AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Now when I caught myself, I had to stop myself (with Mi Ran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Now when I caught myself, I had to stop myself (with Mi Ran)   Sam 6 Fév - 1:03

    (je me rattraperais :D)

    Il s'ébouriffa les cheveux en secouant doucement la tête. Il croisa le regard de la jeune serveuse au loin, qu'il n'arrêtait pas de regarder pendant tout le long de la soirée. S'il l'a trouvait jolie? Et pas qu'un peu. S'il le pouvait, il ce lèverait et irait la voir. Mais avant ça, il fallait qu'il ce prépare que ce soit mentalement mais aussi physiquement. Il n'était pas au top de sa forme pour tout vous dire, mais il essayerait de faire avec. « Tu m'écoutes, je m'en vais! LIE! » Il tourna la tête en direction de sa sœur, qui avait l'air furieuse, qu'avait-il fait encore une fois? Il lui fit un signe de tête comme pour lui montrer qu'il était maintenant au courant et qu'elle pouvait rentrer tranquillement. Lie, est le surnom que lui a toujours donné sa grande sœur, d'une parce qu'à l'époque son petit frère était un gros menteur et deux parce qu'elle trouve que son prénom ne lui convient pas. Alors Lie serait son tout nouveau prénom; il craint le prénom qu'aura le premier enfant qu'elle aura. Elle ce ôta de son manteau, ébouriffant les cheveux de son petit frère au passage, le saluant de la main. C'est bon, maintenant il était bien le seul dans le restaurent, plus personne. Nada. Seul le bruit des chaises, des talons marchaient, des rires de jeunes filles et c'est tout. Lui était comme perdu. Cette fille qui était -elle? Était-il tombé sous le charme surement. Rester calme était la seule chose à laquelle pensé Lie. Il ce grattait fortement la tête, secouant la tête afin de remettre ces cheveux en place. Du calme Lie. Une serveuse passa derrière lui, riant bas. Ji Di tourna la tête vers celle ci, clignant légèrement des yeux. Qu'avait-elle? Il était drôle? Il finit son verre d'eau et le lui tendit comme un enfant. Au lieu de ce moquer, qu'elle fasse son boulot. La jeune fille fut assez surprise souriant grand. Quel drôle de personne. Celle ci s'approcha du bel homme murmurant tout doucement à son oreille: « Vous avez perdu votre langue? » Lie sourit doucement, lui faisant une multitude de gestes et de sons avec sa bouche, comme pour lui montrer qu'il était muet. Elle rit partant vers les cuisines. Une fois de plus, il resta là, sur sa chaise, ce martyrisant mentalement, qu'allait-il faire...Que faire?

    Finalement après dur raisonnement, après avoir fumé presque deux cigarettes au goût de stresse. Il écrasa la dernière, à moitié commencé. Il essuya ces mains sur sa veste en cuir, regardant autour de lui. Il remonta rapidement son jeans, s'arrangea pour la énième fois les cheveux, qui cachait toujours autant ces yeux. Il devrait ce les couper, qu'en dites vous? Mais ça le rends tellement mystérieux, que les filles en fondent. Il s'adossa contre le mur de l'entrée du restaurent attendant que la jeune fille en sorte. C'était bientôt l'heure de la fermeture. Il le sait très bien, ça n'est pas la première fois qu'il y vient. Sa sœur c'était toujours demandé pourquoi Lie aimait ce restaurent, et bien seulement parce qu'il y avait cette jolie fille à regarder, cette jolie fille qui lui demandait ce qu'il voulait lorsqu'elle s'approchait de leur table. Lie ne prenait qu'un simple verre d'eau et ça à chaque repas organisé avec sa sœur. De l'eau pour ce refroidir. Il en avait vraiment besoin...Si elle l'avait remarqué? Surement pas...Quelle femme assez folle ferait attention à un homme bizarre comme Ji Di. Il ne parle presque à personne, même s'il s'avère être un bon ami, il rit, sourit, ce moque lorsqu'on le connait. Mais sinon il reste de sérieux, voir parfois chiant avec les personnes qu'il ne connait pas? Il ce fait connaître sous le surnom de Lie, ce qui ne plaît pas vraiment aux filles; et s'attire souvent des ennuies et pour finir, il ne tombe que très rarement amoureux. De quoi faire paniquer l'une d'elle. Alors son coup de foudre...On peut tout de même s'en douter vous savez.

    Ces collègues sortaient heureuses et souriantes, mais il n'y avait toujours pas la jolie fille qu'il n'arrêtait pas de regarder. Il regarda à l'intérieur du restaurent, elle y était encore et nettoyé les lieux. Ji Di roula subitement des yeux ouvrant pour la énième fois la porte. Il s'approcha du comptoir où ce trouvait celle ci. Qu'allait-il dire maintenant? Lorsqu'il croisa le regard de la belle, il laissa ces yeux grands ouverts comme deux ronds.

    « Je t'aime. »

    Un long silence ce fit dans le restaurent, sa voix avait presque résonné. Il ne ce rendit compte que très tardivement de ce qu'il venait de dire. C'était presque incroyable la lenteur à laquelle il pouvait capter les choses qu'il disait lui même. Il secoua de nouveau la tête, levant les yeux vers celle ci. Reprends toi, tout de même!

    « Qu'es que je raconte? Oh mon Dieu, je crois que j'ai trop bu. Quel idiot! »

    Trop bu dis-tu? Es-ce bien de l'eau que celle ci t'as bien servit? Idiot! Il ce tapa doucement sur la tête à l'aide de son poing fermant fortement les yeux. La honte...Et il y a de quoi ce tuer. Lie, soupira fortement,demandant à la jeune fille de lui taper sur la tête et ensuite de le traiter d'idiot. Ce qu'il ne fallait pas faire pour oublier ce genre de bêtises.

    « Je suis...désolé. Je t'ai pris pour une autre personne. »

    Mais bien sur, comme si elle allait te croire:

    « Je mens aussi mal que ça? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Now when I caught myself, I had to stop myself (with Mi Ran)   Sam 6 Fév - 2:37

Spoiler:
 
Et voilà ! Il passe une heure, une heure dans la salle de bain ! Même moi qui est un individu du sexe féminin, en gros une fille... Je passe pas autant de temps devant un miroir ! Parfois, il m'arrive sérieusement de me demander s'il se maquille pas... En même temps, un gamin de quatorze ans... Ça s'maquille pas, non ? Déjà que même moi je penche plus pour tout ce qui est naturel... Oh, on va dire que j'ai déjà pas assez d'fric comme ça, alors gaspiller mon salaire dans des cosmétiques qui servent pas à grand chose – à part à polluer la planète – très peu pour moi... Autant mettre ça dans mes études, non ? 'Fin, pour l'instant, mon salaire, j'risque pas de l'avoir si je me dépêche pas un peu plus... Oui, je suis en retard, car même si mon réveil a sonné, je ne l'ai pas entendu... Et c'est au moins la troisième fois que ça arrive, dans une même semaine... Là, j'ai environ une demi-heure de retard, donc je vais surement devoir rester une demi-heure en plus là bas... Tss, vous parlez d'une poisse ! C'est toujours sur moi que ça tombe ! J'ai acheté trois réveils, trois, et ils ont beau sonner... Bizarrement, bah j'en entends aucun, et je finis toujours par garder les yeux fermés, jusqu'à ce que ma mère rentre dans ma chambre pour me faire prendre une douche froide dès le matin avec un bon verre d'eau bien sûr... Oh, elle n'aime pas trop me tirer par les pieds le matin, elle préfère privilégier ça pour m'obliger à me lever quand je fais une sieste... Bah, parce que le matin, j'suis pire qu'un chewing-gum, je suis carrément scotchée à mon lit !

Bon, après la guerre pour la salle de bain puis pour le petit déjeuner aussi... Oui, car ma mère me laisse à peine toucher la nourriture... Pourquoi ? Parce qu'elle dit que je dois faire attention à ma ligne... Ouais, bah j'y fais attention hein... Je mange peut-être un peu beaucoup, mais à côté, j'fais beaucoup de sport aussi ! Du basket par exemple, pour essayer de gagner quelques centimètres... Oui, car bon, je suis assez petite... Même pour une coréenne... Puis il y a aussi la natation, les arts martiaux... Pratique pour cogner sur les gens ça ! Bref, donc, ensuite, il y a eu l'enfer des moyens de transports ! Et finalement, finalement, je suis arrivée au restaurant... Comme d'habitude, plein de monde ! Le gérant du commerce en question ne m'a même pas engueulé, il a l'habitude, il m'a donc juste dit que j'allais devoir rester quelques minutes après la fermeture pour faire le ménage... Super...

Vous savez, dans chaque restaurant, il y a des habitués... Non ? Et ben dans celui-là aussi, il y a des habitués... Ou plus précisément, un habitué... Un beau jeune homme aux airs de prince ténébreux vient très régulièrement ici... Avec une autre jeune femme, peut-être sa petite amie ? M'enfin, en tout cas, à chaque fois qu'il vient ici... C'est pour prendre un verre d'eau... Oh, j'ai toujours trouvé ça un peu bizarre... En même temps, je me demande vraiment si la demoiselle qui l'accompagne très souvent est sa petite amie... Elle a l'air un peu plus âgé que lui... Ça peut pas être un gigolo quand même ?

