AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 As If Nothing Is Wrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwak Myeon Ho

avatar

messages : 88
i'm here since : 21/03/2010
i am this old : 28
where am i : High.
heart situation : Empty.
work place : La rue, le trottoir.

baby, that's me!
i am a: Aquarius.whocare?
carnet de bord:

MessageSujet: As If Nothing Is Wrong   Dim 18 Avr - 8:54

    Il n'avait pas vraiment compris les derniers événement, mais c'était tout de même laisser faire. Dans la voiture, il s'était dit qu'il aurait été bon d'entendre les pneus se crispés, dérapé, la carlingue et l'acier se tordent dans un cri effroyable. Il détacherait sa ceinture alors que la voiture prises de secousse ferait des tonneaux dans la rue. Volant dans le ciel et s'écraserait comme une vulgaire tarte contre le sol, son être explosant sur la rue. À ce moment, le corps froid et le ventre vie, mourir était une magnifique options. En fait, à chaque seconde de sa vie, ce genre de penser défilait en arrière plan. Dans ses oreilles, une musique redondante « Horrible vie, mort certaine, humain dégoûtant, sexe, drogue, souffrance... » Comment gardé le moral alors que ces voix ne cesse de bourdonné ? Il regardait par la vitre, oubliant presque la présence à ses côtés. Les images s'entrechoquant, un immeuble, deux immeubles, une poubelle, deux poubelles, trois poubelles, un commerce, deux commerces, trois commerces. Voilà la vie, sans surplus ni artifices. Myeon Ho contribues à la laideur du monde, il est un humain après tout. Chaque système vivants ne méritait que la mort, la souffrance. C'est ce qu'il se contentait de faire chaque jour, souffrir. On aurait presque pu croire une philosophie bouddhiste, mais non, même pas. Le coréen n'avait pas l'esprit assez fort pour s'attacher à une croyance. C'était simplement à son avis, la chose à faire. Souffrir, encore et pour toujours.

    Il se laissait conduire à l'appartement sans savoir réellement pourquoi. Il se dit que son chiffre de travail devait commencer. Sinon, pour quel autre raison irait-il a cet appartement? D'ailleurs, cet appartement, lorsqu'il y entra, le coréen s'attendait à y voir quelqu'un d'autre. Mais non, c'était silence et vide. C'était la première fois qu'il venait chez... Jungwoo. Ainsi donc, il restait planté dans l'entrée et détaillait chaque meubles.

    - Rentre, fais comme chez toi !

    Le jeune homme désignait de la main l'appartement. Myeon suivi le geste du regard, qui le détourna de sa fixation sur une patte de chaise dans la cuisine. Il regarda ensuite ses souliers et d'un geste las, avec seulement le pouce, il les retira. Avançant jusqu'au milieu du salon, pour s'y planter comme un piquet face à Jungwoo, devenant ainsi son nouveau point de mire. Il lui portait un intérêt chaotique, sans orientation particulière. Se disant que ce n'est qu'un inconnu, un futur client, une connaissance, un détail insignifiant, que ce n'est qu'une personne parmi tant d'autres. Mais pourtant...Il serra les dents. Mais pourtant... Il serra avec encore plus de force. Mais pourtant... Il le chassa du regard.

    Les paroles absentes, le visage sombre, son regard restait toujours pourtant à la même hauteur. Qu'attendait il ? Même s'il était de dos, il le sentait vivre derrière lui. Il tremblait toujours, sans même s'en rentre compte. Myeon n'avait pas réellement envie d'être là, mais se disant que c'était pour le travail, il y restait. Encore une fois, il devrait retirer ses vêtements, faussé la passion, inventé le désir, pour une poignée de jouissance ne lui appartenant pas et un peu d'argent.


Dernière édition par Gwak Myeon Ho le Dim 25 Avr - 6:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byun Jung Woo

avatar

messages : 128
i'm here since : 08/04/2010
i am this old : 29

baby, that's me!
i am a: Scorpion baby ♥
carnet de bord:

MessageSujet: Re: As If Nothing Is Wrong   Dim 18 Avr - 21:56

Une fois arrivé à l’appartement de Jung Woo, ce dernier paya le chauffeur de taxi et monta avec Myeon Ho. Ils entrèrent et Woo lui dit de faire comme chez lui après avoir retiré ses propres chaussures et s’être rendu dans le salon juste devant l’entrée en lui désignant l’appartement. Les choses tournaient rapidement dans sa tête, un peu trop même. Pourquoi Myeon était-il sur ce banc et pourquoi ne disait-il rien quand on lui posait des questions. Tout ça inquiétait Jung Woo l’air de rien. Normalement, il était étrange, mais jamais autant que maintenant. Il avait prit trop de drogue peut-être, ça le rendait mal? Qui sait.

Le coréen se retourna et regarda son ami qui était enfin entré, mais qui le regardait avec une sale mine quand même. Jung Woo plissa les yeux en penchant un peu la tête de côté. * Qu’est-ce que t’as Myeon p’tin? Pourquoi tu m’regardes comme ça? J’ai un truc entre les dents peut-être ou bien ce sont mes cheveux ? * pensa-t-il toujours en regardant son ami. Le coréen fit volte-face ce qui ne manqua pas de surprendre Woo qui eu un mouvement de recul sans vraiment bouger pourtant. Hésitant, il attendit de voir ce que son ami ferait et, voyant qu’il ne bougeait toujours pas, il passa à côté de lui pour aller se placer devant

Jung Woo « T’as faim peut-être ? Je peux te faire un truc si tu veux… »

Sans vraiment attendre de réponse et se doutant qu’il devait avoir faim de toute manière, Jung Woo se rendit dans la cuisine et ouvrit son réfrigérateur espérant qu’une des filles avaient fait l’épicerie. D’ailleurs, elles étaient où celles-là ? Absente sûrement. Et c’est tant mieux, enfin, pour Kyu Jung, pas Kyu Ree… Peu importe, il y avait de quoi manger et Jung n’attendit pas pour commencer à en préparer. Oui, aussi surprenant que ça puisse paraître, il savait faire à manger. En fait, il n’avait pas eu vraiment d’autre choix que d’apprendre lorsqu’il s’était retrouvé avec son frère.

Jung Woo « Assit toi en attendant ou écoute la télé, ça m’importe peu, tu fais ce que tu veux… »

Il avait dit ça machinalement en s’afférant dans la cuisine. Espérant aussi que Myeon aimerait ce qu’il lui préparait. Ce qui, en tant normal, ne devrait pas être un problème puisque c’était un plat coréen très commun. À la limite, il avait plus de chance d’en avoir marre de manger ça que de ne pas aimer ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwak Myeon Ho

avatar

messages : 88
i'm here since : 21/03/2010
i am this old : 28
where am i : High.
heart situation : Empty.
work place : La rue, le trottoir.

baby, that's me!
i am a: Aquarius.whocare?
carnet de bord:

MessageSujet: Re: As If Nothing Is Wrong   Mar 20 Avr - 4:39

    L’envie de disparaître lui rentrait dedans a grand coup. Fonçant sans hésitation, il oubliait le monde l’entourant. Valsant, l’espace s’écroulait et des étourdissement l’ébranlait. Il ne pouvait plus savoir s’il était sous consommation ou non. Des haut-le-cœur épouvantable, Myeon traîna ses pieds vers la première porte se présentant à lui. Il devait ouvrir la porte, c’était comme ça, sans savoir pourquoi ni comment. Il le fit, simplement.

    La poignée dans sa main, son bras tremblait. Il se tenait debout par une magie inconnue. Une chambre, cette pièce était une chambre, à qui ? Il regardait le lit, chaque plis, les oreillers, les meubles, l’endroit. Le coréen ne pouvait pas entré dans cette pièce. Il la voyait, là maintenant, une simple chambre, remplie d’histoire. Il se sentait au théâtre, avec un étrange frisson le parcourant. Il s’imaginait d’innombrable scénario possible. Le lit dans sa solitude, qui quelques heures plus tôt était réchauffé par un corps. Myeon voyait avec ses yeux, cet endroit, dans sa laideur, dans sa plus grande nature. Soupirant, ou plutôt expirant, il ferma la porte, légèrement craintif. C’était la chambre de Jungwoo. Toujours face à la porte, il entendit la voix derrière lui et se retourna.

    - T’as faim peut-être ? Je peux te faire un truc si tu veux…

    Il n’eu pas vraiment le temps de réagir, mais il fit tout de même signe de la tête. Évidemment qu’il avait faim. C’était bien un avantage ; il mangeait qu’il avait de la nourriture pour lui, s’il n’en avait pas, il prenait un coupe faim. Mais peut-être avait-il atteints son maximum.

    - Assit toi en attendant ou écoute la télé, ça m’importe peu, tu fais ce que tu veux…

    Chaleureux. Myeon tira simplement une chaise de la table a manger et s’y assit. Ses jambes étaient toujours pris de tremblement. Il enfouit un main dans sa poche et en sortit un sac transparent contenant deux pilules et de son autre poche, un carton contenant cigarettes et joints. Même si l’envie ne lui manquait pas, il les rangea. Deux n’étaient pas assez, il aurait a fumé en plus et se sentait déjà trop mal pour sortir l’allumé. Il s’accouda sur la table, fixa Jungwoo. Le jeune homme se déplaçait si normalement. Des gestes innocents. Quelques mèches de ses cheveux bougeant, sa chemise de plissant, ses doigts se pliant et dépliant. Le prostitué ne pouvait détaché son esprit de lui, il le voyait si clairement, sans comprendre pourquoi. En fait, sans même s’inquiéter du pourquoi.

    Pour tout dire, il vivait une étape qu’il n’avait peut-être jamais vécu. Quelque chose que tant de jeunes filles rêvent, que les adultes et les scientifiques ne peuvent expliqués. Quelque chose qui explose en quelque secondes et s’éteint des millénaires plus tard. Le coup de foudre. Ce n’est pas dans les branche de Myeon Ho, il ne pouvait pas comprendre une émotion tels. Dans son corps, il ressentait des étourdissent, son ventre se tordait. L’amour avait été effacé de sa vie, l’ayant ressentir plusieurs années plus tôt. Un amour familiale, mais tout de même, de l’amour. Ici, c’était de l’amour physique, mais plus qu’un simple désir. Il n’avait jamais remarquer que lorsque Jung Woo venait à son appartement visité Chul Hei, il se rendait automatiquement dans les même pièces. Il suivait son instinct, son mental qui le dirigeait forcément vers lui. Parce que c’était ce qu’il voulait.

    À ce moment, où il le fixait dans la cuisine, il se disait seulement qu’il était en manque d’une drogue quelconque et qu’après avoir travailler, il pourrait s’acheter quelque chose de bon. Pour la première fois depuis leur rencontre cette journée, il brisa le silence.

    - Tu veux savoir combien je charge. C’est pour ça que je suis ici, hen.

    Aucune interrogation dans ses phrases. Simplement sa voix, qui semblait manqué de pratique. Comme si ses cordes vocales n’avaient jamais été accordés. Une voix faible mais qui dérangeait. Une voix miséreuse qui s’agençait parfaitement à son propriétaire.


    Spoiler:
     


Dernière édition par Gwak Myeon Ho le Dim 25 Avr - 6:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byun Jung Woo

avatar

messages : 128
i'm here since : 08/04/2010
i am this old : 29

baby, that's me!
i am a: Scorpion baby ♥
carnet de bord:

MessageSujet: Re: As If Nothing Is Wrong   Mar 20 Avr - 15:28

Gwak Myeon Ho « Tu veux savoir combien je charge. C’est pour ça que je suis ici, hen. »

Jung Woo leva la tête et le regarda, surprit. Combien il charge ? Bien qu’il sache que Myeon Ho se prostituait, jamais il n’aurait pensé le prendre de la sorte. Il était beau et tout ce qui va avec, voir même que Woo aurait pu avoir une relation avec lui, mais jamais il ne le paierait pour un truc pareil. En fait, jamais il ne paierait personne pour ça. Et non, il n’était pas là pour ça…

Jung Woo « Myeon… Je t’ais pas trainé jusqu’ici pour ça mec. T’avais besoin d’aide, tu serais sûrement mort là-bas. Et puis, je ne me le pardonnerais pas s’il t’arrivait un truc alors que j’aurais pu aider. »

Il soupira et baissa la tête vers sa nourriture presque prête. Tout de même. C’était quoi cette histoire ? Myeon croyait vraiment que Jung Woo était tombé si bas ? Aussi bas que tous ces clients ? Comme s’il était incapable de draguer quelqu’un lui-même! Il releva la tête et regarda son ami. Il semblait perdu et ça lui donnait mal au cœur. Pourquoi ? * Merde, il m’arrive quoi encore ? Ne m’dites pas que… * Ses pensées s’arrêtèrent net et son cœur fit un soubresaut avant de recommencer à battre. Il secoua la tête et mit finalement ce qu’il avait préparé dans une assiette.

Marchant systématiquement jusqu’à la table, il installa la nappe devant Myeon Ho et posa son assiette avec ce qu’il avait besoin pour manger devant lui. Après quoi, il s’assit simplement en face de lui –la table n’était pas très grande- et il le regarda avec un demi sourire. * Mange Myeon, t’as besoin de prendre des forces… * pensa-t-il en baissant la tête. P’tin qu’il aurait prit une cloppe là, mais il n’en avait plus. Il rejeta la tête vers l’arrière et la laissa balloter dans le vide alors qu’il se laissait quelque peu glisser sur sa chaise. Aish, la journée s’annonçait dure. * Haha, j’allais dire dure en émotions… Mais c’est… possible ? *

Jung Woo « Alors, ça ce mange ? »

Il lui sourit de nouveau, mine de rien. En fait, il ne voulait surtout pas que Myeon commence à se poser des questions. Après tout, ce devait être des restes de drogue dans son sang qui le rendait stupide comme ça. Non seulement il ne voyait pas comment il pouvait avoir des sentiments, mais en plus, il ne croyait pas une seconde que Myeon puisse les partager advenant qu’ils soient réels. Nouveau soupir. Il appuya simplement sa tête dans sa main et son coude sur la table en le regardant manger. * Espérons seulement que tu regagneras des forces… *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwak Myeon Ho

avatar

messages : 88
i'm here since : 21/03/2010
i am this old : 28
where am i : High.
heart situation : Empty.
work place : La rue, le trottoir.

baby, that's me!
i am a: Aquarius.whocare?
carnet de bord:

MessageSujet: Re: As If Nothing Is Wrong   Dim 25 Avr - 2:30

    - Myeon… Je t’ai pas traîné jusqu’ici pour ça mec. T’avais besoin d’aide, tu serais sûrement mort là-bas. Et puis, je ne me le pardonnerais pas s’il t’arrivait un truc alors que j’aurais pu aider.

    Il l'écoutait a demi-oreille, mais il trouvait insignifiant tout ce qu'il entendait. S'il ne l'avait pas amené chez lui pour le baiser, pourquoi resterait-il ? Qu'est-ce qui le retenait ici. Pourtant, il n'avait aucune motivation pour se lever et partir. Il voulait savoir ce qui arriverait, dans les minutes, les heures qui suivraient. Myeon avait l'impression que ça ne pouvait pas s'arrêter là simplement. Par contre, il tiqua sur la réplique de « T'avais besoin d'aide, tu serais sûrement mort là-bas » Ça prouvait que Jung Woo ne le connaissait que très peu. Myeon n'a pas besoin de personne et s'il devait mourir, il aurait préféré le faire que de vivre et venir ici. Il ne dépend de personne et fait son chemin seul à sa manière, pour arriver le plus rapidement au bout de la route.

    Une nappe, des baguettes et un plat de bibimbap apparurent devant lui. Il lança un regard exprimant aucune gratitude au coréen, mais en fait, la nourriture devant lui l'enchantait. Myeon est le genre de personne qui mange lorsqu'il y a de la nourriture à sa disposition. Il ne se prépare pratiquement jamais rien et mange ce qu'on lui prépare, ou des plats déjà faits. Il ne bronche jamais, mange tout et aime tout. La nourriture est plutôt un accessoire dans sa vie de débauche quotidienne. Il prit donc dans ses mains les baguettes pour commencer à manger. De l'extérieur il semblait d'un calme sinistre et peut-être même désintéresser, mais au fond, il appréciait beaucoup. Il ne pouvait faire autrement, il avait tellement faim !

    - Alors, ça ce mange ?

    S'il pouvait encore sursauter, il l'aurait probablement fait à cet instant. Il releva la tête, lécha du bout de sa langue sa lèvre inférieure rosée et fit un signe discret de tête, signifiant un oui. Il regardait le jeune homme devant lui, qui était tout sourire. Son inconscient était bombardé de question. « Pourquoi ne l'avait-il pas remarquer avant ? Pourquoi n'avait-il pas essayer de le contacté avant ? Pourquoi ce garçon souriait-il ainsi ? Pourquoi était-il déçu de savoir qu'il n'était pas ici pour son travail ? » Mais ça, c'était l'oeuvre de son inconscient, son fort intérieur. Il ne pouvait pas entendre ces questions, relier à des valeurs sentimentales, non, il ne pouvait qu'entendre de sombres échos, ne signifiant rien du tout. Rien ni personne ne lui donnait une chance de comprendre ce qui lui arrivait. Il pensait que c'était normal, que tout était habituel, alors qu'en fait en lui naissait des sentiments, une part d'humanité qu'il croyait avoir enfouit à tout jamais.

    Les fils barbelés commençaient à s'enroulés autour de ses pieds et ses chevilles. En premier lieu, un léger désagrément, inspirant fortement, il les fit bouger. Le métal s'ancra plus fortement dans sa peau. Il soupira de contentement, stoïque, il ne croyait pas à cette attaque monumentale, qui ne faisait que débuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byun Jung Woo

avatar

messages : 128
i'm here since : 08/04/2010
i am this old : 29

baby, that's me!
i am a: Scorpion baby ♥
carnet de bord:

MessageSujet: Re: As If Nothing Is Wrong   Lun 3 Mai - 15:22

Jung Woo regarda Myeon Ho manger son bol de bibimbap jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus dedans. Lorsqu’il eu terminé, il le prit simplement et alla le mettre dans le lavabo avec les baguettes. Songeur, il se mit à penser que peut-être Myeon aurait aimé prendre une douche pour se réchauffer un peu. Il marcha vers lui et posa la main sur son épaule : le froid transpirait encore de ses vêtements et de sa peau! Merde, combien de temps avait-il passé là ?

Jung Woo « Tu veux prendre une douche ? Vient avec moi… »

Jung Woo marcha jusqu’à sa salle de bain et sortit une serviette et tout le tralala qui va avec. Fin prêt, il rejoint Myeon sur le bord de la porte et lui expliqua simplement comment tout ça fonctionnait. Non pas qu’il le prenait pour un incompétent, mais simplement que ça change d’un endroit à l’autre hein! Incertain, il regarda Myeon avec une certaine crainte : allait-il faire une connerie s’il prenait sa douche tout seul ? Peut-être qu’il n’avait pas encore regagné assez de force pour se laver tout seul sans tomber dans le fond de la douche en se percutant la tête sur le mur ? * Ah merde ! J’vais quand même pas aller dans la douche avec lui, il trouverait ça étrange…. En fait, c’est un peu moi qui trouve ca bizarre hein…. * pensa-t-il en se passant la main sur la nuque.

Jung Woo « Myeon… Et puis merde ! J’y vais avec toi, j’ai pas envie qu’un truc t’arrive. »

Le coréen ne se comprenait plus lui-même. Pourquoi d’un côté il avait tant envie d’aller dans cette douche avec Myeon et ce, même sans le fait qu’il pourrait se faire mal? Bien entendu il avait toujours trouvé un petit quelque chose à se mec, il aurait pu le draguer un peu même. Mais là, c’était légèrement différent… Un truc idiot probablement. Des sentiments, ça n’existe pas vraiment, non? Jung Woo secoua la tête en se passant une main sur le visage. Il ne lui restait plus qu’à retirer ses vêtements maintenant. Il commença par son t-shirt et s’arrêta avant d’attaquer son pantalon. Il regarda de nouveau Myeon Ho à la recherche d’une réponse ou d’une expression quelconque sur son visage.

Jung Woo « J’y vais pas avec toi pour que tu me fasses ta… Mh… spécialité hein..! Arff… »

Décidément, il ne savait plus comment s’exprimer lorsqu’il était face à ce mec.

< Désolé si c'est nulle. En fait, c'est pas facile de faire des actions quand l'autre ne fait pas grand chose xD >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwak Myeon Ho

avatar

messages : 88
i'm here since : 21/03/2010
i am this old : 28
where am i : High.
heart situation : Empty.
work place : La rue, le trottoir.

baby, that's me!
i am a: Aquarius.whocare?
carnet de bord:

MessageSujet: Re: As If Nothing Is Wrong   Dim 9 Mai - 4:14

    Byun, il était étrange. Comme s’il était une grande part de déjà vu pour Myeon. La même gentillesse que Hye Mi, la cuisine de sa mère, la masculinité de son père. Il pouvait reconnaître dans le garçon des reliefs de sa famille, des qualités communes. Cette familiarité l’empoignait au cœur, qui normalement était toujours de glace. Il n’existe plus pour ses parents et sa sœur est morte. Comme un retour dans le temps, tous dans un même corps. Cela l’attirait plus que tout, mais l’effrayait au même instant. C’était impossible, pouvait-il revivre comme avant, grâce à ce garçon ? Sûrement pas, même s’il le souhaitait réellement.

    -Tu veux prendre une douche ? Vient avec moi…

    Il se leva, droit comme une barre. Il ne savait pas vraiment s’il avait vraiment envie d’en prendre une, mais il le ferait tout de même. Depuis qu’il avait pénétré dans cette appartement, plus rien allait. C’était pire qu’un mauvais trip, pire que l’héroïne. Il délirait alors qu’il devait être clean. Ses pensés confuses, ses réactions anormales, il avait tout juste l’impression qu’il redevenait humain. Une fois dans la salle de bain, Myeon écoutait le coréen à moitié, beaucoup trop concentré à le regarder. Une douche c’était une douche, il saurait très bien se débrouiller. Il ne l’interrompit pas pour autant, le laissant déballer ses informations inutiles et inintéressante.

    - J’y vais avec toi, j’ai pas envie qu’un truc t’arrive.

    Par contre, ça, ça attira son attention. Il était… amusé, dans la mesure du possible. Pourquoi s’inquiétait-il, il perdait son temps. Rien ne lui arriverait car rien ne lui arrive jamais. C’était ainsi, il errait et la mort ne le rattraperait jamais, en dépit de ses espérances. La mort ne prendrait jamais un boulet, un ange si noir tel que lui. Elle ne prends que les rayons de soleil, les embrasses, les voles à jamais. Comme sa sœur, comme sa sœur…

    - J’y vais pas avec toi pour que tu me fasses ta… Mh… spécialité hein..! Arff…

    Bien sûr, comme s’il partagera l’espace restreint de la douche, sans le toucher. Non, Jungwoo n’était qu’un parmi tant d’autres, c’était certain. Il était comme tout le monde, un client. Myeon ne choisit pas lorsqu’il travail, c’est les clients qui décident. La scène qui se déroulerait dans la douche, c’était Jung qui en était le maître. Il serait donc un numéro, le Xème client, rien de plus. Le prostitué devrait s’en foutre, il le faisait toujours, baisé avec n’importe qui, sans plaisir ni désir. Il ne faisait pas confiance au paroles qu’il venait d’entendre, il ne croyait rien. C’était comme s’il lui demander de baisé avec lui, mais sans payé. Stupide, il était réellement stupide. S’il baisait avec Jungwoo, celui-ci perdrait de sa valeur, de son authenticité. Deviendrait Monsieur tout le monde, rien de plus. Pourquoi était-il déçu alors ? Le t-shirt du bon samaritain était déjà sur le sol, mais ses pantalon toujours sur lui. Il hésitait ?

    Myeon n’avait pas envie d’attendre, il n’avait pas le temps d’attendre. Il s’approcha du coréen, passa sa main dans sa nuque et colla son visage au siens. Il l’embrassait. Dans son ventre, une douleur aigu. Un grand mouvement rotatif, une tornade déchirant ses entrailles. Une sensation entre la torture et les chatouilles. Ses lèvres bougeaient a un rythme significatif ; il appréciait. Le goût, la douceur, il en voulait encore plus. À cet instant, il croyait qu’il pouvait désiré ces lèvres pour une éternité, il aurait renoncé à l’enfer. Même si l’action lui en coûtait beaucoup, il libéra leurs lèvres. Il devait dire quelque chose, pour une fois, il avait envie de parler.

    - Dit moi que tu ne me mens pas, dit moi que tu me fera oublier mon travail.

    Tout en détachant le pantalon de Jungwoo, il tentait de résisté à la tentation de l’embrasser encore et encore. Leurs lèvres ne firent que se frôler, avec une lenteur absolue. Agissant avec pur instinct, il lâcha le pantalon, sans le retiré de sur le corps. Son cœur battait vite, malgré tout, son visage restait immobile, aucune expression. Il recula et fit dos au jeune homme qui allait l’accompagné dans cette douche. Il retira à son tour son chandail, mais n’attendit pas pour retiré son pantalon. Se déhabiller devant un inconnu, il avait fait cela tant de fois. C’était pourtant la première fois qu’il était d’une quelconque façon embarrassé de son corps. Son physique n’avait rien de parfait. Rachitique, presque livide. On pouvait voir du premier coup d’œil, le réseau routier bleuté de ses veines sillonnant ses membres. Il ne s’éternisa pas devant la douche et y rentra au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byun Jung Woo

avatar

messages : 128
i'm here since : 08/04/2010
i am this old : 29

baby, that's me!
i am a: Scorpion baby ♥
carnet de bord:

MessageSujet: Re: As If Nothing Is Wrong   Lun 10 Mai - 15:36

Jung Woo « J’y vais pas avec toi pour que tu me fasses ta… Mh… spécialité hein..! Arff… »

* Si j’avais su par la suite comment Myeon Ho réagirait, jamais je ne l’aurais cru avant de le voir. En fait, je me demande encore s’il a agit ainsi par désir ou par habitude, mais ce que je sais, c’est que tout ça m’a troublé et je n’arrive pas à voir ce que c’est que cette boule étrange qui s’est immiscé dans mon estomac et qui m’a fait me sentir à la fois mal et extrêmement bien… *


Jung Woo regardait toujours Myeon Ho avait un air embêter. Il ne savait pas ni quoi lui dire ni comment réagir. Il se doutait qu’en fait il n’avait pas besoin de parler et même, qu’il devrait peut-être ne pas bouger. Pourtant, il ne pouvait s’en empêcher car, pour une fois, le silence était bien trop insoutenable. Myeon s’approcha de lui et Jung Woo le dévisagea sans bouger. Seulement, il ne s’attendait vraiment pas à la suite des choses. Le coréen l’attrapa par la nuque et plaqua ses lèvres contre les siennes. Sur le coup, Jung Woo ne réagit pas, mais, bien vite, il ne pu que se laisser aller au baiser que lui offrait l’autre. Ses lèvres étaient à la fois douces et froides. Comme si un grand conflit les faisait douter du comment elles devaient être. En fait, c’était probablement là le conflit qui se jouait à l’intérieur de Myeon Ho présentement.

Jung Woo sentit son ventre se nouer violemment. Jamais, enfin, depuis un très long moment déjà, il n’avait ressentit cette sensation. Instinctivement, il agrippa le chandail de son ami pour le tenir près de lui. Comme il aurait voulu continuer ce baiser encore et encore. Seulement, il devait se résigner. Myeon Ho se recula et Jung Woo lâcha prise au même moment qu’il ouvrit les yeux.

Myeon Ho « Dit moi que tu ne me mens pas, dit moi que tu me fera oublier mon travail. »

Jung Woo « B… Bien sûr. »


Voilà tout ce qu’il avait trouvé à dire. C’était lamentable, mais au moins il avait été clair. Jamais il ne demanderait à Myeon de faire quelque chose avec lui pour le payer ensuite. Et même si ce n’était pas pour l’argent, jamais il ne lui demanderait de coucher avec lui ou quelque chose dans le genre pour son simple plaisir personnel. Non. Dès maintenant, il attendrait même que Myeon Ho vienne à lui. Parce que, tant qu’il attendait, il avait plus de certitude que l’autre savait ce qu’il faisait et qu’il en avait envie. D’ailleurs, il ne tarda pas à commencer et Jung Woo eu la crainte qu’il ne retombe dans ses habitudes de métier. En effet, le coréen venait de lui détacher son pantalon tout en frôlant ses lèvres. Heureusement, il lâcha prise de sur le vêtement et tourna le dos à Jung Woo.

Ce dernier sentit qu’il pouvait respirer à nouveau. Tout ça le stressait vraiment beaucoup. Il regarda quelques instants l’autre devant lui et, lorsqu’il commença à se déshabiller, il fit de même avec ses propres vêtements. Il descendit son pantalon et retira ses boxers et ses bas. Myeon était déjà dans la douche : il alla le rejoindre, hésitant. Ce n’était pas son genre d’être gêné, mais, présentement, il l’était vraiment. Une fois dans la douche, il ferma la porte de cette dernière –c’est une douche en coin- et ouvrit l’eau chaude. Dans cet espace restreint, il était très près de Myeon Ho. En fait, leurs corps se touchaient et, chaque petit mouvement que l’un ou l’autre faisait lui donnait des frissons.

Dans un dernier effort pour se retenir de tout commentaire ou geste stupide, Jung Woo se retourna simplement et fit face à Myeon Ho. Leur proximité était embarrassante, mais pas étouffante. En fait, il aimait être près de lui comme ça, mais n’en fit rien. Il ne profita pas et se contenta de plonger son regard dans celui de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwak Myeon Ho

avatar

messages : 88
i'm here since : 21/03/2010
i am this old : 28
where am i : High.
heart situation : Empty.
work place : La rue, le trottoir.

baby, that's me!
i am a: Aquarius.whocare?
carnet de bord:

MessageSujet: Re: As If Nothing Is Wrong   Jeu 20 Mai - 5:14

    La vengeance de son âme, un grand bataillon déchirant ses lèvres et son abdomen. Une proximité qui prenais une nouvelle définition, un nouvel angle. Il se contentait de faire ce que le jeune homme lui avait dit ; aller dans la douche. Il s’était toujours contenté de faire ce que l’autre demandais dans ce genre de rapport, sauf que là, la liste des tâches à faire touchait à sa fin. L’improvisation devenait la suite logique, mais il était tout de même dans l’incapacité d’exécuté.

    C’était différent, du nouveau, de l’inconnu. Il portait un nouvel habit et était une nouvelle personne, malgré ses vieilles habitudes. Myeon se sentait sale, réalisant que devant lui se trouvait un homme nu. Comme s’il commettait un crime, mais il jubilait. L’interdit est l’action la meilleure, le péché est si bon. Depuis toutes ces années il croquait la pomme interdite chaque jour. Sans aucun remord, la saleté c’était ancré a sa peau. Aujourd’hui, devant Byun dans cette douche, il était un nouveau né, une deuxième fois. Un deuxième corps, une deuxième chance, qui s’appliquait pour ce moment exceptionnel. Il ne savait plus comment agir. Droit, il se demandait si son ami avait réellement pensé venir dans cette douche pour le surveiller. Il pouvait donc perdre connaissance, il ne serait pas venu pour rien. Malheureusement, Myeon ne savait pas comment tomber dans les pommes sur commandes.

    Les effets des substances qu’il avait ingéré dans la nuit passait en vague, montant jusqu'à son cerveau, glissant jusque dans l’oublie. Son corps en slow motion, l’eau coulant sur lui était extraordinaire. Chaque filament sciant sa peau, creusant des canaux, un nombre infini entre les pores. Mais le mieux, c’était lorsque qu’il se balançait et frôlait Jung Woo. Il frissonnait ; le froid qu’il tentait de chasser avec sa douche c’était implanté en lui sous une toute nouvelle forme.

    Il prit les mains du garçon, prenant le temps de faire croiser chacun de leur doigts. Ses doigts remplissaient parfaitement l’espace possible entre ceux du coréen se trouvant face à lui. Comme s’il voulait le tenir immobile, il s’avança vers lui, et le fit bifurqué vers un des murs stables de la douche. Son regard plonger dans le siens, Myeon l’observait, avec un regard probablement aussi inquiète que celui de son ami. Ami… il n’avait jamais su à qui donné ce titre. Leur corps si proche, cette fois ci, le contact était total. C’était leur peau qui se touchait. Ses organes génitaux s’éveillait aussi par la même occasion. Un attroupement de sang remontait lentement le long de son corps, le genre de chose qui ne se contrôle pas dans ces situations. Répétant la scène qui c’était produite à l’extérieur de la douche, il colla ses lèvres contre celle de Jungwoo, sans demander d’approbation. Qui pourrait nier ces papillons ? Il ne connaissait pas leur nature, mais les sentirait bien au creux de son ventre.

    Le maigrelet décida de franchir une étape du baisé. Leur langues, entraîné dans une valse humaine, se caressaient presque pour dire, sensuellement. Myeonho semblait se libérer peu à peu de sa neutralité. Certains plis naissaient sur son visage, sous la force des émotions contenue dans tout son organisme. Il avait beau vouloir lutté, il ne pouvait pas. Ce n’était plus en son pouvoir. Un désir plus fort, grandissant à chaque seconde. Même si l’action était envoûtante, il redirigea ses lèvres vers l’épaule droite de Byun, traçant un chemin de baisé jusqu'à sa mâchoire. Face au garçon, son regard faussement bleu fixait les prunelles brunes. Sans réellement le réaliser, l’impossible arriva. Myeon sourit. Un sourire maladroit, manquant de pratique. De sa part, c’était rare. Il y avait plus de probabilité pour la fin du monde, que pour un sourire sur ses lèvres et ce sourire, sincère et inconscient, était adressé qu’à une seule et unique personne. Byun Jung Woo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byun Jung Woo

avatar

messages : 128
i'm here since : 08/04/2010
i am this old : 29

baby, that's me!
i am a: Scorpion baby ♥
carnet de bord:

MessageSujet: Re: As If Nothing Is Wrong   Mar 1 Juin - 14:34

Jung Woo regardait toujours Myeon Ho sans un mot, sans un geste. Il ne savait pas quoi faire et c’est finalement l’autre qui agit en premier. Le coréen leva les mains et prit celle de Jung Woo dans ces dernières croisant bien leurs doigts ensemble. Sur le coup, Jung Woo baissa simplement les yeux dessus sans broncher. Il ne savait vraiment pas comment réagir et tout ça le paralysait. En plus, il ne pouvait jamais savoir si Myeon agissait dans le seul but d’accomplir son travail ou s’il le faisait par plaisir et pas désir pour une fois… Après un instant, Jung se retrouva contre l’un des murs de la douche. Encore une fois, il ne bougea pas plus regardant simplement son ami avec un regard très inquiet et incertain. À la limite, on aurait pu croire un animal traqué, mais c’était simplement l’émotion qui le rendait comme ça. Il ne comprenait pas ses sentiments et était très troublé.

Rapidement, le beau brun dû se rendre à l’évidence que leurs corps se touchait et que cette proximité totale ne laissait pas Myeon indifférant. Pas plus que lui en tout cas. Le coréen déglutit et ferma les yeux au moment où les lèvres de Myeon entrèrent en contact avec les siennes. Le baiser était doux, mais prononcé. Il ne pouvait dire encore s’il était totalement sincère, mais pour lui, il l’était. Il n’aurait pas embrassé Myeon pour le simple plaisir de le faire, il y avait plus que ça entre eux. Leurs langues s’entremêlaient sensuellement et il ne réalisa même pas qu’il avait posé ses mains sur les hanches de son ami pour le tenir bien près de lui. Maintenant qu’il avait commencé, il ne voulait pas qu’il s’arrête et s’en aille.

Ses lèvres quittèrent pourtant les siennes, mais pour une bonne cause. Il descendit à son épaule et remonta vers sa mâchoire. Jung Woo, quant à lui, serra les dents pour contenir l’émotion que ce geste lui procurait. Finalement, lorsque Myeon se recula le visage, Jung Woo ouvrit à nouveau les yeux pour s’émerveiller devant un phénomène aussi rare que le passage d’une comète aux 100 ans. Le visage du coréen devant lui se crispa maladroitement pour former ce qu’on pouvait appeler un sourire. Il n’était pas pratiqué ni même anticipé, mais plutôt sincère. Jung Woo sentit son cœur se serrer dans sa poitrine. Comment un sourire pouvait-il le mettre autant à l’envers ?

Resserrant sa prise sur les hanches de Myeon Ho, il lui sourit à son tour, un sourire tout aussi sincère quoi que plus pratiqué puis, l’attira vers lui en posant une main derrière sa tête et l’embrassa tendrement. Jamais il n’aurait cru qu’il serait capable de ressentir cette chose de nouveau un jour et encore moins pour un homme. Car oui, il couchait bien avec des hommes, mais de là à dire qu’il était amoureux de l’un d’entre eux, c’était surprenant même pour lui. Accentuant la pression de ses lèvres sur celles de son partenaire ainsi que la pression sur leurs corps, il perdait lentement la tête s’abandonnant complètement à son ami. Leur étreinte n’avait encore rien de plus sexuelle que leur corps nu l’un contre l’autre et pourtant, jamais auparavant il n’avait ressentit ce sentiment à l’intérieur de lui, dans son bas ventre, dans sa poitrine, dans ses jambes, partout dans son corps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwak Myeon Ho

avatar

messages : 88
i'm here since : 21/03/2010
i am this old : 28
where am i : High.
heart situation : Empty.
work place : La rue, le trottoir.

baby, that's me!
i am a: Aquarius.whocare?
carnet de bord:

MessageSujet: Re: As If Nothing Is Wrong   Lun 28 Juin - 0:33

Spoiler:
 

    C’était comme si sur son visage, c’était produit un sécheresse soudaine. Le désert, dans une douche. Tout les pores de sa peau s’ouvrant, se déshydratant. Il ne comprenait pas, sentant ses lèvres étirées, il ne pouvait s’imaginer souriant. Myeon Ho redécouvrait l’élasticité de sa peau. Alors qu’il s’habituait peu à peu à la douleur de son sourire sur son visage, Jung Woo lui en renvoya un. La souffrance changera rapidement de repère, s’attaquant maintenant à sa poitrine. Ses plis émotionnel s’estompèrent rapidement, ne pouvant suivre ces deux changements à la fois dans son corps. Des doigts se glissèrent derrière sa tête. La douleur si vive, un brasier en son cœur. Une douceur, un sucre qui plutôt que de l’apaisé semblait le ruiné, dans un état où le physique ne pouvait communiqué avec l’esprit. Dans sa tête la tempête se vivait, même si c’était d’une habitude sordide… aujourd’hui la différence implosait, et surtout… s’imposait. Un baisé, ce n’était rien de plus. Pourtant, c’était Jung Woo qui le contrôlait et qui avait pris son pied, ce qui changeait toute la signification. Tout était différent, parce qu’il avait décidé lui-même, parce que c’était lui qui menait.

    Il posa sa main droite sur sa poitrine et l’autre sur celle du jeune homme qui occupait l’espace restreint avec lui. Son regard fuyait, il ne savait plus où posé ses yeux. Approchant ses lèvres de l’oreille, il murmura quelques paroles, avec juste la bonne intensité.
    - Qu’est-ce … que… Qu’est-ce qui ce passe, c’est quoi tout ça.

    Tout ce qui se produisait dans sa poitrine, dans son cœur, il n’y comprenais rien. Le pire ou le meilleur « trip » de sa vie. Il effleura l’oreille de ses lèvres. Assez jouer. Myeon Ho sourit une deuxième foi. Un sourire qui dura une fraction de seconde et qui disparu sous le visage inexpressif quotidien. Le jeune homme s’agenouilla du mieux qu’il pouvait dans l’espace de la cabine. Il était parfaitement à la hauteur des organes génitaux de Jung Woo. Il voulait montré à Dieu que le plaisir était aussi bon entre homme et qu’il pouvait facilement faire perdre la tête au beau brun l’accompagnant. Ses mains longèrent les cuisses, se dirigeant de plus en plus vers l’intérieur. Lorsqu’il atteignirent leur but, il mit en action ses grands doigts minces et maigres. Utilisant ses pouces, il fit quelque mouvement circulaires sur les testicules. Disons qu’il tâtait le terrain avant de s’attaquer à l’artère principale de l’homme. Il se désintéressa rapidement des testicules. Myeon caressa le pénis, ses doigts pianotaient, sans réellement faire le mouvement classique de bas en haut. Il prenant le temps d’étiré chacun de ses actes. D’un geste lent, il leva la tête, voir comment son partenaire réagissait. Il pouvait passé à la prochaine étape. Ses mains se dirigèrent vers les hanches, en profitant pour caresser les fesses de l’asiatique. L’humain à été créer hétéro, mais pourtant, les hommes sont si délicieux. Quel injustice.

    Il humecta ses lèvres, même si celle-ci perlait déjà de sueur du à l’excitation, tant bien qu’à l’eau qui s’écoulait de la pomme de douche. Sans gène, il fit entré le pénis dans sa bouche. C’était un acte qu’il avait reproduit des centaines de fois, mais c’était la première fois qu’il le faisait aussi pour lui-même. Ce serait la première fois qu’il ferait l’amour pour le plaisir, sans cupidité. Même si Myeon Ho devait être un expert en fellation, il n’était qu’en fait un éternel maladroit, qui apprenait comme tous et chacun. L’organe entre ses lèvres, il commença à bouger la langue, pour y parcourir la circonférence. Il serrait les lèvres, alors que la vitesse de ses vas et vient différait. C’était simplement… de l’amour orale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: As If Nothing Is Wrong   

Revenir en haut Aller en bas
 

As If Nothing Is Wrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
until whenever. :: 
ღ Seoul-City
 :: Gangnam-dong :: Gangnam's residence :: Résidence 404 ; Nam, Byun & Choi.
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit