Rien de plus. Le musicien n’était plus vraiment en état de dire quoi que ce soit. Il était beaucoup trop effrayé et en état de choc. Et tellement soulagé de voir son amie également, même s’il aurait nettement préféré que ce soit au cinéma, pour voir un Disney. Son regard se porta ensuite vers la troisième personne présente et Hyuk Hee fronça les sourcils. En revanche lui, il aurait préféré ne pas le voir. Depuis presque un mois il n’avait plus revu ce Mi Hwan et ça lui allait très bien. Parce que cet idiot avait trouvé le moyen de rester gravé dans sa mémoire. Oui, il avait fallu plusieurs jours à Hyuk Hee pour effacer « l’incident » du bar… Toujours à genoux, l’adolescent détourna la tête et observa les environs. Il n’y avait pas à discuter. Ils étaient perdus au milieu de nulle part…

« Dans quel foutoir je me suis encore mit… » chuchota faiblement le musicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Mi Hwan

avatar

messages : 223
i'm here since : 30/01/2010
i am this old : 29
heart situation : Beating too fast. Pchht.
work place : In a bar, somewhere, sometimes ..

baby, that's me!
i am a: sexy scorpio ♥
carnet de bord:

MessageSujet: Re: INTRIGUE 01 : groupe quatre.   Dim 18 Avr - 23:57


Le soleil vint doucement lui chatouiller le visage. Chul Hei – ou lui-même, allez savoir – devait avoir oublié de fermer le rideau lorsqu’elle était allé se coucher. Et puis, ce n’était pas comme s’il n’en avait pas l’habitude. Seulement, là, il aurait vraiment, mais vraiment, voulu dormir beaucoup plus longtemps. C’est pourquoi il vint rabattre la couette par-dessus sa tête. Jusqu’à ce qu’il entendre un bruit de verre, qu’il relève la tête en direction de sa porte. Que sa colocataire lui offre milles excuses à la seconde. Et qu’il finisse par lancer un oreiller jusque dans la pièce d’à côté, lui faisant comprendre qu’elle pouvait se taire et vaquer à ses propres occupations. Son regard se posa sur son cadran : 12h47. Parfait … Mi Hwan se releva et se dirigea directement dans la salle de bain, direction la douche. Une demi-heure. Il resta sous l’eau peut-être une demi-heure, si ce n’était pas plus. La seule chose dont il était certain, c’est que l’appartement était totalement vide lorsqu’il en sortit. Il prit le temps d’aller se vêtir avant de retourner à la cuisine, les cheveux en bataille, pour trouver une note sur la table. « Je suis parti faire des courses. Myeon n’était pas là quand je me suis levée … Bonne journée ~ » Oh. Alors c’était parfait … Le coréen laissa une main glisser dans ses cheveux, attrapant un verre sur le comptoir pour le remplir d’eau. Il le porta à ses lèvres, se dirigeant simultanément au salon pour se laisser tomber sur le canapé. Exactement lorsque de lourds coups furent portés contre la porte de son appartement. C’est en soupirant qu’il posa le verre sur la table pour aller ouvrir. Deux hommes en noir se tenaient devant lui.

    « Monsieur Kang, veuillez nous suivre sans faire d’histoire. »
    Euh … Non. Je ne vois pas pourquoi je suivrais deux hommes en noir qui connaissent mon nom alors que je n’ai aucune idée de qui vous êtes …

Sur ses sages paroles, Mi Hwan referma la porte, qui fut stoppée par l’un des colosses. Alors il poussa un peu plus, frustré de voir que sa force n’égalait point celle des deux gorilles. Il fut toutefois repoussé lorsque l’un des men in black s’affala dans la porte, l’autre venant l’attraper par le chandail. Réflexe de protection ; il posa ses main contre le torse de l’homme afin de pousser, donnant même des coups pour qu’il le lâche. Et contre toute attente, l’homme lui donna un coup dans le ventre, lui coupant le souffle. Juste assez fort pour qu’ils puissent le maîtriser, c’est-à-dire lui bander les yeux et le foutre dans une voiture.

Long. C’était … vraiment long. Le simple fait de savoir qu’il n’était pas seul dans la voiture – parce qu’il sentait la présence de deux autres personnes -, ça, ça le travaillait. Qu’avait-il bien pu faire pour être dans cette position ? Il fut soulagé – oui, soulagé – lorsqu’il sentit des bras l’empoigner et la même grosse voix dire « Attendez que nous soyons partis pour retirer vos bandages. » Et ils croyaient vraiment qu’ils allaient obéir ? Dès qu’il entendit le crissement des pneus, il arracha le bandeau, refermant rapidement les yeux à cause de la lumière. « Hye Na ! » Son cœur sauta un battement. Cette voix. Il l’aurait reconnue parmi milles. Kim Hyuk Hee. Et Hye Na, là-dedans ? Sa seule présence l’empêcherait probablement de faire une quelconque connerie … Il attrapa donc la lettre qu’elle tenait entre ses doigts, l’ouvrant pour la lire à haute voix.

Chers cobayes, bonjour.

Une question vous taraude sans doute en ce moment même : qu'est ce que je peux bien foutre ici ? Et bien nous prendrons un malin plaisir à vous laisser dans l'ignorance. Vous l'aurez toutefois devinez, vous êtes ici pour servir l'expérience, et sachez que chacun de vos gestes, chacune de vos réactions sera décortiqués, jugés et étudiés de près. De très, très près.
Votre objectif est simple : sortir de cette forêt. Rien de plus simple, dîtes-vous ? Détrompez-vous. N'allez pas croire que nous vous faciliterons la tache, bien au contraire. Avez-vous déjà la moindre idée de l'endroit où vous vous trouvez ? Sud ? Nord ?... Et êtes-vous seulement certain d'être toujours près de Séoul ? Voire toujours en Corée ? Posez-vous les bonnes questions, et surtout n'oubliez pas que vous êtres trois, inconnus ou non, mais que toujours vous devrez vous déplacez ensemble, unis comme les doigts de vos petites mimines. L'union fait la force, dit-on. Parviendrez-vous à prouver la véracité de ce dicton ?
Pour vous aider dans votre quête, nous mettons à votre disposition une lampe de poche, une tente, un couteau, et quelques vivres : trois paquets de riz (cru bien sûr, n'allez pas croire qu'on irait cuisiner à votre place !), dix lamelles de viande séchée et trois paquets de fruits secs. Rappelez-vous que vous n'avez aucune idée de quand et comment vous pourrez sortir d'ici, alors les enfants, on ne gaspille pas la nourriture. Je doute que beaucoup d'entre vous soit particulièrement doués à la chasse à mains nues, quand il ne s'agit pas du sexe opposé, hm... Il est bien sûr interdit de se servir d'autres instruments que ceux nommés ici. Rappelez-vous que nous le saurons de toute façon et que cela vous vaudrait sans doute de voir passer un bon nombre de won passer sous votre nez. A bon entendeur...

Participants et participantes,
Nous vous souhaitons bon courage.


Le coréen laissa la lettre retomber au sol, le visage vide de toute expression. Avoir peur ? Non, jamais. En fait, oui. Totalement. Mais dans une situation comme celle-ci, valait mieux ne pas s’énerver trop rapidement. Du moins, pas au départ … Le jeune homme leva la tête vers le ciel, constatant tant bien que mal que son beau bleu commençait à tirer sur l’orangé. S’ils ne faisaient rien, ils mourraient de froid. Mi Hwan se releva, ne portant pas attention aux deux autres « cobayes », et attrapa le sac qui contenait leur matériel de survie.

    On ne bouge pas d’ici .. Et on doit trouver le moyen de faire un feu.

Faire le chef ? Non, ce n’était pas son intention … Mais si sortir d’ici était ce qu’ils devaient faire, valait mieux essayer de faire quelque chose les trois ensembles que de tout faire de son côté. Survivre dans la forêt avec si peu de moyen, non, il ne l’avait jamais fait. Pourtant, l’instinct de survie prenait le dessus – oui, il l’avait, cet instinct. Bien caché, mais il était là. Il leur tourna donc le dos et se mit à marcher un peu, juste pour essayer de trouver un endroit où ils pourraient monter la tente. Il glissa l’une de ses mains contre son ventre, grimaçant lorsqu’il frôla l’endroit où le colosse l’avait frappé.

    Si je ne meurs pas en essayant de monter la tente, je devrais être bon pour les supporter plus d’une heure …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Hye Na

avatar

messages : 169
i'm here since : 10/02/2010
i am this old : 28
where am i : Tu voudrais bien savoir hein?...Cherche xD!!
heart situation : Célibataire!
work place : Etudiante en langues étrangère!

baby, that's me!
i am a: Bélier
carnet de bord:

MessageSujet: Re: INTRIGUE 01 : groupe quatre.   Lun 19 Avr - 1:45

Elle détestait ça...être réveiller par le bruit de son portable qui sonne.Pas la sonnerie de réveil mais celle de quelqu'un qui l'appelait.Si il y avait bien une chose qu'elle détestait c'était ça.Elle poussa un léger grognement et se fraya un chemin sous sa couverture pour en sortir et attraper son portable,à peine le porta-t-elle à son oreille que la sonnerie cessa.Alos ça,elle aimait encore plus,qu'on la réveil pour finalement raccroché au moment où elle allait répondre,décidément,elle allait passer une super journée.Bon maintenant qu'elle était réveillée,impossible pour elle de se rendormir,elle se leva,s'étira et se traina jusqu'à sa cuisine pour se prendre un thé avec des tartines de pain remplis de confiture;il était fortement conseillé de bien déjeuner le matin pour tenir jusqu'au midi.Elle comata devant un dessin animé stupide avec une éponge qui parle et qui chasse les médus sous l'océan,elle avait même pas le QI d'une huître.Finalement,elle se décida à aller se doucher,mettant sa tasse dans l'évier et se dirigea vers la salle de bain,elle se deshabilla en un temps regard et se jeta sous l'eau bouillante,elle reste un bon quart d'heure sous l'eau avant de finalement sortir et s'habiller,un short en jean avec un pull noir collant et des converse montante. Il était pas loin de 13h00 quand soudain on sonna à sa porte...qui cela pouvait-il bien être alors qu'elle n'avait contacter personne? Kwang Hee? Non c'était impossible,il l'appelait toujours avant de venir.Elle se dirigea vers la porte et ouvrit,elle tomba sur deux molosse en costume noir genre man in black mais en plus effrayant.

"Mlle Kang...veuillez nous suivre!"

Elle les regarda de haut en bas et explosa de rire,alors là c'était la meilleure,qui avait eu l'idée de cette blague.Elle regard aux alentours pour essayer d'y voir Chul Hei ou Kwang Hee,mais elle ne vit aucun des deux...à moins que ce ne soit se sale petit snob de Eun Suk qui est envoyé ses gardes du corps pour lui faire peur.Elle arrêta de rire et les regarda sévèrement voir plutôt méchamment.

" Très drôle votre blague! Vous direz à Eun Suk d'aller se faire voir"

Elle s'apprêtait à refermer la porte quand l'un des molosses mit son pied entre elle et la porte pour la bloquer,elle avait bot forcer,rien n'y faisait,il ne semblait ressentir aucune douleur.Finalement,il parvint à ouvrir la porte et l'autre attrapa le bras de Hye Na qu'il serra fortement.

"Je crois que vous n'avez pas comprit! Vous allez nous suivre,sans faire d'histoire!"


Elle se débattit comme elle pu mais ils étaient d'une force herculéenne,alors si ce n'était pas Eun Suk qui avait envoyé ces gars,qui l'avait fait?Et pourquoi? Elle n'avait rien fait,elle avait tué personne.Elle tenta de mordre celui qui lui tenait le bras mais elle n'y parvint pas,ils lui placèrent immédiatement un bandeau sur les yeux et lui firent bien comprendre de ne surtout pas parler.Ils la jetèrent comme une malpropre dans une voiture,elle sentit quelqu'un à côté d'elle,alors elle n'était pas seule?Elle en fut sur quand ils s'arrêtèrent enfin et qu'ils la mirent à genoux sur un sol dur en prononçant ces paroles:« Attendez que nous soyons partis pour retirer vos bandages. » Non mais c'était quoi ce cirque? Quand elle entendit enfin la voiture démarrer et les pneus rouler,elle retira aussitôt son bandeau pour tomber nez à nez avec une forêt effrayante en face d'elle.Soudain,elle se rappela qu'elle n'était pas seule,elle tourna la tête au moment où elle entendait son prénom de prononcer.

"Hyuk Hee...HYUK HEE!"

Elle se leva aussitôt pour s'approcher de son ami et le prendre dans ses bras,elle n'était pas seul,il était là,lui au moins.Elle en avait presque les larmes aux yeux.Elle embrassa la joue de son ami et le serra un peu plus contre elle avant de prendre la lettre qu'il avait fait tomber sans porter attention à la troisième personne présente. Une fois le contenu de la lettre lu,elle porta sa main à sa bouche,si elle avait su qu'elle se retrouverait dans se genre de situation,elle aurait jamais accepté ces études.Mais elle n'eut pas le temps de relire,on lui arracha la lettre des mains,c'est là qu'elle prit conscience de la présence de la troisième personne et pas n'importe laquelle Mi Hwan...Oh non pas lui...Chul Hei comme elle ne pouvait pas le supporter.A peine avait-il fini de lire la lettre à voix haute qu'il se leva et commença à se prendre pour le chef en leurs déclarant qu'ils ne devaient pas bouger d'ici et de trouver le moyen de faire un feu.Alors qu'il s'éloignait,Hye Na se leva et prit la main de Hyuk Hee pour l'aider à se lever,elle allait rester avec lui,même si elle devait survivre avec cet idiot de Mi Hwan en plus,elle ne quitterait pas Hyuk Hee.

"Tss...Il se prend déjà pour le chef!...Viens Hyuk Hee...ramassons ces bouts de bois qui trainent et quelques pierres pour allumer un feu"

Beh oui...elle avait déjà camper...donc elle savait faire un feu même sans allumettes ou briquet.Pendant que l'autre zozo cherchait elle ne sait quoi dans la forêt,elle et Hyuk Hee allait faire un feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Hyuk Hee

avatar

messages : 311
i'm here since : 30/01/2010
i am this old : 28
where am i : A la fac la plupart du temps.
heart situation : Il se prépare pour le marathon, sauf que moi je veux pas le faire è_é
work place : Un bar où ne viennent que des habitués. ^^

baby, that's me!
i am a: sweet cancer =)
carnet de bord:

MessageSujet: Re: INTRIGUE 01 : groupe quatre.   Lun 17 Mai - 0:54

Le 20 mai 2009, à 23h37 Kim Hyuk Hee en était persuadé, cette journée avait été et sera la pire de sa vie. Il n’avait aucun doute là-dessus, tandis qu’il essuyait désespérément ces perles salées appelées larmes au coin de ses yeux. Les hommes ne pleurent pas dit-on, lui qui a toujours été de nature sensible se fichait bien de ce que l’on disait, et à ce moment là plus que jamais. Des hoquets silencieux s’échappaient de ses lèvres tandis qu’il se jetait sur son lit, son visage enfoui dans son oreiller. Il ne devait pas faire de bruit ; ses parents s’étant déjà endormis, mais c’était difficile. Ce soir avait été l’un des premiers concerts du groupe, lors d’un festival et cela s’était soldé par échec. Peut être pas complet, mais le fait restait là. Et pour Hyuk Hee qui rêvait désespérément que le nom Blue Desire se fasse entendre, ce fut la pire soirée de sa vie.
Jusqu’à présent. Car aujourd’hui le jeune musicien pouvait l’affirmer, le 20 mai 2009 était loin derrière lui désormais. Le groupe avait fait du chemin depuis ce soir là. Et passer des jours dans une forêt sans savoir comment en sortir et sans équipement était bien pire à ses yeux, il n’y avait aucun doute là-dessus.

Le regard posé sur l’horizon, Hyuk Hee se mordit la lèvre. Par peur, stress ou bien pour contenir ses émotions… Les trois sans doute. C’est durant ce genre de moments, qui semblent pourtant irréalistes (qui se fait kidnapper puis amené dans une forêt ?) que le brun regrettait de ne pas être sortit plus souvent avec son père et son frère. Faires des trucs « d’hommes » comme ils disaient si bien. Lui préférait rester chez lui, ou avec ses amis. Instinctivement il mit ses mais dans ses poches. Et tout ce qu’il en sortit fut un ticket de cinéma, des comprimés contre toutes sortes de douleurs car il souffrait souvent de migraines et un paquet de mouchoirs en papiers. Si le deuxième et troisième objet pouvaient peut être se montrer utiles, ce n’était pas le cas du premier. A moins qu’il y est un cinéma dans les environs, ce dont il doutait fortement. Pourquoi ne fumait-il pas comme tout le monde ? Un briquet aurait été bien plus utile.

Tandis que Mi Hwan s’emparait de la lettre, Hyuk Hee lui se releva, épousseta son jeans et répondit au câlin de Hye Na lorsqu’elle se leva à son tour. Heureusement que son amie était là. Le pauvre serait déjà devenu fou sinon, la lettre suffisant amplement à le rendre dans cet état. En ce qui concerne Mi Hwan, moins il l’approchera mieux ce sera. D’ailleurs, Hyuk Hee avait immédiatement détourné son regard lorsqu’il l’avait aperçu. C’était une réaction immature, le musicien en avait bien conscience ; mais il ne savait pas vraiment comment se comporter. Après ce qui est arrivé dans le bar et la disparition du roux par la suite, il ne pouvait pas faire comme si de rien n’était… Quoi que. Ne disait-on pas de lui que son pire défaut était le mensonge et qu’il savait jouer la comédie ? Tandis qu’il enfouissait ses mains dans les poches de son jeans, Hyuk Hee releva la tête et inspira profondément. Bien, c’était le moment de prouver qu’il n’était pas qu’un bon musicien, mais aussi un bon acteur.

« On ne bouge pas d’ici .. Et on doit trouver le moyen de faire un feu. » Rapidement, l’adolescent releva la tête aux mots du plus âgé qui se dirigeait déjà un peu plus loin tandis que Hye Na s’emparait de sa main râlant après lui. Un peu surpris, le musicien balaya son regard vers les deux autres « cobayes » et finit par suivre Hya Na sans un mot. Alors ils se connaissaient eux aussi ? Il en avait l’impression après avoir vu la réaction de la jeune femme. Et de toute évidence ces deux là ne se portaient pas dans leur cœur.
Après avoir lancé un dernier regard vers le plus âgé qui posait fermement une main sur son ventre, Hyuk Hee accéléra le pas pour arriver au même niveau que son amie, le front légèrement plissé. Que lui était il arrivé pour qu’il ait mal au ventre ? Bien sûr Hyuk Hee se doutait bien qu’il s’agissait des deux gorilles, mais pour qu’ils en viennent à le frapper… Un soupir s’échappa de ses lèvres tandis qu’il secouait faiblement la tête et s’attardait à sa tâche.

« J’espère qu’on sortira vite d’ici Hye Na. »

Il avait besoin de parler, même si c’était pour ne rien dire, comme dans le cas présent. Il n’avait pas détourné la tête et continua à ramasser de vieilles branches, sa lèvres inférieure faisant les frais de son anxiété, puis il se releva au bout de quelques minutes, les bras chargés de bois tandis qu’il souriait à son amie.

« Je crois qu’on peu y retourner, on reviendra en chercher plus tard s’il le faut. »

Là-dessus il revint sur ses pas, et se dirigea vers Mi Hwan qui finissait d’installer la tente. Tandis qu’il posait un regard sévère sur lui, il soupira faiblement et sortit un cachet qu’il y avait dans sa veste. Là-dessus il le lui tendit sans pour autant le regarder et lâcha un simple:

« Prend le, la douleur devrai partir rapidement. On finira de montrer la tente tous les 3 ensuite. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INTRIGUE 01 : groupe quatre.   

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE 01 : groupe quatre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
until whenever. :: Intrigue; oo1. :: Forêt.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Informatique et Internet | Informatique et électronique