Vraiment, qu'est ce que j'ai fait pour avoir une amie comme elle, hein ? Qui « elle » ? Et bah... Une certaine jeune fille, qui aime bien se mêler des affaires des autres... Depuis une heure, elle arrête pas de me répéter qu'il me fixe depuis un bon moment maintenant, tellement que ça commence à me monter à la tête et que je commence à y croire... En plus, elle est allée reprendre son verre en ricanant puis lui demander s'il avait perdu sa langue... Non mais vraiment, elle va bien, j'ai pas raison ? 'Fin bref, après un petit moment... La fermeture, tout le monde est sorti, et comme prévu, j'ai du rester pour faire le ménage... Rahh, qu'est ce que j'ai horreur de ça ! Mais bon, pas le choix si je veux avoir mon salaire à la fin du mois... Bon, on peut passer à autre chose maintenant ? Ça me déprime un peu de parler de tout ça... Donc, j'étais entrain de nettoyer et de ranger les verres et les assiettes quand à un moment, mon regard a croisé celui du beau brun de tout à l'heure... Vous savez, celui qui prend toujours des verres d'eau et qui dit être muet...

Ji Di ; « Je t'aime. »

Et ben... A celle là, je m'y attendais pas mais alors pas du tout ! J'ai été tellement surprise que l'assiette qui se trouvait dans mes mains a fini par terre... Oh, vous savez, rien de grave, c'est pas la première ! Une de moins ou une de plus, pas bien important... M'enfin, tout ça... En fait, elle avait raison l'autre surexcité de service, non ?

Ji Di ; « Qu'es que je raconte? Oh mon Dieu, je crois que j'ai trop bu. Quel idiot ! »
Mi Ran ; « Vous n'avez bu que de l'eau durant toute la soirée... »

Bon, faut dire que mine de rien, cette situation m'amuse un peu... Tellement que j'ai fini par rire aux éclats... Bah, c'est pas de ma faute, je peux pas me retenir ! M'enfin, ça doit être pour ça qu'il vient si souvent ici... Et qu'à chaque fois que je lui apporte son verre d'eau, il a un si grand sourire...

Ji Di ; « Je suis...désolé. Je t'ai pris pour une autre personne. »

Hmm... On m'a toujours dit que j'étais spéciale en mon genre... Oh, mentalement... Oui oui, là, je me différencie énormément du reste de la population... Mais physiquement, c'est le cas aussi... Déjà, ma petite taille... Puis ensuite... Mon physique en général, qui ne ressemble pas vraiment à celui de toutes les autres jeunes demoiselles de mon âge ! Donc, me confondre avec quelqu'un d'autre... Hmm, c'est peu probable...

Ji Di ; « Je mens aussi mal que ça ? »
Mi Ran ; « Oh, je ne peux pas me permettre de vous juger dans ce domaine là, je sais pas faire mieux... Mais disons juste que vous n'êtes pas mal en votre genre... Au moins, vous avez eu le mérite de me faire rire ! »

C'est quand même pas rien... Aujourd'hui, j'ai fait grise mine pendant toute la journée, j'étais de mauvaise humeur, j'avais sommeil, j'étais fatiguée... Et pourtant, lui, avec son excuse... On va dire qu'il m'a quand même bien redonné le sourire... Puis, c'est pas tous les jours qu'on a une déclaration, non ? Alors autant en profiter ! Surtout qu'en plus la déclaration est de la part d'un très beau jeune homme, assez drôle en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Now when I caught myself, I had to stop myself (with Mi Ran)   Sam 6 Fév - 23:56

    L'assiette ce brisa en milles morceaux sur le sol quadrillé. Il ouvrit subitement les yeux, se demandant ce qu'il devait dire, surtout ce qu'il devait faire. Elle allait le prendre pour le premier des pervers. Laisse tomber Lie, tu n'as aucune chance, rectifie toi tout de suite! Oui, c'est ce que sa grand sœur lui aurait dit, il regrette un peu qu'elle ne soit pas là, pour le baffer. Pour lui dire que c'est le pire des idiots, enfin le remettre sur le droit chemin quoi. C'est ainsi que les Béliers ce comportent? Lie n'en sait rien du tout, il n'a jamais réellement cru en l'astrologie, il n'y croit même pas du tout. Alors ce dire qu'un bélier est ainsi et pas autrement, c'est encore à voir. Il ferma les yeux en entendant le rire radieux de la belle brune. Sa voix, son rire, tout était à prendre chez celle ci, ce qu'il aimerait mieux la connaître avant de dire ce genre de conneries. Pour ce rattraper il leva doucement la tête, laissant toujours sa belle frange lui retomber sur les yeux. Un grand sourire sur les lèvres. Elle avait remarqué que celui ci ne buvait que de l'eau, elle lui portait un minimum d'attention c'était déjà ça, ça faisait même beaucoup plaisir. Sans même le faire exprès il leva la main et bouscula du dos de sa main un verre qui s'effondra sur le sol. Et un nouveau verre de cassé, la poisse c'est uniquement ça. Il s'excusa assez rapidement, s'accroupissant ramassant de ces mains les morceaux de verres. « Oh, je ne peux pas me permettre de vous juger dans ce domaine là, je sais pas faire mieux... Mais disons juste que vous n'êtes pas mal en votre genre... Au moins, vous avez eu le mérite de me faire rire ! » Aussitôt accroupi, aussitôt debout, à fixer la jeune fille. Pas mal en son genre, elle le trouvait pas mal? C'était déjà ça, s'il le pouvait il ce ferait beau tout les jours pour celle ci. C'était bien la première fois que Ji Di montrait une telle attention à une jeune fille, peut-être que ces mauvais démons s'en allait, peut-être qu'il allait changer à présent et qu'il allait devenir ce type de personne idiot, qui ce pli aux volontés de sa belle, qui sort des choses ringardes pour qu'elle reste près de lui. Oh non! Tout mais sauf ça, il ne voulait pas avoir à faire à ça. Il était encore beaucoup trop jeune. Jeunesse te perdra alors très rapidement Ji Di. Regarde comment tu deviens lorsqu'une jolie fille passe devant toi. Tu n'as aucun tact. Tu vas toutes les faire fuir. Ji Di ouvrit légèrement la bouche, faisant une légère courbette, ce qu'il pouvait être mignon, lorsqu'il était... « gêné ».

    « Pardon. »

    Il déposa les bouts de verres qu'il venait de ramasser sur le comptoir. Il avait vraiment mal aux mains, mais il ne fallait pas faire le faible fasse à une jolie fille, il avait apprit ça dans les livres. Enfin, c'était tout de même humains. Sinon, elle ne le trouvera plus aussi mignon que tout à l'heure. Maintenant il fallait qu'il arrive à lui faire oublier ce qu'il venait de ce passer entre eux précédemment, c'était idiot, mais il le fallait, ce genre de souvenir, n'était pas bon pour les deux individus et surtout pour lui. La honte. Il n'aurait pas dû l'aborder ainsi, peut-être qu'il aurait simplement dû lui dire bonjour, et rien de plus. Voilà~

    « A cause de moi, tu as encore plus de travail. Je vais t'aider, ne t'inquiète pas. »

    C'était aussi un prétexte pour pouvoir rester à côté d'elle et de pouvoir la connaître un peu plus. Il souffla sur ces mains, retirant sa veste en cuir. Il la déposa sur une chaise, cherchant la poubelle des yeux. Où? Où est la poubelle? Il croisa le regard de celle ci, tout souriant. Il allait ce racheter, sinon elle allait rentrer très tard chez elle. Peut-être qu'elle n'était pas aussi âgée qu'il pouvait le penser. Bien évidement.

    « Ce soir, tu pourras m'appeler: Génie. J'exaucerais tout tes vœux. »

    Lie a toujours été pour les intimes, et la seule personne intime qu'il avait été sa sœur, sa stupide de grande sœur. Peut-être que Génie rattraperait le coup, qui sait? Il prit un chiffon qu'il passa lentement sur le comptoir avant de ne regarder en arrière. Imaginons que son patron arrive à cette heure-ci? Aura t-elle un blâme par sa faute? Il secoua légèrement la tête, essuyant toujours proprement le comptoir. Il fallait qu'il ce concentre, sur le présent et non sur le futur, c'était l'un de ces gros défauts.

    « Au faite, quel est ton nom? »

    Il marcha en direction de la poubelle qui ce trouvait derrière le comptoir. Il prit son temps, s'arrêtant au niveau de la poubelle. Il s'aperçut que celle ci était cloué au sol, rien a faire. Il allait falloir qu'il fasse des allés/retours avec les bouts de verres dans les mains, mais qu'elle poisse. Il grogna légèrement regardant la jeune fille qui était maintenant plus proche de lui. C'était bizarre, il n'avait jamais pensé un jour ce trouvait aussi proche de celle ci. Seulement dans ces rêves qui ce faisait rares et qu'il nommait cauchemars. Rêver et une sorte de don, non? Sans trop ce faire attendre, il fit ses allés & retours avec les verres dans les mains, il était obligé, de toute façon, il n'allait pas laissé la jeune fille le faire à sa place, il ne serait pas un mec. Ah la mentalité de nos jours, les hommes sont bons à tout faire, ils n'ont peur de rien et ainsi de suite. N'importe quoi. Il retourna vers le comptoir, s'affalant sur celui ci, il regarda la jeune fille du coin de l'œil, riant subitement.

    « Tu es le type de nana, qui prends énormément soin d'elle? Mais tu n'es pas le type de nana que l'on ne peut pas approcher. C'est mignon. »


    Il pencha gentiment la tête, ce remettant rapidement au boulot, s'il la scruté toute la soirée, il ne rentrerait pas chez lui et surtout il ne dormirait pas. Et je peux vous assurer que Ji Di est le type de personne qui doit énormément dormir, s'il n'a pas son cotât de dodo party, il peut tomber dans le « coma » en quelques secondes.

    Ji Di repensa à ces paroles précédentes, plissant doucement les yeux. Elle ne l'oublierait pas, ça c'est sur. Ce je t'aime, et puis toutes les choses qui suivent. C'était pas bon signe:

    « J'ai honte, de t'avoir dis ça, tout à l'heure. Je ne sais pas ce qui m'a prit. J'étais comme ailleurs. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Now when I caught myself, I had to stop myself (with Mi Ran)   Dim 7 Fév - 21:56

Ji Di ; « Pardon. »

Ohh, pour le verre, c'est ça ? Ce n'est pas grave, un verre de plus, un verre de moins, quelle importance ? Tant que ce n'est pas un miroir... Moi ? Superstitieuse ? Oui, un peu, c'est vrai... En plus, je suis née un 13... Ce qui fait qu'une fois sur deux, mon anniversaire tombe un vendredi 13... Vous parlez d'une chance... M'enfin, par contre, superstitieuse, je me demande si je vais encore le rester pendant longtemps... Aujourd'hui, en venant au travail, j'ai vu un chat noir près de l'arrêt de bus... Et pourtant, une nouvelle catastrophe ne m'est pas tombée sur la tête, même que j'ai rencontré un très beau jeune homme qui m'a fait une déclaration... Oh, mine de rien, je trouve ça courageux moi ! Les mots qu'il a prononcé avec beaucoup de facilité, et bah moi, j'arrive pas du tout à les faire sortir de ma bouche... Puis, je connais un bon nombre de personnes qui n'oseraient jamais l'avouer qu'ils sont épris de quelqu'un... Après, reste à voit si ce qu'il a dit est vrai ou non... Vous savez, la vie m'a appris à ne pas juger les gens sur les apparences et à me méfier un peu de l'espèce humaine... Il a l'air très gentil, vraiment très gentil, mais tant que je ne le connais pas encore très bien je ne peux pas prononcer mon verdict, non ? En tout cas, il a un petit quelque chose en plus qui m'attire un peu, il faut l'avouer... Bah quoi ? C'est vrai qu'il est mignon, c'est pas de ma faute hein ! Puis en plus, il m'a aidé à ramasser les morceaux de verre... Bon, d'un certain côté, c'est normal puisque c'est lui qui l'a fait tombé... Mais en temps normal, les clients n'aident pas les employés, non ?

Ji Di ; « A cause de moi, tu as encore plus de travail. Je vais t'aider, ne t'inquiète pas. »

Mignon... Tu parles ! Il est plus que mignon ! Il veut même rester m'aider ! C'est carrément un ange ce gars ! Non mais parce que j'en connais certains, ils cassent des trucs et partent sans même regarder derrière eux... Bref, après avoir lancé un petit « merci » tout en affichant un grand sourire... Bah y a de quoi aussi ! Quelqu'un va me tenir compagnie, et pas n'importe qui, un beau client qu'on pourrait presque assimiler à un prince charmant qui vient à mon secours... Si c'est pas mignon ! Rah, en plus, il a un de ses sourires... Et contrairement à certains, il fait pas la tronche à longueur de temps lui...

Ji Di ; « Ce soir, tu pourras m'appeler: Génie. J'exaucerais tout tes vœux. »
Mi Ran ; « Génie ? Oww, c'est mignon ça ! En plus, exaucer tous mes vœux... Pour un simple client tu es vraiment très gentil en tout cas ~ »

Il est plus que gentil ! En plus, Génie, comme surnom, c'est vraiment très mignon... D'un côté, il y a le génie de la lampe, qui lui, exauce des vœux, et de l'autre, un génie, un surdoué, qui a des capacités intellectuelles hors du commun... Deux en un et rien que pour moi ce soir... Peut-être que finalement la chance a tourné et a décidé de se mettre de mon côté ?

Ji Di ; « Au faite, quel est ton nom ? »
Mi Ran ; « Moi c'est Mi Ran, Park Mi Ran. Et toi ? »

Bah oui, puisque bon, j'ai quand même envie de connaître le nom du Génie qui me dit qu'il exaucera tous mes vœux ce soir... Fuuw, non mais ça m'a un peu marqué cette phrase on va dire... Peu de personnes osent me dire qu'elles exauceront tous mes vœux puisque je suis plutôt du genre perfectionniste et à chipoter... Enfin, heureusement pour lui, je ne le suis pas ce soir ~ Bref, après qu'il soit retourné sur le comptoir, il m'a regardé du coin de l'œil puis a repris la parole :

Ji Di ; « Tu es le type de nana, qui prends énormément soin d'elle ? Mais tu n'es pas le type de nana que l'on ne peut pas approcher. C'est mignon. »
Mi Ran ; « Merci pour le compliment, mais en fait... Contrairement à ce qu'on pourrait croire, je ne prends pas énormément soin de moi, juste comme il faut... On va dire que j'ai une petite préférence pour tout ce qui est naturel... »

C'est vrai ça, j'ai une petite préférence pour tout ce qui est naturel... Je ne mets pas énormément de maquillage, juste ce qu'il faut, et surtout quelque chose de léger... Puis, même si on a souvent l'impression que je prends énormément soin de moi, faut dire que c'est plutôt... Naturel, en fait ? Car bon, mes cheveux, il suffit de passer quelques coups de brosses et ils sont comme ça... Mes vêtements, bon, ça, c'est vrai que je les choisis avec un peu plus d'attention que le reste... Mais sinon, en général, c'est ma mère qui m'oblige à ne pas trop manger... D'un autre côté je suis très sportive, donc c'est normal que je sois taillée comme un mikado, non ? Un mikado aux noisettes par contre, il faut préciser ! Bah, j'ai quand même des formes, non ?

Ji Di ; « J'ai honte, de t'avoir dis ça, tout à l'heure. Je ne sais pas ce qui m'a prit. J'étais comme ailleurs. »
Mi Ran ; « Hmm... Alors ce n'était pas vrai ? Ohh, dommage... Pourtant ça m'a fait chaud au cœur de recevoir une déclaration de la part d'un beau garçon... »

Et après un petit rire malicieux de ma part je me suis remise au travail, sauf que là... J'ai remarqué quelques blessures sur les mains du monsieur en question... Hmm, les morceaux de verre de tout à l'heure ?

Mi Ran ; « Tu t'es blessé ? Attends, laisse moi voir ça... »

Après avoir examiné ça de plus près, je suis allée derrière le comptoir pour prendre une petite trousse de secours... Bah oui, car avec une gaffeuse comme moi dans ce restaurant, les accidents peuvent parfois être très nombreux, tellement nombreux que le gérant a préféré prendre quelques précautions... Bref, j'ai donc sorti un bandage puis je lui ai demandé de me laisser faire... Bon, je ne suis pas la meilleure infirmière qui existe sur terre mais il faut dire que je me blesse assez souvent, donc je sais comment me soigner, ou du moins soigner les petites blessures en tout cas... Il m'a suffit de prendre ses mains puis de mettre les bandages sur les nombreuses égratignures qu'il y avait...

Mi Ran ; « Et voilà ! Maintenant, ça devrait plus te faire mal. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Now when I caught myself, I had to stop myself (with Mi Ran)   Lun 8 Fév - 23:12

    Eh oui, Ji Di est le magnifique génie des rêves des plus jeunes enfin...de certaines jeunes filles. Il est celui qui arrive à les faire oublier leur chagrin de toujours ou d'un matin. Il est très fort, certes. Mais la question reste toujours la même: Es-ce vrai? Es-ce réel ce qu'il avait dit précédemment? Sur cette jeune fille, le fait qu'il soit attiré par elle, le fait qu'il l'aime tout simplement? Ji Di ce le demande bien, il ce dit même que lui même il n'a jamais aimé alors pourquoi, ce voiler la face. Il c'est toujours amusé avec les sentiments des autres, ce laissant recevoir de l'attention et puis le reste basta. Il aime pourtant être regardé, être aimé, mais lui l'attention il n'arrive pas à la transmettre. Ji Di, croisa le regard de la jeune fille souriant, continuant de nettoyer les lieux. Après peut-être qu'ils iraient boire un verre ou bien manger un morceau ,enfin bref. Il ce retourna assez rapidement lui demandant son prénom. Ah oui! Quel était son prénom? Mi Ran? Histoire de faire rire la jeune fille, il fit semblant de rougir de plus belle, posant ces deux mains sur ces belles joues. Il explosa de rire, posant ces mains sur le comptoir. Il soupira doucement hésitant à dire son prénom. Il voulait que celle ci, ce pose beaucoup de questions sur son compte, que du jour au lendemain qu'il puisse disparaître et qu'elle ne sache rien de lui. Regardez la honte qu'il vient de ce taper, après ça, c'est sur qu'on a pas envie de dire comment on ce nomme. Il renifla légèrement, toujours aussi souriant:

    « Mon nom. Appelle moi: Lie. »

    Bordel, c'est tellement bien d'avoir un jolie petit surnom comme celui là. Lie, le petit menteur, qui faisait chier à sa grande sœur, le petit menteur au grand cœur. Il ne dira pas Lim Ji Di pour ne pas qu'elle le retrouve. Ça serait beaucoup trop facile vous voyez? Vous comprendrez. Elle était alors une jeune fille qui prenait soin d'elle mais pas à cent pour cent à bon? Il aurait pensé qu'elle était le type de femme à ce regarder plus de onze minutes devant le miroir, à ce regarder le ventre, les yeux et puis encore une fois le ventre. Mais à ce qu'il peut entendre, non pas vraiment. Il ne dit rien ce contentant de nettoyer et de rester souriant, il n'y avait pas de quoi faire la tête. C'était une belle soirée, en compagnie d'une agréable jeune fille. Il ne pense pas que ça ira plus loin, c'était juste un coup de barre, un truc du genre. Il n'y croit pas lui...C'est un poison, voir même le pire, tomber amoureux d'un mec comme lui est un auto-suicide. Le jeune homme passa sa main dans ces cheveux bruns, soupirant doucement, il fallait qu'il y mette plus s'entretint, et comme pour ne pas gêner plus la jeune fille il s'excusa sur les faits qui venait de ce passer. Il n'allait plus recommencer ça, c'était sur. Et pourtant la belle avait l'air bien déçu d'apprendre ça. J iDi explosa de rire, ce demandant si celle ci, était belle et bien sérieuse. Non certainement pas. C'était une blague, elle avait même rit après avoir dit ça. Afin de finir avec cette plaisanterie, Ji Di reprit sur un ton ironique:

    « Un beau garçon moi? N'importe quoi...Je suis gêné. »

    Il rit doucement, comme un enfant, remarquant enfin qu'il venait de ce blesser. Il ne manquait plus que ça. C'était vraiment idiot de sa part voyez-vous? Il cligna trois fois des yeux, soupirant doucement. Il ne fallait pas paniquer, après tout, ça n'était que des mains, uniquement des mains. Ji Di ce remit rapidement au travail, ne savant pas que la jeune fille qui ce nommait Mi Ran ,l'avait remarqué. Et mince. Au contact des mains de celle ci, Ji Di devint subitement « fou » mentalement bien évidement. Il sourit légèrement, murmurant le prénom de la jeune fille. Que lui trouvait-elle? Il était si fragile physiquement, même si c'était dur à voir, à cause de sa carapace de gros « dur ».

    Il ce laissa faire, souriant gentiment comme un enfant, c'était drôle. Oh oui, jamais il n'avait été prit avec autant d'attention. A l'habitude lorsqu'il était blessé plus jeune, sa sœur ou bien sa mère lui collait fortement les pansements en pleine face, lui criant dessus, aucune pitié pensait-il plus jeune. A présent il ce sent mieux. Pas de cri, pas de pleure rien de tout ça. A présent c'était finit. Mi Ran avait à présent finit. Ji Di sourit doucement, posant un baiser sur ces paumes. C'était une habitude, sa mère ou sa sœur lui baisaient toujours l'endroit où il était blessé.

    « Merci, c'est cool... »

    Il ne savait pas trop quoi dire. Autant d'attention, c'était frustrant. Mais bon...

    « Tu me fais un petit bisou sur les paumes? »

    Il rit doucement, lui faisant un clin d'œil comme pour lui montrer que c'était pour rire. Oui pour rire uniquement...Il ce remit rapidement au travail sans même insister. C'était une blague or not?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Now when I caught myself, I had to stop myself (with Mi Ran)   Jeu 18 Fév - 5:28

Oww, il fait comme dans les dramas, avec les effets spéciaux ! Sauf que là c'est bel et bien la réalité ! Vous savez, les joues qui deviennent toutes rouges, la personne qui met les mains sur les joues ? Certes, c'est très mignon... Même que je crois que si je ne le connaissais pas un peu mieux, je n'aurais jamais deviné auparavant qu'il pouvait avoir ce genre de comportement... Disons juste que l'image qu'il donne aux autres, c'est à dire quelqu'un d'assez réservé et froid n'est peut-être pas celle qui correspond à son caractère ? Mais en même temps, je ne peux pas vraiment lui coller une étiquette tout de suite ni me permettre de le juger, je ne le connais que depuis quelques minutes à peine... Il m'a l'air d'être quelqu'un de plutôt sympathique, mais il faudra attendre la fin de la soirée pour mon verdict, hein ~ ?

Ji Di ; « Mon nom. Appelle moi: Lie. »

Hmm, Lie ? Mensonge, en anglais... Et bien, quel drôle de nom ! Enfin, en même temps, je sais bien que ce n'est pas son vrai nom... Il est coréen, c'est sûr et certain, je peux le deviner grâce à ses traits... Donc s'appeler Lie en étant coréen, très peu probable... Mais je respecte son choix, s'il ne veut pas me donner son vrai nom c'est qu'il doit avoir ses raisons ? Et je ne chercherai pas à savoir lesquelles... Certes, je suis très curieuse mais... Mais voilà, disons juste que je n'ai pas envie de chipoter pendant encore longtemps juste sur une histoire de nom... Sauf que, comme il en m'a pas donné son nom, je n'aurai pas du lui donner le mien non plus... Zut, tu t'es fait avoir Mi Ran ! Mais bon, c'est pas grave, c'est pas comme si c'était un pari non plus, c'est juste une simple histoire de nom, ça va aller ~

Ji Di ; « Un beau garçon moi? N'importe quoi...Je suis gêné. »

J'ai peut-être ri un peu après l'avoir dit, mais c'est vrai qu'il est quand même pas mal... Il a un petit plus qui le rend spécial, c'est vrai... Les coréens sont connus pour leurs traits doux et leurs airs angéliques, sauf que lui, justement, il ne renvoie pas la même image que la plus grande partie de la population...

Mi Ran ; « Ohh, au lieu de le nier, tu devrais plutôt l'admettre et te montrer modeste mon chou ~ »

Mais voilà, quelques instants à peine par la suite, « Lie » se blessa... Rah, ça m'fait bizarre... C'est comme si je disais « mensonge » se blessa... Hmm, bref ! Donc voilà, il s'est blessé ! Et heureusement pour lui que moi je fais pas mieux en tant normal... J'ai sorti des bandages et je me suis occupée de son cas... Il fait peut-être le gros dur et essaye de le masquer, mais mine de rien, je le remarque toujours quand quelqu'un est blessé alors que je suis dans les parages... Non non, je n'ai pas un odorat comme celui des vampires et l'odeur du sang ne m'attire pas, c'est juste que je le remarque, je sais pas... Puis par la suite, il me remercia, mais ce n'était pas vraiment la peine, je trouve ça normal quand même... Il m'aide à ranger et il se blesse en m'aidant, justement, donc la moindre des choses ce serait d'essayer de faire en sorte qu'il se sente un minimum un peu mieux ? Même si ça devait pas faire très mal... Et bah c'est quand même des blessures !

Ji Di ; « Tu me fais un petit bisou sur les paumes ? »

A cette petite remarque je me suis mise à rire un peu... Ça me rappelle que moi, mon petit frère, quand il se blesse, c'est à peine si je le soigne sans lui crier dessus et en plus, c'est pas un bisou que je lui fais sur les paumes mais c'est une tape que je lui donne sur la tête... Mais faut dire qu'il a quand même quatorze ans, c'est pas rien ! Il a qu'à faire attention hein ~ Bref, tout en gardant mon petit sourire en coin, j'ai fait ce qu'on appelle un bisou « volant » avant donc de l'envoyer à son destinataire grâce à un petit souffle...

Mi Ran ; « Tiens, tu n'as qu'à le réceptionner et le poser sur tes paumes, hein ? Fuuw, tu devrais être content toi ! Mon petit frère, quand il se blesse, c'est pas des bisous qu'il reçoit mais au meilleur des cas un oreiller sur la tête ~ »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Now when I caught myself, I had to stop myself (with Mi Ran)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Now when I caught myself, I had to stop myself (with Mi Ran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
until whenever. :: { O U T E R ▬ S P A C E; :: Archives. :: Sujets RPG;-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit