AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Première rencontre entre le play-boy et la fameuse fiancée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Ki Min

avatar

messages : 59
i'm here since : 18/04/2010
i am this old : 29

MessageSujet: Première rencontre entre le play-boy et la fameuse fiancée.   Ven 23 Avr - 1:45

Ah Mon nouvel appartement ! Je quittai la luxueuse villa de papa pour me retrouver en colocation avec une belle inconnue. Il faut dire que j’avais envie de m’installer en dehors du cocon familiale depuis longtemps mais j’avais du mal à trouver le courage pour le faire. Entre la recherche d’appartement, l’eau, l’électricité, le déménagement et tout le reste, il y a de quoi en décourager plus d’un. C’est assez surprenant d’aller habiter quelque part et de ne rien connaitre de sa colocataire, même pas son visage. Oui cela, je le sais mais comme on dit, parfois l’amitié rend aveugle. Ah c’est l’amour? Bon n’ayant jamais été amoureux, je dirai que l’amitié offre la même cécité. A la base, tout cela était partie d’une discutions que j’avais eu avec Kang Jae Sung, un de mes amis proche. Le fait qu’il soit homosexuel n’est pas un secret pour moi mais lorsqu’il m’a a voué être fiancé à une demoiselle, j’ai eu du mal à le croire. Non mais vous l’imaginez lui? Avec une fille? Non sincèrement, j’ai longtemps cru qu’il me faisait une blague. Mais finalement non, il n’a pas eu le choix en faite car ses parents sont des gens assez strict et n’auraient pas accepter que leur fils ait des préférences pour les êtres du même sexe que lui. Du coup, il m’avait proposer de vivre avec elle et d’en prendre soin car si finalement il ne couchait pas avec elle, il semblait beaucoup l’apprécier. Il voulait donc que je lui donne ce que lui ne pouvait pas donner. Je n’avais pas fait la remarque à Jae Sung mais cela m’étonnait qu’elle lui soit fidèle si elle était aussi jolie que ce qu’il m’avait dit. Enfin, peut être existe-t-il encore quelques filles chastes en ce vaste monde cela dit…j’en doute fortement.

Il est facile de faire vœux de chasteté jusqu’au mariage quand on ne ressemble et encore… Même là, je suis sur qu’il y a prescription et grâce à l’alcool ces filles ont aussi leurs chances. Donc oui, je maintient, personne ne se prive de profiter de sa jeunesse. En tout les cas, elle venait d’une famille assez riche car pour vivre à Gangnam’s il fallait soit avoir des parents pleins aux as, soit être la fille d’un mafia de la région ou encore être l’amante d’un important chez d’entreprise. Après tout, je n’allais pas vivre dans un tout petit truc. Même si j’aime les femmes, mon standing passe avant tout. Quand on a son confort, on peux avoir tout ce qu’on veux ensuite. J’avais donc accepté et on m’avait fait visiter l’appartement quand elle n’était pas là afin de ne pas la déranger. Il était très agréable et ressemblait aux derniers loft à la mode. Elle avait bon gout car la décoration était plutôt classique tout en restant épuré. J’avais ensuite fait faire le déménagement par une équipe spécialisée. Du coup, j’arrivai clef en main et prêt à vivre immédiatement avec ma charmante colocataire.

Jae Sung m’avait fait envoyer les clefs il y a quelques semaines. Je me décida alors par cette belle journée d’y faire un tour et de m’y installer définitivement. Je me demandais d’ailleurs ce qu’il avait put lui dire. Apparemment juste que j’étais l’une de ses connaissances et que je recherchai également une colocation. Enfin bon, je monta dans ma voiture de sportive et me rendit à l’adresse indiqué après avoir bien évidemment branché mon GPS. Un quart d’heure plus tard, j’arriva. Je gara donc mon bolide dans le parking souterrain de l’immeuble avant de prendre l’ascenseur jusqu’au troisième étage ou se trouvait mon nouveau logement. Je posa alors la main sur la poignet… C’était ouvert. J’allais enfin pouvoir la rencontrer. Je me demandais d’ailleurs pourquoi je n’avait pas demandé sa photo à Jae Sung. Après tout, il aimait les hommes, que ferais je si je tombais en face d’un garçon manqué? Enfin bref, ce n’était franchement pas le moment de paniquer. J’ouvrit doucement la porte et m’avança en direction du salon. Il était assez vaste, disposant d’un canapé et d’un écran plat d’assez grande taille. Je vis ensuite deux portes. Ne sachant pas laquelle des deux était ma chambre, je m’assit sur le canapé avant de lancer au hasard.

« Mademoiselle Joo Na vous êtes là? »

Oui la politesse était maitre mot. J’allais pas arriver et l’appeler directement pas son prénom si elle venait d’une famille assez ancienne. Après tout, autant être sympathique dès le départ car si physiquement elle n’est pas à mon gout, mieux vaut avoir de bonnes relations si on doit vivre ensemble. Puis si elle me plaisait et que c’était réciproque, ce serait encore plus intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Joo Na

avatar

messages : 61
i'm here since : 14/04/2010
i am this old : 30
where am i : Bientôt sur une bolle de toilette
heart situation : Fuck que you. ♥
work place : Dans ton sous-sol.

MessageSujet: Re: Première rencontre entre le play-boy et la fameuse fiancée.   Ven 7 Mai - 7:36

Assise de façon peu convenable sur le canapé, Kang Joo Na regardait la télévision dans son pyjamas qui n'était que son grand chandail rose en buvant, une bouteille de vodka dans les mains qui se vidait petit peu par petit peu ; aujourd'hui, son moral n'était pas à son meilleur, malgré la belle journée. Il fallait dire que le fait d'avoir appellé Jae Sung à plusieurs reprises sans avoir de réponse l'avait démoralisée puisque ce n'était pas la première fois que ça arrivait, sans compter qu'il l'avait encore refusé la vieille comme à toutes les fois qu'elle avait tenté d'avoir quelques tendres moments avec celui-ci, ne sachant pas ce qu'il lui manquait pour que son propre fiancée accepte de la prendre ne serait-ce qu'une fois. Elle ne comprenait pas ce qu'elle devait faire, ce qui lui manquait et ce qui se passait avec celui-ci, ne se faisant généralement jamais refuser. D'ailleurs, plus le temps avançait et plus elle doutait qu'elle avait bien fait de se fiancer avec celui-ci, doutant de plus en plus sur le fait qu'il soit aux femmes. Après tout, s'il était réellement aux femmes, pourquoi l'aurait-il refusé alors qu'elle n'était qu'en petite tenue qui la rendait des plus désirables ? Ce n'était pas comme si elle était n'importe qui ; elle était sa fiancée ! Elle se devait donc mener une petite enquête, ne pouvant pas laisser les choses durer, déjà qu'au début elle ne voulait pas se fiancer ; elle avait eut beaucoup trop peur de perdre sa liberté, mais avec la mère de Jae Sung qui était toujours sur son cas à comploter des trucs contre son fils, elle n'avait pu faire autrement qu'accepter. Mais bon, ce n'était pas comme si elle le détestait non plus, malgré qu'elle trouvait qu'il y avait des choses de louches dans toute cette histoire. Et puis, il fallait dire qu'elle n'avait pas tant perdu de sa liberté puisqu'elle ne s'empêche jamais de sortir dans les bars et d'avoir quelques nuits torrides par-ci et par-là, surtout avec Kwang Hee. Reste que s'il avait souhaité qu'elle soit fidèle, fallait qu'il donne de sa part, ce qui n'était pas le cas. Résultat ? Aucun remords de conscience.

De plus en plus ivre, Joo Na continuait de penser à son couple tout en continuant de boire à même la bouteille, ne se rendant pas compte qu'elle buvait peut-être un peu trop. Elle était trop préoccupée par ses pensées pour penser au taux d'alcool dans son sang. D'ailleurs, ce fut bien pour cela qu'elle n'avait pas encore remarqué que sa tête tournait un peu et que son visage lui semblait étrange, sa tête penchant vers l'arrière vu sa "lourdeur". C'est alors qu'une petite cloche s'alluma ; elle avait bien beau boire et boire sans relâche, le liquide devait bien quitter son corps un jour ou l'autre ! S'étirant donc vers l'avant dans l'espoir de déposer sa bouteille sur la table, Nana la laissa tomber sur le sol de l'autre côté avant de se lever, fermant la télévision en chemin alors qu'elle se rendait aux toilettes. Ce qui lui aurait normalement prit 30 secondes lui prit presqu'une minute, marchant en s'accotant sur les murs puisqu'elle n'était pas capable de marcher droit toute seule et se battant avec la porte pour la fermer comme il le faut, faisant ensuite face à un combat quasiment mortel afin de s'asseoir sur la bolle de toilette sans s'asseoir à côté. Lorsqu'elle y parvint enfin, elle entendit la porte de son appartement s'ouvrir avant de finalement entendre une voix l'appeler ;

Ki Min « Mademoiselle Joo Na vous êtes là? »

Joo Na « Oh ! »

Se recroquevillant du mieux qu'elle le pouvait sans uriner partout, Nana fixait la porte avec des gros yeux ; elle ne l'avait pas barrée puisqu'elle était seule et qu'elle avait oubliée qu'elle recevait son nouveau colocataire aujourd'hui. Regardant alors dans toute la pièce, elle cherchait ce qu'elle devait faire, ce qu'elle pouvait d'abords faire. Toutefois, elle ne trouva aucune solution, même lorsque la toilette se vidait de son eau pour en avoir une nouvelle. Elle fit donc de son possible pour se laver les mains avant de finalement sortir de la salle de bain, un petit combat avec la porte et un écrasage dans le mur du couloir pour finalement faire de son possible et de se rendre au salon, cherchant du regard son nouveau colocataire. Pour tout dire, elle n'avait pas vu qu'il s'était assis sur le canapé, légèrement trop ivre pour le remarquer d'elle-même. D'ailleurs, ce fut bien pour cette raison qu'elle fini assise sur les cuisses de celui-ci, n'ayant même pas remarqué qu'elle était encore en pyjamas devant son nouveau colocataire qu'elle ne connaissait pas du tout alors qu'elle était totalement ivre. Ce ne fut que lorsqu'elle laissa sa tête aller doucement vers l'arrière pour s'accoté sur le bords du canapé qu'elle remarqua qu'elle était assise sur quelqu'un, peu vêtue, mais elle n'y porta pas attention. En fait, elle se contenta de tourner légèrement sa tête vers celui-ci, question d'essayer de le voir un peu.

Joo Na « Ah, te voilà toi ! J'te cherchais, coquin ~ » 

Étouffant un rire puisqu'elle se trouva drôle elle-même, notre petite reine fit de son possible pour se lever avant de se mettre face à celui-ci, le regardant ensuite. Il avait de la gueule. Il était même très séduisant, d'après le peu de sens qu'il lui restait. Elle, elle était à peine maquillée avec son pyjamas rose bonbon sur le dos ; de quoi avait-elle l'air pour une première rencontre ? C'était pathétique. Heureusement qu'elle n'était pas dans tous ses états sinon elle aurait fait une crise d'histérie ! Reste que ce n'était pas le cas. Alors, tendant sa main vers l'avant avec un grand sourire, Joo Na eut comme seule idée de se présenter. N'empêche que si elle devait vivre avec cet homme à partir de ce jour, mieux vallait de faire connaissance !

Joo Na « Je m'appelle Joo Na ! Et toi, bel homme, t'es l'ami de mon ... fiancé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ki Min

avatar

messages : 59
i'm here since : 18/04/2010
i am this old : 29

MessageSujet: Re: Première rencontre entre le play-boy et la fameuse fiancée.   Lun 10 Mai - 11:58

Personne, C’est étrange, la porte était pourtant bien ouverte non? Quoique peut être était elle discrète ou savait elle qu’e j’allais arriver tout en étant pas sur si oui ou non j’avais bien reçu mes clefs. Après tout, nous étions à Seoul pas à Soweto et le taux de cambriolage n’était pas si élevé que ça…Enfin bon, je remarque en m’asseyant sur le canapé que quelqu’un avait laissé une bouteille de vodka sur le sol. Ce qui me surprenait c’était le fait qu’il n’y ai pas un seul verre posé sur la table. Ma nouvelle était elle chez les alcooliques anonymes ou bien avait elle servit un verre à son amant avant de s’isoler dans un placard? En tous les cas, au vue du silence, le mec devait être sacrément mauvais pour ne pas lui arracher un cri. Ou alors il l’avait bâillonné. Non mais qu’Est-ce que je raconte moi? Je me fais des films, je ne sais rien d’elle et encore moins son caractère. Je m’assit alors sur le canapé et sortit mon portable pour envoyer un sms à Jae Sung pour lui demander le numéro de sa fiancée. Enfin fiancée c’était un grand mot, je la mettrai plutôt dans la catégorie des faire-valoir étant donné son homosexualité. Il se servait d’elle pour éviter d’avoir des soucis avec ses parents et j’avais du mal à m’imaginer comment elle réagirait si elle venait à l’apprendre. Enfin tout cela ne me concernait pas. On me classifiait souvent dans la catégorie des salops et des menteurs, je crois bien que pour ce coup, j’avais trouvé mon maitre.

Je n’eu même pas le temps de finir mon message que je sentit quelque chose ou plutôt quelqu’un tomber sur moi. Je releva la tête et vit le visage de celle qui n’avait probablement pas bu que de l’eau. Et ben putaint ! Jae sung s’était fiancé à un sacré canon ! Cette fille était désirable au possible. Comment pouvait il être gay avec une telle beauté à ses côtés… des fois je dois bien avouer que je ne comprend pas tout… je baissa un peu les yeux et eu une vue parfaite sur ses cuisses. Elle était probablement en pyjama, oubliant que quelqu’un allait venir et en particulier son futur colocataire. Normalement je ne trouve pas ce genre de tenue très sexy mais sur elle, c’était un vrai régal pour les yeux. Elle mit quelques secondes pour comprendre qu’elle n’était pas toute seule et se tourna vers moi. En plus d’avoir un corps désirable, elle avait un jolie visage. Elle sentait clairement l’alcool mais cela ne me posait pas vraiment de problèmes. Elle pris alors la parole, apparemment elle me cherchait. On pouvait dire qu’elle m’avait trouvé ! Puis pourquoi Est-ce qu’elle m’appelle coquin Jae Sung lui aurait il parler de moi? Aucune idée, j’haussa les épaules et murmura doucement.

« Tu me cherchais? Ça fait toujours plaisir quand ça vient d’une fille qui a tant…de qualités. »

Oui bon je sais, j’étais pas très romantique mais bon, elle était pas obligé de savoir que je parlais de ses formes. Après tout, peut être s’imaginait elle que son fiancée m’avait un petit peu expliqué qui elle était. Si elle c’était imaginé qu’elle m’avait dit de la surveiller de m’arranger à combler ses envies d’ailleurs afin d’éviter qu’elle ne se barre pas et qu’il puisse continuer ses relations homosexuels aux nez à la barbe de ses parents, je crois qu’elle n’aurait pas apprécier. Elle me tendit alors la main et se présenta. Je connaissais son prénom mais après tout c’était pas plus mal, ça faisait plus officiel. Elle m’appela ensuite « bel homme » et me demanda si j’étais l’ami de son fiancé, j’esquissa un sourire. Si j’avais déjà profité d’une fille un peu saoul? Oui et je n’étais pas du genre à éprouver des remords pour ce genre de choses. Je ne savais pas trop quoi lui répondre.

« Bel homme? Sympathique, appelle moi Ki Min si tu veux mais bel homme ça me va aussi. Je connais aps vraiment ton fiancé, on se voit souvent en boite de nuit et quand il a appris que je cherchais un colocataire, il m’a parlé de toi. »

Ben oui j’allais pas lui dire la vérité, il valait mieux rester dans le doute. Une simple connaissance cela devait suffire à ce qu’elle me fasse confiance et qu’elle ne s’imagine pas autre chose. Je posa alors l’un de mes mains sur sa cuisse l’air de rien et la regarda de nouveau. Même gay, Jae Sung avait du gout. Pourquoi c’était pas le genre de choses qui m’arrivaient? Oui je ne me tapais pas des mochetés mais faut dire que pour le coup, c’était le top du top. J’esquissa un sourire et déclara l’air de rien.

« Tu m’attendais? La prochaine fois je te ramènerai une bouteille de Vodka histoire de boire avec toi. »

Elle avait presque tout finit et c’était triste que l’on ne puisse pas trinquer un petit peu. Je m’affala un peu sur le canapé alors qu’elle était toujours assises sur mes cuisses et lui demanda.

« Pourquoi tu bois toute seule? C’est triste je trouve. Ton fiancé serait surement pas d’accord de te voir ainsi vêtu devant un autre homme. »

Oui je la testais un petit peu, j’avais envie de savoir si elle se doutait de l’homosexualité de son fiancé. Si c’était le cas, je devais agir vite histoire de l’obliger à arrêter de trop réfléchir. Alala je suis quand même un super pote, Jae Sung a intérêt à me payer une bonne bouteille pour me remercier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Joo Na

avatar

messages : 61
i'm here since : 14/04/2010
i am this old : 30
where am i : Bientôt sur une bolle de toilette
heart situation : Fuck que you. ♥
work place : Dans ton sous-sol.

MessageSujet: Re: Première rencontre entre le play-boy et la fameuse fiancée.   Mer 12 Mai - 7:33

Ki Min . « Tu me cherchais? Ça fait toujours plaisir quand ça vient d’une fille qui a tant…de qualités. »

Ne comprenant pas d'où celui-ci sortaient ses qualités, puisqu'il la connaissait que depuis quelques secondes, Joo Na ne comprenait tout simplement pas qu'il parlait de son corps. Bon, c'était bien seulement parce qu'elle était ivre, parce que ajeun elle lui aurait bien répliqué ! Reste qu'en ce moment, elle n'avait pas tout ses esprits, c'était donc pardonnable. Elle se mit alors à penser que qu'il avait peut-être dit cela parce que Jae Sung lui avait parlé d'elle, mais elle n'en parla pas, préférant garder le silence vu qu'elle avait mit du temps à y penser. Même qu'elle détourna le sujet en se présentant, ayant pensé que son fiancé n'avait peut-être rien dit, ne le connaissant pas de toute façon. Elle lui posa ensuite une question à laquelle il répondit d'un sourire, la laissant sourire sans qu'elle ne sache pourquoi, mais s'amusant pareille.

Ki Min . « Bel homme? Sympathique, appelle moi Ki Min si tu veux mais bel homme ça me va aussi. Je connais pas vraiment ton fiancé, on se voit souvent en boite de nuit et quand il a appris que je cherchais un colocataire, il m’a parlé de toi. »

Joo Na . « Enchantée, bel homme ! »

Répondit-elle, peut-être un peu trop enthousiasme. Et même si celui-ci ne connaissait pas son fiancé, ça ne lui enleva pas son sourire, même qu'il prit de l'ampleur : ainsi, les remords de se plaindre n'existeraient pas, ne se doutant pas trente secondes qu'il lui disait des mensonges. Naïve ? Un tantinet. Disons seulement qu'elle ne s'imaginait pas que les mensonges s'installeraient dans leur relation dès leur première rencontre ! Mais bon, sincèrement, elle s'en foutait. C'est alors que celui-ci déposa une de ses mains sur sa cuisse, lui arrachant un sourire : ainsi, monsieur le bel homme se donnait des permissions ? Tant mieux ! Si ça pouvait lui changer les idées et lui faire oublier Jae Sung, c'était parfait ! En mal d'amour ? Ça se pouvait très bien. Quoi qu'il en soit, posant son regard dans le sien, Joo Na lui offrit un grand sourire. Amusée de la situation, elle ne trouvait rien de mieux à faire. De toute façon, son coloc prenait la parole, elle n'était pas pour l'interrompre !

Ki Min . « Tu m’attendais? La prochaine fois je te ramènerai une bouteille de Vodka histoire de boire avec toi. »

Tient. Il voulait boire avec elle ? Ce n'était pas un problème ! Elle avait un petit bar avec plein de bouteille d'alcool de plein de chose, buvant peut-être un peu trop pour une femme, surtout pour des niaiseries comme l'amour. Elle voulu donc se lever pour aller chercher une nouvelle bouteille, mais lorsque Ki Min s'affala sur le divan, Joo Na fut entraîné avec elle. S'étant dès lors retrouvé plutôt collé contre celui-ci, notre petite reine posa une de ses mains sur le torse de celui-ci alors qu'elle l'écouta parler, pour une fois de plus.

Ki Min . « Pourquoi tu bois toute seule? C’est triste je trouve. Ton fiancé serait surement pas d’accord de te voir ainsi vêtu devant un autre homme. »

Ne se doutant pas qu'elle était mise à l'épreuve en ce moment, Joo Na prit un long respire très profond tout en accotant sa tête dans le creux de l'épaule de son coloc avant d'expirer, le regard dirigé vers le bas. Devait-elle vider son sac ? Ça risquait d'être positif. Après tout, il était quand même son coloc, c'était bien s'il pouvait la connaître le plus rapidement possible. Et qui sait, peut-être qu'il serait capable de l'aider à effacer les bobs qu'elle avait sur son petit cœur.

Joo Na . « Ben, j'tais seule à la base parce que mon fiancé est pas fichu d'être présent pour moi. J'ai l'impression qu'il m'aime que lorsqu'on a un souper d'organisé avec sa mère, c'est trooooop démoralisant. J'ai l'impression qu'il ne m'aime même pas. En plus, j'suis sur qu'il est gaaayyy ! Comprends-tu, personne n'a jamais été capable de me résister alors que j'étais habillé et luuiii, il est comme une statue de marbre même quand je porte une petite tenue. C'est trooooop vexxannt !! ~ »

Dit-elle, se levant dans un élan de panique, allant au petit bar chercher une nouvelle bouteille puisque l'autre était vide sur le sol ; des réserves d'alcool, c'était toujours pratique, elle n'arrêtait pas de se le dire. Quoi qu'il en soit, la bouteille en main, elle revint devant Ki Min et reprit la parole en ouvrant la bouteille.

Joo Na . « J'peux pas cr-croire que je suis mariiiéé à ça. Un gay, j'espèèrrre que c'est que l'alcool qui m'fait dire çaaa parce que j'vais l'tuer si jamais c'est vraiment l'cas. »

Prenant ensuite une très grande gorgée à même la bouteille, Joo Na l'offrit à Ki Min alors qu'elle s'essuyait la bouche avec la manche de son pyjamas. Et lorsqu'elle fut débarrassé de la bouteille, elle se tourna et ouvrit sa radio, mettant de la musique pour se changer les idées. Elle se surprit même à danser un peu, quelques petits déhanchement par ici et par là. Puis, au bout de quelques secondes seulement, elle se retourna pour le regarder.

Joo Na . « Tu m'trouves comment, bel homme ? Est-ce que c'est normal qu'il me refuse, tu penses ?! Parce que je comprends pas, les gens me prennent dans leur lit et je ne suis même pas en relation stable avec eux, pourquoi mon fiancé me dirait non !? J'coompreennds rien ! »

Termina-t-elle, se laissant tomber à nouveau sur les cuisses de son coloc, prenant une nouvelle gorgée à même la bouteille qu'elle avait reprit avant d'écraser sur visage dans le cou de son coloc. C'était si dure l'amour. C'était n'importe quoi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ki Min

avatar

messages : 59
i'm here since : 18/04/2010
i am this old : 29

MessageSujet: Re: Première rencontre entre le play-boy et la fameuse fiancée.   Sam 15 Mai - 20:06

On dit toujours que les femmes sont compliqué…c’est tout à fai vrais mais il faut avouer que quand elles ont bien picolés, c’est tout de suite plus facile. Au moins elles ne vous font pas des reproches stupides comme quoi vous louchez dans leur décolleté ou parce que vous les regardez de travers… Là je venais de faire une allusion sur le fait qu’elle était physiquement intelligente et elle m’avait répondu par un sourire qui indiquait clairement qu’elle ne comprenait pas ce que je voulais dire mais que c’était pas grave parce que de toute manière c’était un compliment. Enfin bon, elle ne répondit rien et je me décida à me présenter. Ainsi donc elle était enchanté?

« Mais tous le plaisir est pour moi ».

Ben oui quand même, question de politesse. Et puis c’est tout sauf faux, c’est agréable d’avoir une telle colocataire. J’aurait put trouver pire mais ce qui est sure c’est que je n’aurai pas pu trouver mieux. Je posa alors l’une de mes mains sur ses cuisses et je fut surpris qu’elle ne me dise rien. Pire que cela, elle me souriait l’air de dire que cela ne la dérangeait pas et que j’étais clairement à son gout. Je sais que je suis plutôt mignon mais je savais pas que je pouvais faire autant d’effet à une fille aussi jolie. C’était plutôt flatteur je dois bien l’avouer. Une fois déplus, elle ne répondit rien et me laissa parler tandis qu’elle me fixait. J’adorais son regard et plus le temps passait, plus je me demandais comment son fiancé pouvait lui résister… Moi en tous les cas, il ne me faudrait pas longtemps et cela sans me forcer. Finalement j’allais peut être pouvoir tenir mes engagements et la distraire quelque peu. C’était même plus pour rendre service… Là je le faisait de bon cœur, je suis un bénévole dans l’âme ! Jelui proposa alors une autre bouteille, du moins, pour la prochaine fois et elle eu l’air contente avant qu’elle ne tombe avec moi du fait que j’avais décidé de m’affaler sur le canapé. Je sentit alors sa main sur mon torse et lui fit un sourire avant de lui prendre l’autre main et de la déposer également à cet endroit là. Elle pouvait toucher, qu’elle ne se gène pas. Je lui fi alors une remarque sur sa façon de boire tout seule. Elle posa sa tête sur mon épaule et me déballa ses problèmes comme si nous étions des amis de longue date.

« Je sais pas si c’était l’alcool mais son analyse était juste. Oui il était gay et en plus, il avait bien envie de s’occuper de mes petites fesses… Elle m’avoua qu’avant cela personne n’avait été capable de lui résister, chose que je comprenais tout à fait. En petite tenue qui plus est… non mais c’est vraiment un enfant gâté celui la ! On lui offre le cadeau, il a juste a tirer sur la ficelle pour aller au septième ciel et lui la refuse…c’est pas très malin de sa part. Enfin bon, ça en fait plus pour les autres non? Je ne savais franchement pas quoi répondre alors j’hocha la tête pour lui dire que je comprenais sa vexation et que j’étais de tout cœur avec elle."

Elle se leva alors et alla chercher une autre bouteille. Et bien, elle avait de sacré réserves. C’était pas plus mal, je commençait également à avoir soif. Elle ouvrit elle-même la bouteille et en bu une gorgée à même le goulot tout en maudissant son existence ou plutôt…Son couple. En tous les cas, Jae Sung n’avait pas intérêt à lui avouer son homosexualité car il risquait de se retrouver émasculé en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Une nouvelle fois, je garda le silence, elle avait besoin de se lâcher et de dire tout ce qu’elle avait sur le cœur et je ne voulais pas l’interrompre. Elle me tendit alors la bouteille tandis qu’elle s’essuyait la bouche, je fit comme elle et en but une bonne rasade histoire de me donner du courage. Elle alluma la radio et se déhancha légèrement. C’est qu’elle savait bien bouger qui plus est. Cette fille est parfaite, c’est trop beau pour être vrai. Elle me regarda alors et me demanda comment je la trouvait.

« Comment je te trouve? Je suis quelqu’un de franc alors….pour te dire la vérité. Je te trouve attirante au possible. Tu vois le plan de travail de ta cuisine? Si j’étais ton fiancé, je n’aurais qu’une hâte c’est de te le faire découvrir…d’une façon plus…intimes. »

Oui j’étais cash et si jamais elle me faisait a manger, il est sur que je la violerai sur place mêmesi j’étais gay. C’est grave quand même, laisser une fille comme ça passer plus d’une nuit toute seule c’est impossible. Elle but alors une autre gorgée et vint se rassoir contre moi, posant sa tête dans mon cou. Je lui caressa doucement les cheveux et murmura doucement.

« Joo Na, te prend pas la tête avec ça, t’es magnifique, si ton mec a pas envie de toi alors c’est peut être qu’il a ses raisons mais c’est vraiment triste de laisser une femme comme toi sans compagnie… »

Ben oué quand même… Bon j’allais pas trahir mon pote et balançait qu’il était gay. Non il vallait mieux être malin et garder sa pour moi…. L’amitié passe avant tout non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Joo Na

avatar

messages : 61
i'm here since : 14/04/2010
i am this old : 30
where am i : Bientôt sur une bolle de toilette
heart situation : Fuck que you. ♥
work place : Dans ton sous-sol.

MessageSujet: Re: Première rencontre entre le play-boy et la fameuse fiancée.   Mer 19 Mai - 2:27

Joo Na. « Tu m'trouves comment, bel homme ? Est-ce que c'est normal qu'il me refuse, tu penses ?! Parce que je comprends pas, les gens me prennent dans leur lit et je ne suis même pas en relation stable avec eux, pourquoi mon fiancé me dirait non !? J'coompreennds rien ! »

De nouveau assise sur ses cuisses, le visage dans le cou de son nouveau colocataire, Joo Na déprimait. Au moins, elle n’était plus seule pour terminer sa soirée, au contraire de ce qu’elle avait pensé. En plus, ce que son bel homme lui dit lui donna un petit sourire sur les lèvres, heureuse d’avoir de tel compliment même si elle les avait un peu cherché.

Ki Min. « Comment je te trouve? Je suis quelqu’un de franc alors….pour te dire la vérité. Je te trouve attirante au possible. Tu vois le plan de travail de ta cuisine? Si j’étais ton fiancé, je n’aurais qu’une hâte c’est de te le faire découvrir…d’une façon plus…intimes. »

Un sourire ayant trouvé la vie lorsqu’elle sut qu’elle était attirante, Joo Na sourit jusqu’aux oreilles lorsqu’il lui avoua dans un sens qu’il aimerait coucher avec elle, l’ayant dit dans des mots plus propres. M’enfin, c’était peut-être son esprit saoul et tordu qui l’avait mal compris et qui lui donnait des illusions, rien n’empêche qu’elle aimait bien la scène. Même que ceci lui donna quelques envies. Du coup, dans une série de petite manœuvre, Joo Na se mit par-dessus celui-ci alors que ses genoux étaient de chaque côté de son colocataire sans se préoccupé que son chandail était maintenant si remonté qu’il était possible de voir ses sous-vêtements. Posant ensuite ses mains sur le torse du bel homme, elle posa son regard dans le regard masculin, pensant à trop de chose à la fois. Du coup, elle ne savait plus si elle ne voulait que l’embrasser ou faire davantage de chose avec lui, des choses qui pourraient nécessiter des corps nus. Elle finit donc par se dire qu’elle pouvait se contenter de l’embrasser pour commencer et que si l’occasion se présentait, il y avait toujours l’option d’aller plus loin, mais elle n’en eut pas l’occasion puisque celui-ci reprit la parole. Déçue d’avait été trop bête pour profiter de cette petite occasion, Joo Na ne laissa rien paraitre sur son visage, se contentant de le regarder et de l’écouter.

Ki Min. « Joo Na, te prend pas la tête avec ça, t’es magnifique, si ton mec a pas envie de toi alors c’est peut être qu’il a ses raisons mais c’est vraiment triste de laisser une femme comme toi sans compagnie… »

Touchée qu’il lui donne une pareille attention, Joo Na eut un petit sourire en coin, quelques étincelles dans les yeux. Ça faisait du bien d’avoir de pareilles compliments, mais ça lui faisait étrange que ce soit de son nouveau coloc’ et non de son fiancé, malgré qu’elle en était habituée : tout venant de la part de son fiancé n’était pas habituel mais du reste de la civilisation c’était une habitude. N’empêche, raison ou pas, ce n’était pas normal. Du moins, ce n’était pas normal qu’il ne lui parle pas de ses raisons, au minimum. Mais bon, remarquant qu’elle était en train de se prendre la tête avec ça, au contraire de ce que Ki Min lui avait dit, Joo secoua quelques cous sa tête avant de replonger son regard dans le regard masculin. Pourquoi ce n’était pas lui son fiancé ? Il était quatre fois mieux que Jae ..

Joo Na. « Merci. Merci pour tous ses compliments, ça fait du bien. Je … Je ne sais pas quoi dire de plus ... »

Non, elle ne savait pas quoi dire de plus, mais ses impulsions savaient quoi faire pour le remercier. Du coup, elle laissa son corps basculer doucement vers l’avant pour déposer ses douces lèvres contre les tendres lèvres de Ki Min, l’embrassant tendrement. Des remords pour son fiancé ? Aucunement. Après tout, ce n’était pas la première fois qu’elle faisait cela, étant sûrement aidée de l’alcool aussi. N’empêche, saoule ou pas, elle savait qu’elle désirait vraiment cet homme. D’ailleurs, d’après ses compliments, les choses semblaient réciproque alors elle ne voyait pas pourquoi qu’elle devait se gêner ! Alors, pendant qu’elle l’embrassait, ses mains descendirent tranquillement vers le bas du corps pour prendre appui sur les hanches de son bel homme. Ensuite, elle chercha à coller le plus possible son corps de déesse au corps d’adonis, ne s’arrêtant pas de l’embrasser. Qui sait, avec l’ardeur qu’elle y mettait, c’était sûrement parce qu’elle en avait de besoin. Déjà que l’envie était grandement présente aussi, ça devait aider. Elle espérait seulement qu’il n’allait pas la repousser, même qu’il allait la prendre toute entière comme qu’il le disait, l’embrassant tendrement avec ardeur ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ki Min

avatar

messages : 59
i'm here since : 18/04/2010
i am this old : 29

MessageSujet: Re: Première rencontre entre le play-boy et la fameuse fiancée.   Mer 26 Mai - 21:20

HRP : Mon logiciel de traitement de texte a planté alors que j’écrivais la fin de mon post. Du coup je recommence mais ça sera moins long que prévu..Dsl.

Avoir une fille assise sur vos cuisses c’est quand même quelque chose de très agréable surtout lorsque la demoiselle en question ressemble plus à Lee Hyori qu’à Schrek. On peux dire que j’avais eu de la chance en acceptant cette proposition de colocation. Après tout, on aurait put me faire une blague et m’envoyer vivre avec une fille repoussante. Heureusement pour moi, ce n’était pas le cas. Il faudra d’ailleurs que je le remercie pour ça. Me prêter sa fiancé c’est quand même sympa de sa part. Bon ok il est gay et du coup, il se sert d’elle juste pour ses repas familial mais c’était sympa de sa part de partager une fille pareille avec ses amis… Bon même si je suis un peu du genre play boy, je ne peux pas supporter de voir une fille triste et encore moins pleurer. On en était pas encore à ce niveau et je me disais qu’il était de mon devoir de la réconforter. J’avais envie qu’elle aye mieux et pour cela il fallait qu’elle quitte son fiancé. Bon c’était pas très sympa de ma part, un jour il me faudra choisir entre les deux mais ce n’est pas le moment pour ça.

Elle me demanda alors comment je la trouvait je lui répondit alors qu’elle était désirable au possible, c’était même un peu pervers la façon dont je tourna cette phrase. C’est vrai que la cuisine était un lieu sympa pour ce genre de choses mais j’aurais put lui dire cela plus poliment. Bon après tout, elle m’avait raconté cela parce que son petit ami ne voulait pas prendre soin d’’elle lorsqu’ils étaient ensemble, je ne devais pas lui répondre qu’elle avait de beaux yeux ou des conneries du genre. Bon ce n’était pas faux, mais il ne faut pas exagérer, je n’ai pas douze ans non plus… E tous les cas ma remarque produisit chez elle une réaction positive et bien qu’elle avait la tête contre mon cou, je pouvais deviner son sourire. Cela réveilla en elle quelques envie ou alors un regain d’affection puisqu’elle posa ses genoux de part et d’autre de mes jambes pour me dominer de toute sa hauteur. Je pouvait apercevoir ses sous vêtements et le moins que je pouvais dire c’était que….c’était diablement sexy. Je me disais d’ailleurs que là, elle n’attendait personne et que du coup avait du s’habiller normalement. Je me demandai ce que cela donnai lorsqu’elle était en petite tenue, préparée exprès pour son fiancé. Dur de se dire qu’’il la repoussait à chaque fois, des fois je ne comprend pas les hommes…Vraiment.

La demoiselle posa alors ses mains sur mon torse, la sensation était agréable et j’avais envie d’en faire de même avec elle. Cela dit, je n’avais pas envie de faire des choses avec elle si c’est pour me disputer le lendemain en l’entendant dire qu’elle regrettait ce qu’elle avait, que c’était l’alcool ou ce genre de choses. Non il fallait qu’elle se sorte un peu son fiancé de la tête, c’était le mieux pour elle. Surtout en sachant que leur relation n’avait pas d’avenir. Du coup, je lui expliqua qu’il fallait qu’elle pense à autre chose. Sa réaction fut amusante car elle secoua la tête comme une enfant, c’était très mignon venant d’elle et j’avais presque envie de lui faire un bisou sur le front. Elle me remercia alors déclarant qu’elle ne savait pas quoi dire. J’eu envie de lui répondre « alors ne dis rien » mais j’avoues que je n’eu pas le temps car elle bascula son corps contre moi et vint poser ses lèvres contre les miennes, m’offrant un baiser agréable et doux. C’était sa façon de me remercier? Sympathique mais je n’avais encore rien vu…

Elle vint alors poser ses mains contre mes hanches tandis que son corps se rapprochait dangereusement du mien. Son baiser qui était d’abord tendre devint sensuel. Avait elle envie de moi elle aussi? Non parce que je dois avouer que depuis le début, elle me plait beaucoup cette petite. Bon je me disais qu’il fallait que je m’y mette aussi. Joo Na était une fille entreprenante et ce n’était franchement pas pour me déplaire. Du coup, je me mis à l’embrasser plus passionnément, insérant ma langue dans sa bouche. Je vint alors poser mes mains sur ses fesses afin de la sentir encore mieux contre moi; je ne pouvais m’empêcher de caresser cet endroit. Elle était parfaite et avait de très belles formes. Je la regarda alors et lui fit un clin d’œil, elle avait probablement compris que cela ne me dérangeait pas, bien au contraire.

« C’est le coup de la cuisine qui t’as plus ou c’est autre chose? »

J’esquissa alors un sourire avant de l’embrasser de nouveau, lui enlevant délicatement son chandail. Je ne voulais pas me presser, après tout, je ne savais pas si elle voulait faire ça tendrement ou bien…en y ajoutant un peu de violence. Ben oui, après tout je ne la connais pas moi !je ne sais pas ce qu’elle aime. Enfin, j’ai peut être une idée… Après tout, elle avait l’air de vouloir faire ça ici, on aurait largement le temps d’explorer toutes les pièces de l’appartement plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Joo Na

avatar

messages : 61
i'm here since : 14/04/2010
i am this old : 30
where am i : Bientôt sur une bolle de toilette
heart situation : Fuck que you. ♥
work place : Dans ton sous-sol.

MessageSujet: Re: Première rencontre entre le play-boy et la fameuse fiancée.   Jeu 27 Mai - 20:06

{ Met un avertissement dans le titre du RP, ça devient pour les 18 ans et plus xD }

Ce n’était pas correct comme situation. Non, en fait, c’était même pire que ça ; c’était grave comme situation. Pas celle qu’elle vivait avec Ki Min en ce moment, mais bien celle qu’elle avait son p’tain de fiancé et cela depuis le tout début, ne se souvenant même pas ce qui avait pu l’attirer pour accepter d’être fiancée à un homme pareille. T’saiii, quand c’est rendu qu’elle va toujours voir ailleurs pour avoir de l’affection d’un homme parce que l’homme de sa vie ne lui en donne pas, ce n’est pas normal. Surtout qu’elle a fait quatorze miles tentatives pour tenter de tirer une seule once d’affection ! Et puis, c’est encore moins normal de n’avoir rien à dire sur son couple mis à part qu’elle le soupçonne d’être aux hommes. Un couple supposément officiel, en plus. C’était incroyable comment sa vie lui semblait si pathétique en ce moment, tout comme qu’elle se sentait misérable, vulnérable et pathétique également : en train d’embrasser un autre homme que son fiancé, un homme qu’elle ne connaissait que depuis quelques minutes seulement, elle avait des remords pour la première fois. Bon, c’était sûrement parce qu’elle ne se souvenait pas de leur dernier baiser, même qu’elle ne se souvenait même pas d’en avoir eu ne serait-ce qu’un et que c’était son fiancé qui avait en sorte qu’ils se rencontrent ; il avait tout simplement préparé leur colocation. C’était étrange pour Joona, mais elle décida que pour le moment, elle s’en foutait tout comme qu’elle se foutait de pas mal de chose : ce n’était pas comme si c’était sa première fois non plus …

Elle voulait le remercier : elle l’embrassait. Et voilà, c’était comme ça que fonctionnait sa monnaie d’échange. Puis bon, ce n’était pas comme si elle avait des chances d’être repoussée avec celui-ci : il lui avait avoué mot pour mots qu’il la trouvait attirante au possible. Du coup, il ne pouvait que la remercier qu’elle s’offre ainsi à lui, la remercier en paroles au autrement. Faut dire qu’elle n’y voyait aucun problème et qu’elle risquait même d’en profiter davantage que lui. Après tout, avec ka belle gueule qu’il avait, il avait sûrement juste à entrer dans un bar pour avoir plusieurs filles à ses pieds : avoir quelques moments de tendresses ne devait pas être rare par chez lui, même si au fond, ce ne l’était pas plus pour elle. La différence était qu’elle ne devait pas le faire, mais qu’elle ne pouvait s’en empêcher, ayant parfois une trop grosse crise d’affection pour rester seule dans son salon. D’ailleurs, si son coloc n’était pas arrivé aujourd’hui, elle aurait probablement terminée sa soirée dans le lit d’un autre homme. Que voulez-vous ? Elle était comme une déesse sur pattes et elle n’en profiterait pas !? Ah haha, allez tous jouer dans le trafic. Rien ne pourrait l’empêcher de faire ce qu’elle veut ! Bon, c’est sûr qu’elle aurait pu lui être fidèle, mais faut dire qu’il n’a jamais rien fait pour la garder que pour lui. Du coup, elle ne se sent aucunement coupable. Et avec raisons ~

M’enfin bref, ses genoux de chaque côté du corps de Ki Min et ses lèvres contre les siennes, Joo Na cherchait et recevait de l’affection. Elle se foutait royalement que ses sous-vêtements étaient visibles, même s’ils étaient en petite dentelle : le pire qui allait arriver était qu’elle allait les perdre d’ici peu. Du coup, ce n’était qu’un avant-goût de ce qui attendait son nouveau colocataire. Et même si l’alcool coulait en grande quantité dans ses veines, elle se savait pleinement consentante dans cette histoire. Toutefois, elle se demanda s’il faisait cela que parce qu’il la prenait en pitié, pensant aussi qu’il pouvait faire cela que pour profiter du corps de notre déesse. Méditant alors sur le sujet pendant qu’elle l’embrassait, elle décida de laisser tomber le sujet, jugeant qu’elle en profiterait pareille dans tous les cas. Alors, cessant de réfléchir pour une des premières fois de la soirée, elle ajouta de la passion à ses baisers sensuels, ses mains contre les hanches de Ki Min et son corps dangereusement collé au sien. Ce n’était peut-être rien pour lui, mais pour elle, c’était une grande sensation qui l’envahissait. C’était comme un vide qui était rempli, un manque qui était comblé et un soulagement qui lui faisait un grand bien. Le pire était que ce n’était que le début. Oui, car il était certain qu’elle avait envie d’aller plus loin, ça lui semblait évident en plus. Et sûrement que ce l’était pour vrai parce que son coloc de mit à l’embrasser plus passionnément qu’au début, ajoutant même la langue, ce qui ne lui déplut pas. Tout comme ses mains qu’il vint poser contre les deux rondeurs qui lui servaient de fesses. Rien ne lui était désagréable en ce moment, tout simplement. En plus, elle prenait ça comme un message qui lui disait qu’il était également prêt à aller plus loin, dessinant un léger sourire au coin de ses lèvres qui se vit clairement lorsqu’il recula un peu son visage pour prendre la parole.

Ki Min. « C’est le coup de la cuisine qui t’as plus ou c’est autre chose? »

Se contenant de changer son léger sourire en un sourire mesquin à travers un petit rire, Joo Na ne dit rien, se contentant de lui donner un petit clin d’œil avant de se faire embrasser à nouveau. Puis, vint le moment où elle se fit enlever son chandail, enfin : ayant envie d’être le plus près possible de son coloc, elle avait attendue avec impatience qu’il commence à la dénudée, offrant donc maintenant ses rondeurs aux yeux du jeune homme. Mais bon, s’il n’était pas pressé, ce n’était pas un problème non plus : ça ne ferait que faire durer la soirée ! Et qui sait, c’était peut-être parce qu’il tentait de savoir comment qu’elle était, qui elle était réellement : sous sa personnalité de tigresse, c’était bien différent de sa vraie nature, il fallait l’avouer ! Alors bon, ne portant que son chandail rose trop grand qui lui servait de d’unique vêtement, Joona était maintenant en sous-vêtements sur Ki Min. L’embrassant alors quelques secondes plus, vint son tour à le déshabiller un peu, le libérant de son chandail. Chose faite, elle laissa le tissus tomber sur le sol avec de recoller son corps au sien dans un autre baiser langoureux, s’attaquant déjà au pantalon du jeune homme : si elle, elle ne portait qu’un chandail, lui il portait l’habit au complet ! Le tout pour dire qu’elle avait un peu plus de travail à faire que lui. Mais bon, ce n’était pas un problème pour elle, professionnelle en matière d’enlever les vêtements. Alors bon, quelques ici et là et Ki Min se retrouva vêtu de son simple boxer, les deux maintenant en sous-vêtements.

Redressée un peu, Joo Na admira les formes qu’elle venait de s’offrir en les dénudant, passant ses doigts sur le torse de celui-ci et descendant jusqu’au nombril. C’est qu’elle n’était pas avec n’importe quoi comme corps ! Relevant donc ses yeux pour regarder dans ceux de Ki Min, Joo Na lui offrit un radieux sourire mesquin avant de le basculer pour qu’il se retrouve sur le dos, se glissant ensuite doucement par-dessus lui. Et voilà, maintenant, question de proximité : c’était la totale ! Alors bon, laissant ses rondeurs s’appuyer doucement contre le corps de son coloc, Joona l’embrassa alors qu’une de ses mains commença à se balader tranquillement sur son corps. Elle découvrait ses formes avant d’aller se laisser mourir à la limite de ses boxers. Toutefois, après quelques secondes d’hésitation, elle recommença à bouger : passant tranquillement sur ses formes pour commencer, Joo Na fini par faire quelques pressions, empoignant doucement ces mêmes formes avant de revenir à a limite des boxer et de les descendre tout en l’embrassant. Un coup qu’il en fut défait, Joo Na se laissa un peu sur le côté afin de ne pas se déranger elle-même, prenant ensuite doucement son membre entre ses mains pour commencer une série de va-et-vient d’abords délicat mais plus ferme après quelques secondes …

Dirigeant son regard vers le visage de Ki Min, Joo Na l’admirait, admirant chaque trait qui faisait ce qu’il était. Bon, ce n’était peut-être pas le moment idéal vu ce qu’elle faisait, mais elle ne pouvait faire autrement : elle était captivée par cet être. Il l’intriguait, voilà tout. Et puis bon, même si elle le fixait et l’admirait, elle ne perdait pas son rythme. Ça avait déjà été spécifié : elle était une professionnelle. Et c’était sans compter qu’elle était une fille : faire plus qu’une chose était facile pour elle ! Respect aux hommes. X) M’enfin bref, usant de quelques manœuvres tout en continuant de masturber son homme, Joo Na glissa quelques baisers de le cou de celui-ci avant de laisser mourir ses lèvres contre le lobe d’oreille qu’elle mordilla sensuellement. Et voilà, la petite tigresse se réveillait petit peu par petit peu ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ki Min

avatar

messages : 59
i'm here since : 18/04/2010
i am this old : 29

MessageSujet: Re: Première rencontre entre le play-boy et la fameuse fiancée.   Mer 2 Juin - 0:41

Joo Na ! Je dois dire que ta money d’échange est clairement celle qui me fait le plus plaisir. Oui je vais pas lui dire ça comme ça, c’est un peu trash quand même. Enfin pas vraiment mais bon, disons que ça casse un peu le truc. Je devais dire qu’elle embrassait bien et dans ce moment la je repensa à son fiancé me demandant si il l’avait déjà au moins embrassé. C’est vrai quoi, ça le dégoutait peut être. Ou alors… Il se forçait parfois. Puis même ne jamais avoir couché avec elle ça doit la frustrer. Il aurait put trouver un moyen, je sais pas. Il aurait put par exemple lui faire le coup du doggy style. Il aurait pu s’imaginer que c’était un homme. Bon ok un homme avec de sacré atouts mais bon, c’est lui qui disait ne pas vouloir la perdre. Quand on veux quelque chose, parfois il faut faire des sacrifices. En tous les cas pour moi, ce n’était pas le cas, j’étais très content d’être à ma place. La voir ainsi, prendre des initiatives alors que je prolongeais ses baisers tout en lui caressant les fesses me donnaient des envies d’aller plus loin; J’espérai juste qu’elle n’était pas en train de m’allumer pour me dire au dernier moment que c’est pas bien et qu’il faut qu’on arrête. Bon après tout, il fallait lui faire confiance, c’était ma colocataire et puis comment dire non à un regard pareil? Je suis trop faible devant une jolie femme. Mais là pour le coup, c’était pas plus mal. Puis après tout, j’avais promis à son fiancé de prendre soin d’elle et c’est exactement ce que je faisait à cet instant.

Je lui enleva alors son chandail afin de sentir sa peau de pêche contre moi. C’était si agréable et puis… La vue n‘était clairement pas pour me déplaire. On passait du pyjama à la lingerie sexy, j’aimais ce décalage et je dois dire que je ne m’étais pas imaginé qu’elle avait d’aussi belles formes. Un paradis pour les yeux mais quoi de mieux que d’agrémenter la vision par le touché? Je n’eu pas le temps de faire ce que j’avais envie car Mademoiselle semblait être pressé; je me demanda alors depuis combien de temps elle n’avait pas couché avec un garçon. Aimait elle cela vraiment ou était elle vraiment en manque, Aucune idée, je ne la connais pas plus que ça mais je me doute qu’elle doit avoir tous les hommes à ses pieds et que si elle ne veux pas passer la nuit toue seule, elle a simplement à se baisser pour ramasser les miettes. Elevant mon tee shirt, elle ne resta pas bien longtemps dessus puisqu’elle s’attaqua immédiatement à mon pantalon. Je dois dire que ce n’était vraiment pas pour me déplaire, je commençais à bouillir d’impatience moi aussi. Nous étions à égalité, l’un et l’autre en sous vêtement à se regarder tout en souriant. Je crois qu’elle n’était pas déçu et moi non plus. C’était un bon début non?

Je sentit alors ses doigts parcourir mon torse et j’en fit de même; posant ma main contre son nombril je remonta légèrement pour poser mes mains contre sa poitrine. Oh bien sur je n’avais pas enlevé son soutient gorge mais c’était agréable de la toucher comme ça. Cela dit c’est sympa un moment mais je suis quand même en présence d’une déesse, c’est mal de la faire attendre; Du coup, d’un mouvement rapide je détacha l’attache de son sous vêtement afin de dévoiler au monde cette plastique de rêve. Ils étaient magnifiques ! Je n’avais pas d’autres mots ! Je ne put alors m’empêcher de poser mes lèvres sur cet endroit tout en le caressant avec mes mains. Je vint alors mordiller l’extrémité de ses seins afin de la faire réagir; sa peau était fruite, je l’adorais déjà ! Je n’avais qu’une envie : ne plus jamais passer mes nuits seules quand je rentrerai dans notre appartement. Alors que je venais d’arrêter, elle me poussa alors contre le canapé afin que je me retrouve sur le dos; Dominatrice qui plus est, C’est plutôt une bonne nouvelle ça ! Je pouvais la sentir contre moi, ses seins caressant mon torse, si elle cherchait à m’exciter elle avait tout bon. Je la vit alors jouer avec l’élastique de mon boxer pour finalement me l’enlever. C’était l’une des premières fois que je voyais une femme prendre autant d’initiatives et vous savez quoi? J’adorai ça ! Surtout lorsqu’elle vint prendre mon membre entre ses doigts tout en commençant une série de va et viens tout en me regardant. Mais qu’attendais t’elle? Voulais elle que je la viole ou cherchait elle à réveille la bête qui est en moi?

Elle vint alors me mordiller le lobe de l’oreille et je la regarda. Il était tant que je me réveille alors. Ce fut donc à moi de la pousser contre le canapé. Elle était alors sur le dos et je vint contre elle. Je vint alors déposer mes lèvres contre les siennes avant de baisser lentement son dernier sous vêtement. J’étais en tenue d’Adam, j’attendais de voir sa tenue d’Eve. Je la regarda et je décida d’agir de manière quelque peu surprenant. Je posa alors mes lèvres dans son cou avant de descendre lentement. Je m’arrêta longuement sur sa poitrine avant d’arriver devant son intimité. Pour la stimuler un peu, j’entra un doigt dans celle-ci avant que mes lèvres viennent rejoindre ma main. Je continuait des mouvements de va et viens tandis que ma langue explorait plus intimement cet endroit se concentrant essentiellement sur le point le plus sensible. Oui je voulais l’entendre crier et qu’elle se déchaine encore plus. J’aimai son côté dominant et j’avais vraiment envie d’en voir plus. Je continua alors de m’afferrer à la tache, lui jetant parfois des œillades appuyés avant de murmurer un instant.

« Tu es divine Joo Na. »

Je repris mon activité afin de faire un peu monter la température. Après tout, si elle voulait que j’arrête elle n’avait qu’à me le dire ou plutôt… passer à autre chose. En tous les cas, ça n’avait pas commencé que je prenais déjà mon pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première rencontre entre le play-boy et la fameuse fiancée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Première rencontre entre le play-boy et la fameuse fiancée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
until whenever. :: 
ღ Seoul-City
 :: Gangnam-dong :: Gangnam's residence :: Résidence 424; Kang & Kim.
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit