AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A cup of coffee. Or wine glasses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lim Eun Suk

avatar

messages : 42
i'm here since : 18/04/2010
i am this old : 30
where am i : In my home.
heart situation : Heart ? C'est quoi ça ? Mmh, je ne vois pas. x)
work place : Travail pour une boutique de vêtement chic masculin.

MessageSujet: A cup of coffee. Or wine glasses   Mar 20 Avr - 1:20

    Il était tard. Bien tard pour notre Eun Suk en fin de travail. Il était 02h du matin et il venait tout juste de terminer l'inventaire avec quelques uns de ces collègues. Il le faisait tout les soirs en fin de semaine et à chaque fois ça durait des heures. Bon, après, ils avaient le droit de boire une boisson ce qui était pas mal. Une fois au volant de sa voiture, Eun Suk pouvait décompresser. C'est que la journée à été particulièrement pesante. 10H – 02h non stop. Ca fait lourd. Sans compter la pause déjeuner à laquelle il a le droit entre 12h et 14h. Certes, il avait un emploi du temps bien rempli et il n'avait pas le temps pour les petites attentions quotidienne comme se relaxer chez lui, ou pouvoir sortir un peu, faire de nouvelles rencontres. Mais aujourd'hui, il faut bien être franc, il n'en avait pas eu le loisir. Démarrant et sortant enfin du parking, il ne se gêna pas pour se mettre une bonne ambiance de fond c'est à dire en laissant la musique de son poste CD à un volume assez bas. Il était tard et il avait déjà assez mal à la tête que de vouloir avoir mal encore plus.
    Il accéléra arrivé dans la ville, vide ou presque, impatient d'arriver chez lui. Les premières gouttes de pluie pointèrent le bout de leur nez, se déversant bientôt plus fortement, si bien qu'il dû actionner ses essuies-glaces. Ce qui ne l'empêchait pas, une fois de plus, d'être vigilent. On ne sait jamais qui peut traverser n'importe quand. Et rien que d'y penser, ses yeux s'agrandirent alors qu'il appuyait fermement sur le frein. Dans un crissement de pneu irritant, la voiture s'immobilisa enfin et il regarda cette personne, à pas moins de quelques centimètre de son pare-choc. Il s'était arrêté de respirer momentanément, seul ses essuies-glaces rompait le silence par un frottement régulier contre le pare-brise. Le coeur battant la chamade, il releva son regard sur le visage de cette jeune femme d'où les habits trempés devenait bien plus transparent. Sûrement qu'elle s'était laissé prendre par la pluie et n'ayant aucun moyen de s'en protéger faisait tout son possible pour rentrer chez elle, bien que traverser la route en courant sans regarder si la voie était sécurisé était d'autant plus insouciant. Il la reconnaissait. Hye Na. Peut-être aurait-il dû au moins lui rentrer dedans pour lui prouver à quel point elle avait été idiote et inconsciente. Savait-elle qu'elle venait de lui faire la frayeur de sa vie ? Elle aussi, sûrement.
    Il tourna le volant, reculant légèrement pour s'avancer de nouveau, se penchant pour ouvrir la porte du coté passager et releva son regard vers elle.

    Monte.

    Et elle ne pouvait pas ne pas accepter, ou alors de risquer encore un quelconque accident. Surtout que vêtue comme elle l'était, elle risquait fort d'avoir autant d'ennuis sur les routes que dans les petites rues avec tout ces jeunes. Elle grimpa alors dans la voiture et il repartie, en direction de Gangnam-dong. Là où se trouvait leur résidence. Ils n'habitaient pas loin l'un de l'autre ce qui ne les empêchait pas de se détester affreusement. Il risqua un regard vers elle, suivant la courbe de ses formes aux travers de ses vêtements trempés et collant contre sa peau, ses cheveux collé à son front et gouttant, laissant chaque goutte d'eau glisser le long de sa gorge délicieusement chaude, il l'imaginait. Elle était affreusement désirable et il se serait donné une joie de briser cette si belle nuque sur laquelle ses lèvres auraient pu s'échouer, se briser contre son pare-brise. Il serra la mâchoire, ne parlant pas jusqu'à ce qu'ils arrivent non loin de leur résidence.

    Tu es vraiment inconsciente et idiote. Tu le sais ? Il eut une moue de dégout, dédaigneuse, ne lui jetant plus l'ombre d'un regard même s'il imaginait les rondeurs de sa poitrine généreuse s'élever au fil de sa respiration saccadé, encore sous le coup de l'émotion subit.
    Il se gara sur le trottoir juste devant chez elle. De là, il coupa le moteur, attrapa ses clés qu'il glissa dans sa poche et sortie. De là, il contourna la porte, ouvrit la portière du coté passager et attrapa vivement le bras de Hye Na, refermant souplement ses doigts contre sa peau délicieusement douce pour la tirer sans ménagement de sa voiture.

    Pour deux raisons. L'une d'avoir eut pitié de toi et de ne pas t'avoir fauché sur cette route, l'autre de t'avoir sauvé la mise dans ses vêtements provocateur, tu vas m'inviter boire un verre.

    Et il la poussa devant lui, sans y aller trop brusquement, il ne voulait pas la voir tomber et la voir s'érafler quelque part, craignant de devoir la soigner. Elle ouvrit la porte et il entra, sans même attendre qu'elle l'y invite, il la suivait, tout simplement. Il n'hésita pas un regard à droite, puis à gauche, observant l'antre si agréable et si méprisable que cette fille elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Hye Na

avatar

messages : 169
i'm here since : 10/02/2010
i am this old : 28
where am i : Tu voudrais bien savoir hein?...Cherche xD!!
heart situation : Célibataire!
work place : Etudiante en langues étrangère!

baby, that's me!
i am a: Bélier
carnet de bord:

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Mar 20 Avr - 2:32

2h00 du matin...il était 2h00 du matin et elle marchait dans les rues de la capitale à une allure assez tranquille,elle n'avait pas peur car toutes les rues qu'elle empruntait était bondé de monde même à cette heure là,mais quand même...quelle idée elle avait eu de rester si longtemps à l'université juste pour des recherches.Elle était tellement absorbé dans ses recherches qu'elle en avait oublié l'heure et il avait fallut que la bibliotècaire la secoue pour qu'elle s'en rend compte...c'est ainsi qu'elle se retrouvait à rentrer chez elle à pied...enfin...une partie en bus,là,elle n'avait plus que 20 minutes de marche pour arriver jusqu'à chez elle. Beh oui...cette seule fois dans sa vie, elle n'avait pas prit sa voiture,il faisait trop beau pour qu'elle s'enferme dans celle-ci,elle avait préféré profiter de l'air doux...Mais maintenant,elle aurait bien aimer l'avoir car des gouttes d'eau commençaient à tomber du ciel. Hye Na se mit à marcher plus vite,voir à courir pour essayer de rentrer au plus vite,mais avec des talons ce n'était guère facile,son chemisier blanc commençait à la coller au corps et elle sentait ses cheveux devenir de plus en plus humide,en quelques seconde la force de la pluie avait doublé d'intensité,elle était maintenant complètement trempée et le froid l'envahissait peu à peu.
De plus...elle arrivait dans la partie la moins éclairé,aussi décida-t-elle d'accélérer le pas,elle se retourner au moindre bruit qu'elle entendait derrière elle,son coeur commençant à battre à un rythme plus soutenue que la norme,elle avait la respiration rapide et les geste vifs.Elle fut quelque peu soulagé en voyant la route qu'elle devait traverser se rapprocher de plus en plus d'elle,de l'autre côté se trouvait un chemin bien éclairer. Pressée par l'envie de rentrer chez elle pour se changer et se retrouver au chaud,elle ne trouva pas utile de regarder si une voiture arrivée,il y avait peu de voiture qui passait à cette heure-ci dans cette rue.Mais aujourd'hui ce ne fut pas le cas,au moment où elle traversait des phares l'aveuglèrent,dans un réflexe elle mit ses mains devant comme pour bloquer la voiture,celle-ci s'arrêta de justesse devant elle. Hye Na rabaissa ses mains,son coeur avait manqué de sortir de sa poitrine tellement elle avait eu peur...Elle ne sait pas combien de temps passa où la voiture resta ainsi et elle devant...mais elle fut surprise de voir celle-ci redémarrer et s'arrêter devant elle avant que le conducteur n'ouvre la portière.Elle ouvrit de grands yeux rond quand elle le reconnut...Lim Eun Suk...cet espèce de snobinard avait failli la tuer.

▬ Monte.

Comment ça "monte"?Il la prenait pour qui? Son chien? Elle le regarda un long moment mais ce fut quand elle entendit des pas derrière elle qu'elle se décida à monter. Après tout,il se proposer de la ramener et il pleuvait tellement qu'elle avait vite envie de rentrer chez elle. Elle ne lui adressa pas un mot,ça simple vu l'exaspéré...Elle se concentra sur sa tenue,son chemisier était vraiment transparent maintenant et en plus elle était trempée,quand ses cheveux étaient mouillés ils ondulaient alors forcément elle pouvait dire adieu à son lissage.Elle essayait avec difficulté de reprendre sa respiration,passant sa main derrière son cou en soupirant doucement,elle regarda au dehors,la pluie ne cessait pas.C'est alors qu'elle jeta un cou d'oeil à ce fils à papa...Il l'énervait,dieux qu'il l'énervait...avec ses lèvres sensuel qu'il étirait en un sourire charmeur,ses mains fines et viril qu'elle aimerait sentir sur son corps...elle était sur qu'elles étaient chaudes et rassurantes...Mon dieu...elle le détestait...▬ Tu es vraiment inconsciente et idiote. Tu le sais ? cette remarque n'arrangea rien...elle le regarda froidement et croisa les bras.

"Ouais je sais..."

Ce fut les seules paroles qu'elle prononça,le reste du trajet se fit dans le silence,il y avait une certaine tension dans la voiture...mais elle ne saurait déterminer quel genre.Finalement,il se gara devant chez elle,sorti et lui ouvrit la portière,elle s'apprêtait à sortir quand il lui prit le bras par la main et la tira de la voiture,elle eu un léger frisson,sa main était douce.▬ Pour deux raisons. L'une d'avoir eut pitié de toi et de ne pas t'avoir fauché sur cette route, l'autre de t'avoir sauvé la mise dans ses vêtements provocateur, tu vas m'inviter boire un verre. De comment? Elle le regarda interloquer et se dégagea de son emprise d'un mouvement de bras.

"Oh tu te prend pour le preux chevalier maintenant?...Parce que je suis polie...je t'accorde ça!"

Il la poussa pour qu'elle avance,lui lançant un regard noir,elle lui montra le chemin,par chance,elle habitait au rez de chaussé,c'était aussi le plus grand appartement.Elle ouvrit la peine et il entra immédiatement sans demander la permission.Elle souffla et rentra à son tour,refermant derrière elle.Il se prenait pour qui celui-là...elle attendait déjà ses critiques sur son appartement...mais elle n'en tiendrait pas compte.Elle avait une cuisine américaine,elle était donc ouverte sur le salon,elle se mit derrière le bar et attrapa une tasse qu'elle mit sous sa cafetière Nesspresso ( What else? xDDD),elle attendit que celle-ci se remplisse rapidement et elle lui posa sur le comptoir.

"Tiens! Fais comme chez toi! Je vais me changer,je reviens!"


Elle lui jeta un dernier regard et se dirigea vers sa chambre qui n'était pas loin,elle entra et poussa la porte qui ne se ferma pas en entier,mais elle n'avait pas remarqué.Elle hotta sa chemise et attrapa un tee-shirt dans son tiroir.Elle se demandait bien ce qu'il pouvait faire pendant qu'elle se changeait...critiquer mentalement son appartement ou l'espionner par le trou de la serrure. Quel petit con...tellement désirable...non tellement écoeurant...Rapidement,elle enfila son tee-shirt et un short et sorti de sa chambre...elle le retrouva toujours au même endroit...Elle s'installa à côté de lui et bu son café à son tour.

"Ne crois pas que je sois heureuse de t'avoir ici..."

Elle voulait être clair,elle le fait par pure politesse,rien de plus.Ses cheveux encore mouillé lui glaçait le dos,elle attrapa l'élastique autour de son poignet et noua ses cheveux en une belle queue de cheval.Elle soupira doucement et passa sa main derrière sa nuque,elle sentait son regard sur elle et bizarrement...ça ne lui déplaisait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Eun Suk

avatar

messages : 42
i'm here since : 18/04/2010
i am this old : 30
where am i : In my home.
heart situation : Heart ? C'est quoi ça ? Mmh, je ne vois pas. x)
work place : Travail pour une boutique de vêtement chic masculin.

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Mar 20 Avr - 23:03

    "Ouais je sais..." Cette façon qu'elle avait de lui répondre. Froide et méprisante. Il claqua sa langue contre son palet, étirant ses lèvres en un sourire en coin tandis qu'il tournait au coin de la rue. Il passa la vitesse, et sa main en profita pour augmenter le chauffage de la voiture, comme si de rien n'était, mais peut-être avait-il pitié d'elle et de ces vêtements trempés qui devait surement lui glacer les os. Il plaça correctement son rétroviseur, risquant un coup d'oeil en direction de l'arrière de la voiture, observant les phares d'une voiture qui le suivait. Il ne savait pas pourquoi mais il a toujours détester être suivit en voiture. Sans raison apparente, comme si toutes les rues pouvaient lui appartenir. Vraiment trop agaçant. Il coupa la musique qui défilait dans le poste CD, de toute façon ils approchaient de la demeure. Les résidences toutes plus royales les unes que les autres dans cette ville, dans cette rue sûrement peu fréquenté par les personnes aux moyens limités. Eun Suk s'arrêta, devant l'une de ces demeures, celle de Hye Na pour être plus exacte. Il descendit de la voiture, et la faisait rapidement descendre à son tour l'instant d'après, la tirant par le bras. Peu gentleman, mais soyons franc, pourquoi prendrait-il des gants avec cette peste ? Mais elle eut tôt fait de se dégager, et il glissa ses mains dans ses poches, levant les yeux au ciel. "Oh tu te prend pour le preux chevalier maintenant?...Parce que je suis polie...je t'accorde ça!" Un sourire étira ses lèvres. Voyons, elle, polie ? Il lui désigna sa maison, d'un mouvement de tête. Si elle était si polie, alors qu'attendait-elle là, au lieu de le faire entrer au chaud ? La pluie cessait tout juste, finalement, il aurait très bien pu la laisser rentrer à pieds, mais qui aurait eut le droit de poser ses mains malveillantes sur elle ? De déchirer ses soyeux vêtements et avoir l'honneur de visiter chaque courbes parfaites de son corps ? Des voyous ne seraient pas passé devant l'occasion. Il avait donc fait une bonne action.

    Ils entrèrent dans la demeure de la jeune femme et il put enfin voir l'intérieur. Gracieux, propre, sobre. Tout ce qu'il détestait dans un intérieur aussi confortable. Il ne s'entendait définitivement pas avec elle. "Tiens! Fais comme chez toi! Je vais me changer,je reviens!" Il hocha simplement de la tête, la laissant disparaître dans le couloir. Il n'y risqua pas un regard, mais s'il avait su que sa porte était entrouverte, bien sur qu'il y aurait risqué un regard. Un homme reste un homme, et comment retenir ce plaisir quand on s'appelle Eun Suk ? Il ôta sa veste qu'il posa sur le dossier du sofa, décrochant les premiers boutons de sa chemise et jeter un coup d'oeil sur chaque meuble, chaque étagère. Elle n'avait pas beaucoup de photos voir même quasiment aucune. Il en fut déçue, lui qui aurait aimé trouvé quelque chose de différent chez elle, rien, à l'image de celle qui habitait ici. Frustrant et incroyablement insignifiant. Il s'approcha du comptoir et attrapa avec grâce la tasse par la hanse, et la porta à ses lèvres, avalant une gorgée du café encore brûlant. Il avait prit beaucoup de précaution pour ne pas se brûler les lèvres, mais la chaleur du liquide le fit frissonner quand un bruit se fit entendre derrière lui. Pourtant, il ne se retourna pas, restant contre le comptoir, la tasse proche de ses lèvres. "Ne crois pas que je sois heureuse de t'avoir ici..." Un sourire étira ses lèvres et il but encore une gorgée de son café avant de rompre le silence qui s'était installé.

    Tu as si peu de gratitude pour quelqu'un qui t'a sauvé la mise ? Il se tourna enfin vers elle, du moins pour lui faire face alors qu'il appuyait son dos contre le comptoir. Ne serais-tu pas du genre vieille fille ? Un second sourire étira ses lèvres, moqueur, sournois. Il approcha à nouveau sa tasse de ses lèvres pour en boire encore une fois le contenue. Il devait avouer, le café était bon, pas comme cette femme devant lui aussi brûlante et si délicieuse que ce café lui-même. La sensation qu'elle lui procurait quand elle le voyait était comme le goût âcre de la dernière gorgée de café, mais quand la chaleur réchauffait votre corps, c'était comme quand il prenait le temps de mieux regarder chaque courbes de ces formes.

    Tu ressembles à un chiot abandonné un jour de pluie. Il s'approcha d'elle, après avoir reposé la tasse sur le comptoir. Une fois assez proche, il attrapa une mèche de ses cheveux, la relâcha pour laisser ses doigts frôler son épaule, son bras, ses hanches et sourire de cette façon sournoise qu'il avait à chaque fois.
    Et ton odeur... Il approcha son visage, frôlant de son nez, sa joue, puis son cou, humant l'odeur qu'elle dégageait. Son souffle chaud venait s'évaporer contre la peau palpitante de la jeune femme. Ces cheveux humides attachés en une queue de cheval serré. Il sourit, relevant juste un peu la tête pour que ses lèvres sois proche de son oreille pour terminer sa phrase. … est semblable à ce chiot mouillé. Nouveau sourire tandis qu'il se reculait légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Hye Na

avatar

messages : 169
i'm here since : 10/02/2010
i am this old : 28
where am i : Tu voudrais bien savoir hein?...Cherche xD!!
heart situation : Célibataire!
work place : Etudiante en langues étrangère!

baby, that's me!
i am a: Bélier
carnet de bord:

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Mer 21 Avr - 0:21

▬ Tu as si peu de gratitude pour quelqu'un qui t'a sauvé la mise ? Ne serais-tu pas du genre vieille fille ?

Comment? Elle? Vielle Fille? Il n'avait aucune idée de quoi elle était capable,elle connaissait certaine chose qui pourrait bien le torturais à un point tel qu'il la supplirait pour coucher avec elle.Oh comme elle jubilerait devant son air suppliant,rien que d'y penser,cela la fit sourire.Elle croisa les bras,sortant sa langue avec laquelle elle lécha ses lèvres de façon provocante et agacée.

"Je ne t'ai jamais demandé de me sauver! Et ne parles pas de choses que tu ne connais pas."

Elle détestait voir ses lèvres si séduisante s'étirer en ce sourire des plus narquois et énervant.Sur le moment,elle aurait bien aimer lui renverser toute sa tasse de café brûlant sur son pantalon à l'endroit précis où sa futur progéniture pouvait en sortir.Oh oui...elle aurait jubiler de voir sa tête agacé et son air froid qui le rendait si séduisant,voir désirable.Mais soudain...Il se leva et s'approcha d'elle,reposant la tasse brûlante juste avant,elle s'accouda au canapé et le regarda avancer.▬ Tu ressembles à un chiot abandonné un jour de pluie. Un chiot s'était mignon,alors elle sourit doucement pour lui montrer que ce a l'atteignait nullement,au contraire,s'était flatteur.Mais ce qu'elle apprécia nullement c'est qu'il prenne une de ses mèches de cheveux entre ses doigts et qu'en suite,il se permette de la frôler de celle-ci le long de son corps...c'était une vrai torture pour la jeune femme,en elle-même s'était un vrai feu d'ecxitation mais à l'extérieur,elle ne laissa rien paraître.Et son sourire...elle aurait bien envie de le faire disparaître dans un baiser brûlant pour faire stopper cette torture à ses belles lèvres.▬ Et ton odeur... Oh non...c'était pas possible,voilà qu'il se mettait à effleure chaque partis de son visage avec ses lèvres,elle se recula quelque peu,prenant un air de dégoût,mais quand elle sentit son souffle chaud contre son cou,elle ferma doucement les yeux et mordit discrètement sa lèvre pour empêcher le soupir qui voulait s'évader de sa gorge.▬ … est semblable à ce chiot mouillé. Il se recula enfin et elle ne bougea pas,restant dans la même position comme pour lui montrer que tout ceci ne lui avait rien fait.

"Tu sauras mon cher..."
Elle sourit et s'approcha doucement de lui,avant de se retrouver proche de lui,elle passa doucement sa main sur l'échancrure de sa chemise,caressant du bout de ses doigts la peau du jeune homme avant à son tour de mettre ses lèvres proches de son oreille,effleurant celle-ci d'un souffle brûlant tandis que sa main jouait encore avec la peau du jeune homme. "...Qu'un chiot mouillé s'est mignon et que en plus...ça adore les caresses!". Elle sourit et retira sa main de la peau de Eun Suk avant de se reculer et de le regarder avec un sourire narquois comme le sien.Elle passa à côté de lui pour se diriger derrière le bar.

"Dommage pour toi qui n'aime pas les chiots mouillés..."

Elle attrapa la bouteille d'eau qui était sur le bar et l'ouvrit,avant de boire une gorgée,elle lui sourit. L'eau coula légèrement le long de sa gorge et elle s'adossa à l'arrière du bar avant de reposer la bouteille.Elle était fier d'elle...il pensait être le seul à provoquer...c'était faux..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Eun Suk

avatar

messages : 42
i'm here since : 18/04/2010
i am this old : 30
where am i : In my home.
heart situation : Heart ? C'est quoi ça ? Mmh, je ne vois pas. x)
work place : Travail pour une boutique de vêtement chic masculin.

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Mer 21 Avr - 0:59

    Bien sur que la réaction de Hye Na ne le surpris pas. Elle était tout à fait celle qu'il attendait d'elle. Il n'y a pas l'ombre d'un soupçon. Elle aimait ses intentions, autant que lui. Il se plaisait à la titiller, elle en faisait de même avec lui. Rien que ce petit geste de recul quand il s'était approcher de son visage, le fait qu'elle ai bloqué sa respiration pour ne pas échappé ce soupir. Tout ces signes étaient parfaitement perceptible. Elle ne l'y prendrait pas de cette manière. Il sourit, redressant la tête, terminant ces reproches qui n'en était pas. Il ne faisait que la titiller, comme à chaque fois, et elle le lui rendrait, comme d'habitude. Un jeu du chat et de la souris. Un jeu mutuelle fait pour ennuyer l'autre, le sortir de ses gongs, et au final, les deux perdaient. C'était comme ça, à chaque fois, sauf que ce soir, le jeu devenait plus mauvais, plus malsain. Il n'y avait plus que la paroles, maintenant il y avait aussi le physique. Non, il ne se frappait pas, mais se touchait. Leurs mains, leur corps même, profitait du jeu. Après tout, le jeu était attrayant. "Tu sauras mon cher..." Il arqua un sourcil, baissant son regard sur cette main contre sa chemise, d'où ses doigts s'amusaient à frôler sa peau. Elle comptait aller où, comme ça ? "...Qu'un chiot mouillé s'est mignon et que en plus...ça adore les caresses!" Les paroles, bourrés de sous-entendus de Hye Na le fit sourire. Un sourire franc et parfaitement visible sur son visage. Il s'humecta les lèvres, haussant un sourcil alors qu'il la regardait s'éloigner. Hum ? Fuir ? "Dommage pour toi qui n'aime pas les chiots mouillés..." Il croisa les bras, se redressant en la toisant, la suivant du regard jusqu'au petit bar, le contourner pour aller boire. De l'eau, bien entendu, comme si elle n'en avait pas reçut assez aujourd'hui. Par contre, elle avait faux en une chose, et il allait lui faire le plaisir de lui rafraichir lui-même la mémoire.
    Il contourna le bar, s'approchant d'elle. Il rejeta la tête vers l'arrière, un geste pour dégager ses cheveux de devant ses yeux, soupirant et il la regarda, l'attrapant par le poignet pour y donner un petit coup sec. Face à ça, elle n'eut d'autre choix que de tituber vers l'avant et il la poussa doucement contre le mur. Alors qu'il tenait toujours son poignet, il la lui plaqua au dessus de sa tête, se plaçant face à elle pour ne lui laisser aucune issue.

    Où as-tu entendu que je n'aimais pas les chiots ?

    Il hausse un sourcil et sourit, d'un sourire quelque peu pervers, je vous l'accorde. Il se pencha vers l'avant, de sa main libre lui soulevant le visage pour passer la pointe de sa langue de la base de sa gorge jusqu'à sa joue. Il recula son visage ensuite et la regarda, sa main libre venant se loger contre sa hanche.

    Et les chiots adores les caresses, hein ?

    Ho, ce n'était pas une question. Il accentua son sourire et glissa ses doigts sous son t-shirt, le long de ses côtes, remontant lentement ses doigts qui s'amusaient à frôler sa peau, tout autant que remonter le t-shirt qui suivait son geste, dévoilant son ventre un peu plus.

    Pourquoi ne serais-je pas un bon maître avec ce chiot pour lui donner ces caresses ? Il eut l'air sceptique un moment, claquant à nouveau sa langue contre son palet. Mais un chiot qui porte des vêtements ? Il baissa sa main pour arrêter ses doigts sur l'attache du short de Hye Na et, habilement, lui détacher le premier bouton, relevant son regard dans le sien. Tu sais que c'est mal d'inviter des gens qu'on ne connait pas chez soi ? Hum, tu es à demi pardonné, un chiot, c'est trop peu intelligent pour comprendre ça... Et il tira sur le bord de son short pour le faire à demi descendre, laissant voir son dessous. Il eut un petit sourire, frôlant son dessous du bout de son index, s'amusant avec le rebord de l'élastique, tirer dessus pour le faire claquer contre la peau satinée de la belle.

    Un chiot avec des goûts de luxe.. Il tira à nouveau sur le poignet de Hye Na pour la décoller du mur, de là il lui attrapa le menton entre son pouce et son index et approcha son visage du sien, ces lèvres frôlant les siennes Tu me dégoûtes, tu le sais ? Et il appuya ses lèvres contre les siennes, entrouvrant ses lèvres et forçant le passage pour violer la barrière de ses lèvres et approfondir le baiser qui se voulait brusque mais doux à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Hye Na

avatar

messages : 169
i'm here since : 10/02/2010
i am this old : 28
where am i : Tu voudrais bien savoir hein?...Cherche xD!!
heart situation : Célibataire!
work place : Etudiante en langues étrangère!

baby, that's me!
i am a: Bélier
carnet de bord:

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Mer 21 Avr - 1:55

Elle ne s'attendait simplement pas à ce qu'il s'approche d'elle,elle le toisa du regard et s'apprêtait à s'éloigner de lui quand il lui attrapa fermement le poignet,tout en essayant de se dégager de son étreinte,il la tira d'un coup sec vers lui tandis qu'il reculait vers le mur.Elle n'aimait pas ça du tout,vraiment pas et elle aima encore moins quand il la plaqua contre le mur,en y plaquant aussi son poignet au-dessus de sa tête tandis qu'il se mettait face à elle,de manière à ce qu'elle se retrouve bloquer.Elle essaya vainement de se libérer mais il possédait une force qu'elle n'avait pas.▬ Où as-tu entendu que je n'aimais pas les chiots ? Elle lui lança un regard noir alors qu'il passait le bout de sa langue le long de son cou jusqu'à sa joue où elle détourna rapidement la tête en signe de dégoût,le frappant de sa main libre,mais rien n'y faisait...surtout qu'elle ne détester pas vraiment la sensation de sa langue sur sa peau chaude.

"Tu n'aimes pas grand chose alors j'en déduit que tu n'aimes pas les chiots mouillés!"

Et hop,dans ta tronche. Non mais c'est vrai,il n'aime rien ce gars,à part sa propre personne.▬ Et les chiots adores les caresses, hein ? Bien sûr...c'est un animal...oh mon dieu? Qu'est-ce qu'il était entrain de faire?Avait-il envie de la torturer...Non pas qu'elle détestait sentir sa main frôler la peau de son ventre,non au contraire...elle adorait ça.Elle ne lui répondit pas,le fixant de ses yeux vide d'émotion,elle essayait tant bien que mal de garder en son fort intérieur tout ce qu'elle ressentait à cet instant.▬ Pourquoi ne serais-je pas un bon maître avec ce chiot pour lui donner ces caresses ?▬ Mais un chiot qui porte des vêtements ? Là...il allait vite...il...il lui déboutonnait le short,il ne restait plus qu'un seul bouton.Elle lui lança un regard noir et tenta de se libérer mais rien n'y faisait,il était toujours plus fort qu'elle.Parfois, elle regrettait de ne pas avoir fait plus de musculation.▬ Tu sais que c'est mal d'inviter des gens qu'on ne connait pas chez soi ? Hum, tu es à demi pardonné, un chiot, c'est trop peu intelligent pour comprendre ça...S'ayez,il venait de descendre quelque peu son short et jouait avec les bords de son boxer noir en dentelles.Elle laissa apparaître sur ses lèvres un sourire provocateur et approcha quelque peu son visage du sien."Détrompes-toi..."Elle s'éloigna mais ce fut de courte durée,il trouvait qu'elle était un chiot avec des goûts de luxe...oui d'une certaine manière mais elle ne s'attendait pas à ce qu'il tire de nouveau sur son poignet sans vraiment lui faire mal pour la décoller quelque peu du mur , attrapant de son autre main le menton de la jeune femme , effleurant ses lèvres des siennes. Elle eu un léger soupir d'envie qui s'échappa de son contrôle.▬ Tu me dégoûtes, tu le sais ? Elle n'eut pas le temps de répondre que les lèvres de Eun Suk avaient déjà prit possession des siennes,elle le frappa de ses petits poings mais la sensation de ses lèvres contre les siennes lui plaisait...plus qu'elle ne le pensait...il ne força pas longtemps,elle le laissa approfondir le baiser,ses poings avaient disparu,elle laissait maintenant ses mains parcourir le corps du jeune homme au travers de sa chemise qui devenait légèrement gênantes.Dans l'action du baiser,elle se retrouva de nouveau contre le mur,leurs langues se cherchaient,se titillaient,se caresser.Le souffle vint alors à manquer,elle dégagea ses lèvres des siennes et vint les poser sur son cou qu'elle suçota un certain temps avant de remonter jusqu'à ses lèvres en léchant du bout de la langue la peau du jeune homme qu'elle haïssait mais pour lequel elle nourrissait un désir profond et intense.Elle effleura simplement ses lèvres.

"Un dégoût qui t'excite non?"

A ces mots,elle joint les geste,ouvrant la chemise du jeune homme en tirant sèchement dessus,les boutons volant dans la pièce.Elle posa ses mains sur son torse,s'apprêtant à l'embrasser de nouveau,puis elle se ravisa,se collant de nouveau au mur en le regardant.Elle avait envie de le titillait...elle resterait là sans bouger, attendant une action de sa part.


Dernière édition par Kang Hye Na le Mer 21 Avr - 2:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Eun Suk

avatar

messages : 42
i'm here since : 18/04/2010
i am this old : 30
where am i : In my home.
heart situation : Heart ? C'est quoi ça ? Mmh, je ne vois pas. x)
work place : Travail pour une boutique de vêtement chic masculin.

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Mer 21 Avr - 2:29

    Ces allures de sainte caché, s'était franchement hilarant de la voir se démener ainsi. Faire semblant de se débattre pour, au final, se laisser faire. Tss, cette pucelle jouait un très mauvais jeu. Et elle n'était certainement pas une bonne comédienne. Il eut un petit rire, la sentant se débattre sous la pression de ses mains contre son corps. Elle était contre le mur, il la tenait fermement, elle ne pourrait certainement pas s'échapper de cette façon. Pas en si peu de temps et pas après avoir dit des paroles plus qu'explicite. Oui, il allait vite, et alors ? Il n'allait pas passer par quatre chemin. Ce n'était pas dans son tempérament. Il ne se foulait pas la cheville et n'avait aucune gêne, aucun remord. Il arqua un sourcil à son approche soudaine, soupira quand elle se reculait. Cette fille ne savait même pas ce qu'elle voulait, jouer la petite fille pure et pucelle ou la provocante et royale reine. Il accentua la pression sur son poignet, la dissuadant de bouger plus. "Tu n'aimes pas grand chose alors j'en déduit que tu n'aimes pas les chiots mouillés!" Pour une fois qu'elle disait vrai. Mais ça ne voulait certainement pas dire qu'il n'aimait pas les chiots. C'était fidèle, ça au moins. Il la plaqua contre le mur, sans ménagement, la forçant à cesser de gigoter.

    Tu as beau avoir quelques illuminations intelligente, tu fais des déductions trop hâtive. Il la décolla du mur pour alors la torturer un peu plus, jusqu'à l'embrasser, forçant le passage de ses lèvres tandis qu'il la maintenait contre lui. Quelques secondes après, même si elle s'était débattue, elle se laissait faire, ce qui eut pour effet de le faire sourire au travers du baiser, l'accentuant et le prolongeant en la collant à nouveau contre le mur. Mais elle détourna ses lèvres, à court d'oxygène. "Un dégoût qui t'excite non?" Exciter ? Non, c'est ton corps qui est la cause de mon excitation. Ton corps, ta peau douce, et ton regard de braise.

    Ne te méprends donc pas. Ne sois pas non plus trop prétentieuse. Mais c'est vrai, elle était le centre de son attention à ce moment précis. Il la relâcha, et presque immédiatement, elle posa ses mains sur sa chemise pour tirer d'un coup sec, faisant voler les boutons. Seul le bruit des petites choses s'échouant sur le sol en bruit irrégulier, roulant un peu partout. Il baissa les yeux sur sa chemise et les remonta vers le visage de Hye Na.
    Petite idiote. Regarde ce que tu as fait.. Il referma ses doigts sur la gorge de Hye Na, sans serrer, il ne voulait pas lui faire de mal. De toute façon, cette chemise, même si elle coûtait chère, il pourrait se racheter l'équivalent une marque au dessus. C'est pas l'argent qui manquait. Il la plaqua contre le mur, desserrant ses doigts de sa gorge pour poser ses mains sur son haut et en faire de même, tirant sur le tissus de chaque coté jusqu'à ce qu'un bruit de déchirure brise le silence. Le haut de Hye Na pendait en lambeaux, de chaque coté d'elle, tenue simplement par ses épaules. Il glissa son index le long des lèvres de la jeune femme et se pressa contre elle.
    Tu m'auras cherché...
    Il se pencha et glissa ses mains à l'arrière de ses cuisses pour la soulever. L'obligeant à nouer ses jambes autour de sa taille il la transporta pour l'asseoir sur le bar. De là, il n'eut aucun mal à la faire s'allonger, posant ses mains sur chacune de ses épaules. Se penchant au dessus d'elle, il eut un sourire mauvais alors qu'il posait ses mains sur son sous-vêtement supérieur. Il aurait pu lui faire avoir le même sort que son t-shirt mais.. finalement ça ne serait pas marrant s'il ne la frustrait pas un peu avant. Il garda donc la poitrine de Hye Na encore couverte, non sans glisser ses doigts sur le décolleté plongeant maintenant. Il colla son bassin contre le sien reposant sa main contre la gorge de Hye Na, sans serrer, de sorte à la garder allongé contre le bras. Il glissa délaissa sa poitrine pour glisser sa main le long de son ventre, contourner son nombril et se poser sur son short, lui ôtant le dernier bouton, n'ayant plus qu'à tirer sur son short pour le faire glisser le long de ses cuisses. Elle était donc en sous-vêtement, à la merci de notre jeune psychopathe en herbe. Il l'aida à se redresser, assise sur le bord du comptoir, son regard se plongeant dans le sien, alors qu'il plissait légèrement les yeux.

    Alors, Hye Na. As-tu compris qu'il ne faut pas me titiller ? Il souffla sur son visage, ses doigts remontant à l'intérieur de ses cuisses, se dirigeant dangereusement entre ses jambes. Sur qu'il ne prenait jamais de gant quand il était avec des filles. Il allait toujours droit au but. Il fronça des sourcils, se donnant un air sévère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Hye Na

avatar

messages : 169
i'm here since : 10/02/2010
i am this old : 28
where am i : Tu voudrais bien savoir hein?...Cherche xD!!
heart situation : Célibataire!
work place : Etudiante en langues étrangère!

baby, that's me!
i am a: Bélier
carnet de bord:

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Mer 21 Avr - 3:15

▬ Petite idiote. Regarde ce que tu as fait..

Elle ne s'attendait certainement pas à ce qu'il l'attrape par la gorge et la plaque un peu plus contre le mur.Elle eu une légère peur soudainement,mais il ne serra pas,il voulait juste la garder sous son contrôle.Hye Na ne bougea pas,elle restait ainsi contre le mure,le fixant de son regard de braise,maintenant,le jeu l'excité plus qu'au début,mais elle voulait garder un certain contrôle sur elle-même,aussi ne réagit-elle pas lorsqu'il lui arracha à son tour le tee-shirt qui tombait désormais en lambeaux sur les épaules de la jeune fille.Elle s'en fichait,s'était un vieux tee-shirt,elle pourrait en racheter des mieux et plus cher après.Le fait de soudain sentir son corps contre elle,le contact de leurs deux peau l'une sur l'autre,lui donna un frisson qui parcouru tout son corps,elle ferma quelque peu les yeux au passage de son index sur ses lèvres.▬ Tu m'auras cherché...Il attrapa fermement ses cuisses,dans une pression la fit se soulever et nouer ses jambes autour de sa taille tandis que ses bras s'enroulaient autour de sa nuque.Il la transporta jusqu'au bar où il l'a fit s'allonger,elle ne comprenait pas et ne cherchait pas à comprendre,elle tenta de protéger encore sa poitrine en posant ses mains sur sons sous-vêtement qu'il aurait bien voulu lui aussi lui arracher comme le tee-shirt.Il colla alors son bassin au sien et elle se mordit doucement la lèvre,serrant les bords du bar dans l'espoir de ne pas tomber ou plutôt dans l'espoir de contenir son envie de lui.C'est alors qu'elle sentit sa main glisser le long de son ventre pour venir effleurer le dernier bouton de son short.

"Qu'est-ce que..."


Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il avait déjà enlever le bouton et fait glisser son short le long de ses cuisses pour le jeter au sol.Elle se retrouvait désormais en petite tenue devant lui et elle se doutait que cela ne lui déplaisait pas au vu du regard intense qu'il lançait à chaque partie de son corps. Il l'a fit se redresser,elle était assise sur le bar,ses jambes légèrement écarté,Eun Suk entre celles-ci.Elle plongea son regard dans le sien.▬ Alors, Hye Na. As-tu compris qu'il ne faut pas me titiller ? Le souffle chaud sur son visage lui procura un léger frisson mais la sensation de ses doigts glissant le long de sa cuisse la fire frémir et elle sentit un feu se propager dans tout le bas de son corps.Elle pencha la tête sur le côté,dans une moue séductrice et posa sa main sur celle de Eun Suk qu'elle retira de ses cuisses.Sans un mot,elle s'avança vers lui,toujours assise,écartant un peu plus ses jambes,elle se pencha vers lui,effleurant du bout de ses lèvres les siennes,tandis que ses mains glissaient lentement le long du torse de Eun Suk pour s'arrêter sur le bouton de son pantalon,qu'elle ouvrit sans soucie. "Hum Oui...Mais j'adore ça!" Elle avait soufflé ses mots sur ses lèvres tout en faisant glisser le pantalon du jeune prétentieux. Ses mains remontèrent jusqu'au visage de Eun Suk,elle les glissa dans ses cheveux et se pencha en avant pour pouvoir poser ses lèvres sur les siennes.Un premier baiser simple,un deuxième un peu plus long...puis un troisième avec lequel elle captura ses lèvres tandis que ses mains s'agrippaient à ses cheveux soyeux et doux. Pour encore plus de frustration,elle s'avança de nouveau jusqu'à ce que son bassin soit collé au sien,nouant de nouveau ses jambes autour de sa taille.Maintenant,ils étaient à la même enseigne.

"Le chiot mouillé n'est pas si stupide que ça..."


Entre deux baisers,elle avait prononcé ses mots.Maintenant,elle allait lui faire un petit plaisir,elle prit la main de Eun Suk et la posa denouveau sur sa cuisse,tandis qu'elle ne quittait pas ses lèvres.Le petit chiot aussi savait s'occuper de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Eun Suk

avatar

messages : 42
i'm here since : 18/04/2010
i am this old : 30
where am i : In my home.
heart situation : Heart ? C'est quoi ça ? Mmh, je ne vois pas. x)
work place : Travail pour une boutique de vêtement chic masculin.

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Mer 21 Avr - 3:41

    "Qu'est-ce que..." Bien entendu, il ne lui avait pas laissé le temps de finir sa phrase. Il n'avait pas non plus l'intention qu'elle parle. Il n'avait plus envie de parler, lui, juste de profiter d'elle. Comme il profitait de toutes ses femmes. Du moins, il le pensait. Son sourire avait disparut, il était à présent certains d'une chose, il ne partirait pas de chez elle avant le petit matin. Son idée parfaitement ancré dans sa tête, donc à ne pas détourner. Il la redressa pour qu'elle soit assise et qu'il puisse la regarder. De là, il glissa ses doigts sur sa cuisse, sa peau douce et satinée lui procurant une agréable sensation sous sa main. Un frisson lui échappa et il se contenta de la regarder. Hors, elle chassa sa main, après son avertissement, chose qui le froissa, fronçant un peu plus les sourcils. "Hum Oui...Mais j'adore ça!" Elle avait encore une fois raison. Elle adorait ça, alors pourquoi se retenir ? Il haussa un sourcil, elle s'approchait, détachait son bouton et le laissait glisser le long de ses jambes jusqu'à ces chevilles. Il baissa les yeux, soupirant une nouvelle fois avant de s'en débarrasser complètement et de tourner toute son attention sur elle. "Le chiot mouillé n'est pas si stupide que ça..." Cette fille l'insupportait. Il n'avait qu'une envie, la faire taire. Seulement, elle le fit à sa place en l'embrassant. Un baiser insignifiant, un second plus appuyé et le troisième bien meilleur. Il posa ses mains sur ses hanches, la pressant un peu plus contre lui. Une douce chaleur l'envahissant de sorte à ce qu'il ressente l'envie de ne plus porter aucun vêtement. Toute fois, il garda sa chemise, bien qu'elle le gênait, elle gardait ses derniers vêtements bien que ça le frustrait.
    Elle lui prit la main et la plaça de nouveau sur sa cuisse, souriant à travers le baiser. Le chiot demandait des caresses. Il glissa ses doigts le long de sa cuisse, son autre main toujours accroché à sa hanche, il mima un mouvement de hanche, pressant un peu plus son bassin au sien.

    Il ferma les yeux, ses lèvres quittant les siennes pour qu'il n'est plus qu'à remonter sa main le long de sa cuisse et frôler son dernier vêtement. Sous-vêtement de trop, bien entendu. Et il ne devait pas oublier qu'il restait encore un vêtement en haut. Il lui mordit légèrement la lèvre inférieur, stoppant le baiser. Il la souleva de nouveau, la portant contre lui, s'engageant dans le couloir pour pousser une porte qui était entrouverte, il avait eut le temps de voir qu'il s'agissait de la chambre. Là, il serait bien plus à son aise. Et puis, Hye Na n'avait plus aucun soupçon, elle savait ce qui l'attendait. Il se pencha et la déposa sur le lit, se plaçant au dessus d'elle, posant ses lèvres contre son cou, pressant à nouveau son bassin contre le sien, son torse pressé contre sa poitrine. Il n'avait qu'une envie, maintenant, ne faire qu'un avec elle. Il souffla contre sa peau et descendit ses lèvres en direction de sa poitrine, qu'il ne pouvait pas atteindre puisque encore recouverte d'un tissus. Dommage. Il reposa sa main sur sa cuisse, comme si la douceur de sa peau lui manquait déjà, l'autre baissant la première bretelle de son sous-vêtement, puis l'autre, et libérer un peu de sa poitrine qu'il n'hésita pas à happé entre ses lèvres. Bien que la pointe de sa langue titillait une de ses billes de chaires, son autre main était repartie à l'aventure entre ses cuisses, se posant sur son jardin secret au travers de son autre sous-vêtement. Bien sur qu'il était pressé, le désir y était pour quelque chose. Il appuya un peu plus sur son intimité, cessant tout contact pour redresser la tête et poser ces mains sur son ventre. Il la regarda, un sourire en coin.

    Je crains que ma visite ne soit plus longue que prévue. Tu n'y trouveras aucun inconvénient, je suis sûr. Et il se pencha, son visage au dessus du sien, ses lèvres effleurant les siennes. Il l'embrassa au moment même où il glissait sa main dans son sous vêtement, pouvant effleurer de ces doigts son jardin secret, effleurer délicatement l'endroit le plus sensible chez toutes femmes. Et pendant cette douce torture, il l'embrassait, plus langoureusement qu'à l'habitude. Oui, parce que dans l'acte, même si Eun Suk pouvait se montrer brutale, il était aussi parfois doux. Doucement, et délicatement, il accentua la pression sur son intimité, insinuant un doigt en elle. Approfondissant le baiser. La respiration haletante parce que, bien sûr, il la désirait. Il la voulait rien que pour lui ce soir. Cette peste, ce démon, cette chose, il l'a voulait, ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Hye Na

avatar

messages : 169
i'm here since : 10/02/2010
i am this old : 28
where am i : Tu voudrais bien savoir hein?...Cherche xD!!
heart situation : Célibataire!
work place : Etudiante en langues étrangère!

baby, that's me!
i am a: Bélier
carnet de bord:

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Mer 21 Avr - 12:06

Mon dieu...Elle avait vraiment envie de lui maintenant,plus qu'elle ne le pensait.Ca main sur sa cuisse,ses lèvres sur les siennes,leurs bassin l'un contre l'autre,tout ça la rendait folle,folle de désir,d'envie.Elle n'avait pas ressentit ce désir depuis si longtemps,bien sûr,elle avait couché avec d'autre garçon entre temps,mais avec lui...c'était différent.Bien qu'elle le détestait,elle avait toujours eu envie de lui,de ses mains sur son corps,de ses lèvres sur les siennes,il procurait un tel effet.Elle aimait passer ses doigts dans ses cheveux tandis qu'il l'embrassait avec envie,sensualité,rien de brûtale,juste un désir profond de l'un et l'autre.Il stoppa finalement le baiser,elle avait toujours les yeux fermés,reprenant son souffle avec difficulté tandis qu'il caressait sa cuisse et venait frôler l'une de ses dernières barrières,elle eu un petit soupir à ce contact.A ce moment précis il la souleva de son comptoir,s'accrochant au corps de son pire ennemi pour garder leurs corps l'un contre l'autre.Elle savait parfaitement ce qui allait se passer et ça ne lui déplaisait pas le moins du monde.Pendant qu'il la portait jusqu'à la chambre,elle se fit un malin plaisir à embrasser son cou de toute part,choisissant un endroit qu'elle appréciait,juste en-dessous de sa machoir,elle le suçota jusqu'à ce qu'une petite marque apparaisse.Elle cessa tout ceci quand il la déposa sur le lit, elle le regarda se plaçait au-dessus d'elle avant qu'il ne vienne poser ses lèvres contre son cou. Un frisson la parcouru dans le bas de son ventre au moment où il accompagna cette douceur d'un mouvement de bassin,qui provoqua en elle un désir encore plus intense de lui.Il voulait vraiment qu'elle meurt d'envie,de désir pour lui?Il quitta finalement la peau de son cou pour descendre jusqu'à sa poitrine qui était encore recouverte de son sous-vêtement,elle sourit en voyant la moue qu'il faisait,ça le frustrait de voir qu'elle avait encore des barrières,qu'elle n'était pas encore complètement nue devant lui.Il fit descendre les bretelles de celui-ci et parvint non sans enlever le tissu de dégager quelque peu sa poitrine,seulement elle ne s'attendait pas à ce qu'il vienne la caressait de sa langue si chaude,elle se mordit la main pour empêcher de laisser sortir le gémissement qui brûlait sa gorge. Mais sa main qui glissait le long de son ventre pour venir effleurer son intimité à travers se tissu eu raison d'elle,elle laissa finalement échapper ce petit gémissement,tandis que ses mains serraient les draps de toute leurs forces.

Elle sentit alors son regard sur elle,a cet instant précis,il n'y avait plus aucune haine entre eux deux,juste du désir,un désir profond de jouer avec l'autre,de sentir l'autre contre soit,de goutter encore aux nectar de ces lèvres.▬ Je crains que ma visite ne soit plus longue que prévue. Tu n'y trouveras aucun inconvénient, je suis sûr.Il se pencha de nouveau et effleura ses lèvres des siennes,elle sourit doucement,la respiration saccadé."Tais-toi!!" lui dit-elle au moment où il posait à nouveau ses lèvres contre les siennes tandis que sa main glissait dans son bout de tissus,venant caresser son jardin secret,cette partie qui était la plus sensible chez toute les femmes et qui lui procurait rien qu'avec ces simples caresses un feu dans le bas de son ventre.Leurs baiser était langoureux,passionné,désireux et d'une douceur à laquelle Hye Na ne s'attendait nullement,oh non...elle ne le pensait pas capable d'une telle douceur. Hye Na avait de plus en plus de mal à répondre à son baiser,partager entre le plaisir de ses caresses,de son baiser mais aussi la respiration difficile à avoir et elle fut encore plus dur lorsqu'il insinua un doigt en elle.Elle détacha ses lèvres des siennes,tandis que ses ongles griffaient le dos de Eun Suk sous le plaisir et un gémissement plus fort que les autres s'échappa de sa gorge tandis que ses lèvres continuaient effleuraient de nouveau les siennes avant de l'embrasser de nouveau tandis qu'elle faisait un léger mouvement de bassin pour pouvoir le sentir encore plus.

"Je te déteste" dit-elle entre deux baisers,c'était sa façon à elle de lui dire qu'elle avait envie de lui,qu'elle le désirait,qu'elle n'en pouvait plus.Qu'ils jouaient se jeu depuis trop longtemps et qu'elle n'en pouvait plus,elle savait que lui aussi,qu'il n'attendait que ça.Avec difficulté tout en continuant de l'embrasser et de supporter cette douce torture en elle,elle parvint à enlever son soutient-gorge qu'elle laissa tomber à côté du lit.Elle se pressa alors contre lui,sa poitrine touchant son torse avec sensualité,désir,ses tétons étaient durcis par le plaisir et elle sentait qu'elle n'était pas la seule qui avait un endroit dur.Pour lui rendre l'appareil,elle descendit doucement sa main le long du torse de Eun Suk pour glisser celle-ci dans le caleçon du jeune homme et venir caresser de sa main son membre durci par le plaisir tout comme lui le faisait avec elle. Elle lui faisait comprendre ainsi,qu'elle le voulait maintenant,lui,ce snobinard,ce prétentieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Eun Suk

avatar

messages : 42
i'm here since : 18/04/2010
i am this old : 30
where am i : In my home.
heart situation : Heart ? C'est quoi ça ? Mmh, je ne vois pas. x)
work place : Travail pour une boutique de vêtement chic masculin.

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Mer 21 Avr - 13:54

    Il considérait Hye Na comme une fille trop gâtée. Une fille de riche, comme lui l'était. Elle était trop gâtée et ne pensait qu'à elle. Il la détestait pour ça, même s'il n'aimait pas les filles insignifiante non plus. Elle avait du caractère, elle ne se laissait pas marcher sur les pieds, et même en ce moment, elle ne se laissait pas totalement faire puisqu'il n'arrivait pas à avoir le dessus totale sur son contrôle. Il ne cessait de la haïr, un peu plus chaque jour bien qu'il n'avait pas l'intention de partir aujourd'hui. Sous son air de jeune fille bien élevé, elle cachait son jeu de provocatrice exemplaire. Et elle excellait dans ce rôle. Sûrement le meilleur qu'elle savait jouer. Il la décolla du comptoir pour l'emporter dans la chambre, elle se plaisant à goûter à sa peau. Grognant quand il sentit ses lèvres contre son cou, s'il avait une marque, bien sur qu'elle le regretterait. Il détestait particulièrement les suçons ou tout autre petites choses sur sa peau. Les marques, il ne courait pas après, simplement parce que ça pourrait bloquer le jeu si, le lendemain, il rencontrait une autre. Du moins, demain ça ne risquait pas, trop de travail. Passons. Il la déposa sur le lit, s'installant par dessus elle. Il pressa son bassin au sien, dans une ondulation adorable dans le creux de ses hanches. Pouvait-elle sentir le désir qui s'était emparer de lui ? De cette partie de son corps parlant à sa place. Un frisson le pris quand il laissa sa peau partir à la rencontre de la sienne, dans un doux frôlement qui eurent raison d'eux. Ils poussèrent un soupir à l'unisson. Les barrières qu'étaient les vêtements étaient plus frustrant qu'autre chose. Un vrai problème, qu'il dégagea partiellement, des bretelles tout d'abord pour laisser la pointe de sa langue visiter sa poitrine, la titillant entre ses lèvres, la relâchant, attrapant l'un entre ses dents pour le tirer légèrement et le relâcher. Bien sur que cette poitrine attisait son désir, c'était tout ce qu'il aimait chez les femmes.

    Le gémissement qu'elle laissa échappé l'électrisa et il prit une profonde inspiration laissant ses caresses aller plus loin. Qui eurent peut-être raison de la patience de Hye Na qui décolla ses lèvres des siennes pour briser le silence de la plus belle des façons qu'il soit. Ce gémissement détestable, dégoûtant, mais qui attisa un peu plus son désire, l'obligeant à approfondir ses caresses alors que ses lèvres repartaient contre son cou, sa gorge, l'effleurant seulement de ses lèvres, parfois de sa langue. Sa main occupé plus bas, il insinua un second doigt en elle, alors que son pouce effectuait une petite pression plus haut, sur ce point qui était là le désire chez toutes les femmes, le plaisir aussi. Il s'amusa avec ce point tout en laissant ses doigts aller et venir en elle, y participant, elle donna un petit coup de hanche, une ondulation exquise de ce corps désirable et détestable. Détestable puisque trop désirable. Il détacha ses lèvres des siennes, son visage au dessus du sien, la regardant alors qu'il continuait de faire grimper doucement son plaisir, en exerçant les pressions là où il le fallait et quand il le fallait. "Je te déteste" Si tu savais comme c'est réciproque. Il échappa un rire, rire étouffé en un soupire quand elle glissa sa main à l'intérieur de son dernier vêtement, grognant de désapprobation sous ses ongles qui le blessait doucement. Il se contracta, fronçant les sourcils, pinçant les lèvres, mimant un léger mouvement de reins, appuyant son membre contre sa main. L'instant d'après, il se penchait, emprisonnant à nouveau cette poitrine entre ses lèvres, s'amusant de nouveau de sa langue contre se téton durcit, à tel point qu'il devenait surement insupportable pour elle d'attendre encore. Du moins, il prit cette excuse-là, puisqu'il était tout aussi impatient qu'elle. Cessant toutes caresses, tout contact, il chassa la main de la jeune femme et il se redressa. Il attrapa les bords du dernier vêtements de Hye Na pour la mettre complètement à nu, en faisait de même de son propre sous-vêtement. Nu, autant l'un que l'autre, il se hissa sur elle, posant ses mains de chaque coté de sa tête, lui jetant ce regard qui lui intimait le silence. Qu'elle ne parle plus. Sa voix douce et chaude l'insupportait. Ce regard emplie de désire et ces lèvres quémendeuses d'un baiser le rendait malade. Il se pencha, mais ne lui offrit aucun baisers, il préféra presser son excitation contre son intimité, sans aller plus loin d'abord.

    Il mima un mouvement de reins, souriant sous les joues rougies de Hye Na. Bien sur qu'elle le voulait, mais il pouvait très bien la faire languir un peu, juste en se frottant à elle, mimer l'acte sans le lui offrir vraiment. Il posa sa main le long de ses côtes et, du bout des doigts, remonta le long de sa peau satinée, observant cette poitrine qui se soulevait au rythme de sa respiration saccadée. Il craqua lui-même intérieurement puisqu'il se redressait légèrement, reposant ses mains de chaque coté de son visage, approchant ses lèvres des siennes, lèvres entrouvertes pour que leur souffle se confonde, se perde, et il n'avait qu'une envie, envie qu'il ne retint pas longtemps. Il glissa ses mains le long des cuisses de Hye Na et les souleva légèrement, ne faire plus qu'un avec elle, et autant en douceur qu'en fermeté, il s'insinua en elle. Il appuya ses doigts contre la peau de ses cuisses, crispant ses doigts sur sa peau alors qu'il prenait possession d'elle, échappant un grognement de plaisir. Il aimait cette sensation.
    Il retomba doucement sur elle, continuant de se soutenir de ses bras, de chaque coté de sa tête, s'arrêtant de bouger une fois qu'il fut entièrement en elle, ondulant doucement des hanches pour commencer ses mouvements de va et vient, lui soutirant un soupir à chacun d'eux. Il accrocha ses mains dans les cheveux de la belle, les lui tirant légèrement vers l'arrière pour qu'elle penche la tête et il posa ses lèvres sur sa gorge dévoilée alors qu'il entreprit de faire des petits mouvements saccadés, et quelque peu brusque, non sans garder une certaine douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Hye Na

avatar

messages : 169
i'm here since : 10/02/2010
i am this old : 28
where am i : Tu voudrais bien savoir hein?...Cherche xD!!
heart situation : Célibataire!
work place : Etudiante en langues étrangère!

baby, that's me!
i am a: Bélier
carnet de bord:

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Mer 21 Avr - 15:13

Apparemment la jeune femme avait vu juste.Il ne tenait plus lui non plus,le simple fait qu'elle le touche à cet endroit précis lui avait fait pousser un léger grognement de plaisir,elle était plus que contente d'elle.Il retira alors la main de Hye Na de son intimité et retira les dernières barrières entre eux,elle espérait simplement qu'il n'avait pas arracher son boxer,car c'était un modèle unique,qu'elle ne pourrait pas retrouver.En effet,elle n'avait cessé de le regarder,sans poser un regard sur ce qu'il faisait à son corps.Maintenant nu l'un comme l'autre,il se hissa au-dessus d'elle,posant ses mains de chaque côté du visage de la jeune fille la fixant d'un regard qui intimait le silence.Elle n'avait pas l'intention de parler de toute façon,elle voulait juste l'embrassait,elle avait une terrible envie de sentir ses lèvres contre les siennes,comme si elles lui manquaient,comme si il s'agissait d'une drogue pour elle. Au moment où elle le vit approchait d'elle,elle se disait qu'il allait enfin lui donner ce qu'elle désirait,mais il n'en fut pas ainsi,il pressa juste son intimité contre la sienne,sans rien faire de plus.Elle émit un léger gémissement "S'il te plaît..." pour la première fois de sa vie,elle le suppliait de lui donner ce qu'elle désirait en ce moment,lui,le sentir en elle,pouvoir enfin assouvir ce qu'elle avait envie depuis si longtemps.Elle ne se posa même pas la question d'une protection,bizarrement,elle avait entièrement confiance en lui. Il jouait quelque peu avec sa peau,la caressant de ses doigts fin,mais il ne semblait plus tenir non plus,il approcha ses lèvres des siennes,caressant de son souffle celle-ci,un souffle irrégulier,l'excitation prenant part en chacun d'eux.

Ses mains glissèrent finalement le long des ses cuisses et il les remonta légèrement,s'ayer,enfin elle allait assouvir se désir qui brûlait en elle depuis qu'elle le connaissait.Dans une grande douceur il s'insinua enfin en elle,elle sentit la pression de ses doigt sur la peau de ses cuisses et elle gémit à l'unisson avec lui.Elle ne s'attendait certainement pas à aimer ça autant,il était en elle et elle aimait ça.Elle sentit son corps se collait au sien tandis qu'il reprenait sa position initiale,il était maintenant complètement en elle,et la jeune femme bougea quelque peu pour le sentir,mais il la rattrapa bien vite se mettant à onduler,commençant ses mouvements de vas et viens qui provoquait un plaisir intense dans tout le corps de la jeune femme.Elle soupirait à chacun de ses mouvement,ses mains venant se plaquant dans le dos musclé du jeune homme,serrant à son tour sa peau,elle suivait de ses hanches les mouvements de Eun Suk.Attrapant ses cheveux qui maintenant n'étaient plus attachés,dans le feu de l'action,l'élastique était partis,sûrement se trouvait-il en plein milieu du salon;il lui fit pencher la tête en arrière et prit possession de son cou tandis qu'il entamait des mouvements de bassins saccadés et doux à la fois.Hye Na se mordit la lèvre de plaisir tandis qu'il caressait de ses lèvres son cou et qu'il prenait possession d'elle,elle aimait ça et ne le cachait pas,collant à chaque fois de plus en plus son corps au siens pour le sentir encore plus en elle.

"Haann...Eun Suk..." gémit-elle alors qu'il entrait de nouveau en elle,elle remonta ses mains au visage du jeune homme qu'elle attrapa pour lui faire quitter son cou,elle plaça son visage en face du sien,elle avait les joues rouge d'excitation et lui ce n'était pas mieux,sans rien dire de plus,elle posa ses lèvres sur les siennes dans un baiser langoureux tandis qu'elle remontait un peu plus ses cuisses avant d'entourer la taille du jeune homme avec celles-ci,la sensation était en plus grande,plus intense. Maintenant,elle n'avait plus aucun contrôle sur son comportement,il pouvait faire ce qu'il voulait d'elle.Elle pouvait le détester,mais elle ne pouvait s'empêcher d'aimer l'embrasser,le sentir en elle.Ses mains quittèrent son visage pour venir se glisser dans ses cheveux qui commençait à coller sur sa peau humide.Une chaleur se propageait dans la chambre,des gouttes de sueur commença à glisser le long de la gorge de Hye Na.Elle quitta ses lèvres pour venir les poser dans son cou et mordiller son oreille tout en gémissant de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Eun Suk

avatar

messages : 42
i'm here since : 18/04/2010
i am this old : 30
where am i : In my home.
heart situation : Heart ? C'est quoi ça ? Mmh, je ne vois pas. x)
work place : Travail pour une boutique de vêtement chic masculin.

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Ven 23 Avr - 2:16

    "S'il te plaît..." Il avait très bien entendu ces suppliques. Cette façon à elle de lui prouver qu'elle en avait assez d'attendre. Oui, elle pouvait en avoir assez mais lui pouvait patienter encore un peu. Alors, il se mit à parcourir sa peau de ses doigts, pressant ses reins contre ses hanches, traçant la courbe de ses hanches, suivant ses côtes qu'il redessinait du bout de ses doigts. Il arrêta sa main quand il rencontra la poitrine de Hye Na et s'en amusa un peu, passant le plat de sa main, coinçant et pinçant légèrement cette petite bille de chaire entre ses doigts, le titillait et il souriait. Il souriait de la voir tellement envieuse, onduler sous lui pour lui faire comprendre. Bien qu'elle en avait envie autant que lui, mais il pouvait bien se permettre de faire durer un peu le jeu. Sous les soupirs précipités de Hye Na, il n'en fut que plus ravis. Pourtant, il glissa ses mains jusqu'à ces cuisses pour les lui relever doucement, se pressant un peu plus contre elle pour finir par s'insinuer en elle, d'une certaine douceur mais sans y aller trop lentement non plus. Ça ne devait pas être sa première fois, alors il ne lui ferait pas mal. Il se replaça correctement au dessus d'elle, et ne prit pas le temps d'attendre avant de commencer ces mouvements délicieux qui l'électrisait. Son pouls était rapide, sa respiration l'était tout autant et plus il la sentait onduler sous lui, plus le désir se faisait grand. Il avait envie de plus, c'est pourquoi, il accéléra doucement la cadence, glissant ces mains dans les cheveux maintenant détaché de Hye Na, les tirant légèrement pour dévoiler sa gorge qu'il embrassa, non sans donner quelques coups de reins plus brute qui, il l'avait entendu, lui arrachèrent quelques gémissements plus fort que les précédents. Il sourit, fier de lui, la relâchant pour ramener son visage au dessus du sien. Ou du moins, c'était elle qui lui avait ramener son visage de cette façon pour l'embrasser, chose qu'il ne repoussa pas, la laissant approfondir le baiser alors qu'il entrouvrait délicatement les lèvres.

    Elle plaça ses cuisses de façon à se que ses jambes s'entoure autour de sa taille, ce qui n'était pas une mauvaise idée, de cette façon, il pu glisser ses mains sous le dos de Hye Na, l'attirant contre lui alors qu'il se redressait. Il était donc à genoux sur le lit, elle était assise sur ces cuisses et elle pouvait un peu mieux participer aux mouvements. Il détacha ses lèvres des siennes, plongeant de nouveau ses lèvres contre son cou, remontant parfois le long de sa mâchoire qu'il embrassait, repartant dans son cou. Elle était si douce, si attirante. Mais aussi affreusement détestable par son caractère identique. Et il prenait de plaisir à cet instant. Ce qui la rendait tout aussi détestable. Il grogna, l'étouffant en pressant ses lèvres contre sa joue, la respiration rauque. Il avait chaud, vraiment chaud, tout autant qu'elle, leur peau se collaient, leurs mains se cherchaient, les lèvres se titillait. Il suivit la courbe de ses hanches, plaqua ses mains dans sa cambrure et les laissant glisser jusqu'à la chute de ses reins, agrippant de cette manière pour l'obliger à onduler de cette manière, la dirigeant lui même. Il sentait ce plaisir grimper en lui avec délice. Ce feu dans le bas-ventre grandissant de plus en plus. Il poussa un grognement et sans douceur, la fit retomber sur le lit. Il avait envie de rapidité, son plaisir n'était pas très loin, le sien non plus, il s'en doutait. Il lui attrapa les mains et les plaqua au dessus de sa tête, contre le matelas, la regardant de ce sourire en coin et donna quelques coups de reins plus brutaux. Se mordant la lèvre de temps en temps sous le plaisir que cette brusquerie lui produisait, il se calma un peu, histoire de ne pas se laisser aller tout de suite et reprit sa douceur initial, entremêlant ces doigts aux siens contre le matelas, les tenant toujours au dessus de sa tête. Il ralentissait mais ne cessait pas ces mouvements de reins, jusqu'à ce qu'il pose ses lèvres contre celles de Hye Na. De là, il ne relâcha pas ses lèvres, quitte à lui faire perdre son oxygène, et il reprit les mouvements, ceux plus brutaux de tout à l'heure.

    Il sentait ce plaisir grimper, et il ne pouvait plus s'arrêter, c'était vraiment trop délicieux pour ça. Il continua alors ces mouvements brutaux, détachant ces lèvres des siennes pour gémir, sans gêne, fermant les yeux et nichant son visage dans le cou de la belle. Il ne pouvait plus se stopper maintenant, son plaisir était tout proche, il continua alors et donna deux ou trois petits coups de reins brutaux encore avant de se sentir aller en elle. Étouffant une plainte de plaisir contre son cou, il crispa ces doigts contre les siens. Ce plaisir. Il adorait tellement ce plaisir. Ces mouvements faiblissait, mais il ne s'arrêta pas pour autant, bien déterminé à ce que Hye na est aussi ce plaisir là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Hye Na

avatar

messages : 169
i'm here since : 10/02/2010
i am this old : 28
where am i : Tu voudrais bien savoir hein?...Cherche xD!!
heart situation : Célibataire!
work place : Etudiante en langues étrangère!

baby, that's me!
i am a: Bélier
carnet de bord:

MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   Ven 23 Avr - 13:29

Il semblait avoir comprit le désir de la jeune femme,en fait ils avaient tout deux le même.Bien que se détestant comme chien et chat ils avaient toujours eu cette attirance des plus frustrante et impossible à assouvir,ne restant jamais seul ou luttant tout simplement contre elle,mais ce soir...cette nuit...ils n'avaient pas cherché à lutter,juste à la laisser les contrôler. Ainsi lorsqu'elle enroula ses cuisses autour de sa taille,il en profita pour glisser ses mains dans le bas de son dos et la redresser en même temps que lui tandis qu'ils continuaient de s'embrasser.Elles se retrouvaient alors assise sur ses cuisses,pouvant elle aussi participer aux mouvement,commençant à onduler un peu plus sur lui.Le souffle vint à manquer,il retira ses lèvres des siennes pour les placer dans son cou afin de pouvoir parsemer de baiser brûlant sa peau,déjà qu'elle avait chaud,cela ajouta un peu plus de plaisir à la jeune femme. Elle laissait ses mains partirent à la découverte du dos du jeune homme,mais pour mieux se se tenir à lui,elle en laissa une dans ses cheveux tandis que l'autre griffait de temps à autre le dos du jeune homme par le plaisir qu'il lui procurait. Elle sentit ses mains glissaient le long de son dos jusqu'à sa chute de reins qu'il agrippa pour la diriger dans les mouvements qui lui donnait un plaisir plus fort que tout à l'heure,elle laissa échapper un gémissement de plaisir alors qu'elle fermait les yeux et serrait la peau de Eun Suk. Comme elle pouvait le détester de lui procurer autant de plaisir à cet instant,comme elle le détestait ce snobinard qui lui faisait tellement de bien. Soudainement,il la fit retomber sans douceur sur le matela,poussant un grognement de plaisir.

Avec une force extrême,il attrapa ses mains et les plaqua au-dessus de sa tête. Elle plongea son regard dans le sien tandis qu'il affichait de nouveau se sourire en coin avant de donner des coups de reins de plus en plus brutaux faisant bouger le lit et échapper de la gorge de Hye Na des gémissement de plaisir de plus en plus intense,alors que lui se mordait les lèvres de temps à autre sous le plaisir. Il ralenti finalement l'allure pour ne pas aller trop vite et faire partir se plaisir trop rapidement,elle sentit ses doigts s'entremêlaient aux siens,elle sourit doucement alors qu'il continuait ses mouvements. Les lèvres de Eun Suk qui se plaquèrent sur les siennes firent stopper se sourire tout en recommançant ces mouvements plus brutaux de tout à l'heure,intensifiant le baiser,l'air venait à manquer mais elle n'y prêta pas plus d'attention,elle aimait tellement ça,elle étouffait des gémissements de plaisir contre ses lèvres. Finalement le manque d'oxygène et le plaisir étouffé eurent raison d'eux.Eun Suk retira ses lèvres des siennes et enfoui sa tête dans le cou de la jeune femme,elle sentait son souffle rauque contre sa peau.Elle poussa un gémissement à chacun de ses mouvements brutaux contre elle,il allait de plus en plus vite,le plaisir montait en elle de plus en plus mais peut-être pas aussi vite que pour lui.Elle sentit alors ses doigts se crispaient en elle, son plaisir s'étouffer dans le creux de son cou et son liquide se déverser en elle.

Mais il n'arrêta pas pour autant ses mouvements de reins brutaux,bien qu'il faiblissait,bien décida à ce qu'elle aussi le suive dans son plaisir.Elle retira alors ses mains des siennes et vint les placer dans le dos de Eun Suk,se redressant quelque peu,nichant elle aussi son visage dans le cou du jeune homme. Elle se sentait grimper,elle n'allait pas tarder à le rejoindre,ces gémissements se faisaient de plus en plus étouffer,de plus en plus saccadés,elle sentit alors le plaisir monter en elle,elle manquait d'oxygène aussi elle retira sa tête de son cou pour laisser échapper son gémissement de plaisir,plus fort que les autres.Elle venait de le rejoindre dans son plaisir serrant la peau de son dos,le griffant,mordant l'épaule de Eun Suk. Elle eu un dernier soubresaut et retomba sur le lit.La respiration haletante,son corps toujours coller à celui de Eun Suk. Il était toujours en elle mais ne bougeait plus,sa tête toujours dans le creux du cou de la jeune femme, elle plaça ses mains dans ses cheveux et releva la tête de Eun Suk pour venir l'embrasser avec tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A cup of coffee. Or wine glasses   

Revenir en haut Aller en bas
 

A cup of coffee. Or wine glasses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
until whenever. :: 
ღ Seoul-City
 :: Gangnam-dong :: Gangnam's residence :: Résidence 425; Kang.
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit